AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionCalendrier



La guerre arrive, avec toute sa gloire... et toutes ses horreurs.



[Chapitre 2] Alea Jacta est.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Alox Walker
Membre Actif
- Terrien -
Membre Actif  - Terrien -

Age : 95
Messages : 374
Date d'inscription : 10/03/2011

Infos supplémentaires
Race préféré: Terran
Niveau dans StarCraft:
Niveau de RP :
10/10  (10/10)
MessageSujet: [Chapitre 2] Alea Jacta est.
Jeu 7 Juil - 19:36

Tyrador VII.
Périphérie éloignée.
04h22min.

- Salope ! Salope, salope, salope, salope, salope !


Se répétait Alox non sans un léger ton de colère ... Seulement la phrase de Tychus lui revint soudain à l'esprit.

- Salope, c'est un compliment !

Il changea donc de registre, dans le doute.

- Connasse ! Connasse, connasse, connasse, connasse, connasse !

En réalité, Walker était bien plus en colère contre lui-même que contre la reine des lames. Il n'arrivait pas à comprendre ce qu'il venait de se passer. Tout était allé si vite ! Il n'arrivait même plus à se comprendre lui-même.

Partagé entre la douleur et la colère, il ne savait plus quoi penser. Dans le fond, c'est peut-être ce que Sarah recherchait ... Pour ainsi mieux le contraindre.

Il ne croyait pas un traître mot de ce qu'elle lui avait promit et même si elle tenait parole, elle ne le laisserai en aucuns cas la tuer. Comment était-elle arrivée à se servir de ses principes pour les utiliser contre lui ? Lui-même n'arrivait pas à y croire.

Et Augustus dans toute cette histoire ? Il l'avait tuer sans même se rendre compte que c'était lui ... Mais, dans le fond, c'était un peu la meilleure chose à faire. Au moins il reposerai en paix désormais.

D'autant plus qu'Alox aurait eu plus de difficultés s'il avait su qui était-il réellement. Ce qui l'attristait le plus, ce n'était pas le fait qu'il avait du éliminer son dernier ami de sa propre main mais plutôt que ce dernier avait très mal finit ... Est-ce là une façon de traiter un être Humain ? Pour Kerrigan ça l'était.

Néanmoins, Alox fut rapidement arraché à ses réflexions. Il venait de sortir de l'hyper-espace et il devait reconnaître qu'il ne s'attendait pas du tout à cela !

Il activa immédiatement le camouflage et stoppa sa navette.

- Mais qu'est-ce qu'il foutent ici eux ?!

En effet, une armada Protoss toute entière se trouvait en orbite de Tyrador VIII. Cette dernière était en train de batailler avec les défenses de la planète. Il y avait beaucoup de débris en orbite, signe que cette armée était là depuis un moment.

Walker observait la scène, on se croirait en pleine guerre sidérale, le champs de bataille était particulièrement impressionnant. Les Protoss semblaient avoir déployés l'artillerie lourde ... Mais pourquoi ?

Les Humains semblaient dépassés ... Les Protoss étaient bien plus nombreux et bien mieux équipés ... Alox réfléchissait quand à la meilleure tactique à adopter.






Dernière édition par Alox Walker le Ven 8 Juil - 7:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://vindictus.forumactif.org/

Selendis
Membre
- Haute Exécutrice -
Membre  - Haute Exécutrice -

Age : 23
Messages : 61
Date d'inscription : 28/06/2011

Infos supplémentaires
Race préféré: Terran
Niveau dans StarCraft: Vétéran
Niveau de RP :
8/10  (8/10)
MessageSujet: Re: [Chapitre 2] Alea Jacta est.
Jeu 7 Juil - 23:56

Selendis était très occupée au moment où Alox apparut près de la planète, et c'était le cas de tous les vaisseaux dans la zone, aussi bien Protoss que Terran. Le combat durait déjà depuis près d'une demi heure, les Protoss malgré leur nette supériorité numérique et technologique avaient du mal à percer les défenses de la base sur la planète. Alors que Selendis s'apprêtait à donner l'ordre de l'assaut final, elle repassa toute la bataille pour vérifier qu'elle n'avait rien oublié d'important, par inattention ou parce que c'était mieux caché:

Plongée dans ses pensées à propos d'Alox au moment où ils étaient entrés dans le vortex qui devait les mener vers la planète en question, elle l'était toujours en arrivant en vu de leur cible. On l'avait prévenue que les défenses étaient assez importante au vu de l'objet qui était gardé, plusieurs centaines de kilomètres plus bas, et effectivement les Terran n'avaient pas rechigné à dépenser pour tenir cette base. Une plateforme spatiale servait de base apparemment, et elle était lourdement protégée par de nombreux cuirassés, cinq ou dix fois plus de viking, ainsi qu'au sol par des marines et quelques tourelles anti-aérienne. On pouvait voir par ailleurs des patrouilles de corbeaux un peu partout dans la zone, et un flux constant de transports entre la planète cible des Protoss, et la plateforme. A peine arrivés étaient-ils repérés, la flotte Terran manœuvrant pour se placer face à eux, malgré l'évident avantage dont disposaient les nouveaux venus. N'ayant pas vraiment envisagé cette situation, Selendis avait du élaborer une stratégie dans l'urgence, tout en se maudissant pour sa négligence. Elle avait détaché les phénix de sa flotte pour qu'ils coupent le lien entre la planète et la station, empêchant toute information, ressource ou troupe de circuler. Ils devaient revenir sur les cuirassés une fois leur mission effectuées. Elle avait ensuite envoyé ses ordres pour que les disloqueurs attaquent les cuirassés pendant que ses portes nefs s'occuperaient de la plateforme elle même, ainsi que des viking qui la protégeaient. La manœuvre avait été effectuée rapidement, et efficacement. Le plan se mettait en place, et les Terran n'avaient pas l'air décidé à attaquer, ce qui était logique vu l'écart entre les deux forces. Elle même participait à l'assaut de la plateforme, au milieu des portes nef avec son vaisseau amiral, c'était ici que le combat serait le plus acharné, et elle voulait pouvoir diriger tout en direct. Elle s'intéressa à l'avancée de la partie de sa flotte qui attaquait les cuirassés... Tout se passait bien de ce côté là, ils échangeaient des tirs car ils étaient à portée, et elle put voir deux cuirassés se désintégrer, alors que seulement trois de ses vaisseaux avaient explosés. Ne pouvant voir les phénix, elle utilisa ses pouvoirs psi pour les localiser. Ils étaient à mi chemin entre la planète et la station, et avaient déjà détruits une petite dizaine de transports. Quand à la partie la plus puissante de son armée, qu'elle dirigeait, il ne se passait rien de spécial. Encore quelques kilomètres et ils seraient à portée de tir des tourelles. Étonnement, et subitement, les viking sortirent en vitesse, pour tenter d'abattre un porte-nef rapidement. Ils atteignirent leur objectif, mais à quel prix... Six d'entre eux avaient été détruits par la soudaine flottille d'intercepteurs qui s'était lancée à leur poursuite sitôt lancée hors des lourds vaisseaux. Elle envoya deux transmissions supplémentaire, et deux des porte-nefs se détachèrent de chacune des ailes de sa flotte, pour mieux attaquer l'ennemi sur le flanc. Celui-ci avait compris le but de la manœuvre, mais était bien incapable de faire quelque chose... Et les Protoss entrèrent dans le cercle de portée des tourelles, signifiant que celle-ci étaient également attaquable. Les intercepteurs fusèrent aussitôt, pour se heurter aux tirs des tourelles, qui étaient gardées par des marines. Les viking étaient également de la partie, et ils firent des ravages dans les rangs des envahisseurs, une fois ceux-ci engagés. Mais les forces détachées sur les flancs revinrent attaquer les vaisseaux Terran, et trois front c'était bien trop pour eux. La fin fut brève, mais sanglante, et les Protoss commencèrent à raser tout ce qui se trouvait sur la plateforme. Rejoins au milieu de leur travail de destruction par les disloqueurs qui s'étaient débarrassés des cuirassés assez facilement, puisque les phénix étaient venu les aider peu après le début du combat. Lesdits vaisseaux étaient maintenant répartis à la manière d'une grille au dessus de la planète, afin de ne laisser passer aucun vaisseau, mais cela ne concernait que le dessus de la base Terran on aurait très bien pu passer discrètement en les évitant. Une fois la plateforme spatiale totalement nettoyée, la flotte Protoss se rassembla au dessus de la base Terran dans le but de l'attaquer, afin de l'isoler du laboratoire pendant qu'une force était dirigée par Selendis pour forcer le bâtiment renfermant l'objectif final de leur mission.

Satisfaite de ce récapitulatif, et certaine de n'avoir rien oubliée, elle donna l'ordre. La plus grande partie de sa flotte se dirigea vers la base Terran, pendant que son vaisseau et quelques autres descendaient sur le laboratoire. Ils entrèrent dans l'atmosphère haute de la planète, et continuèrent leur descente vers le sol. La force expéditionnaire se posa seulement à quelques centaines de mètre du complexe qui était leur cible. La haute exécutrice envoya la petite compagnie pour détruire un mur de la base, s'infiltrer à l'intérieur, et récupérer la tablette s'ils le pouvaient, mais c'était principalement pour faire diversion, pendant qu'elle forcerait la porte principale pour aller trouver leur objectif final. Elle était confiante en ses capacités, et sûre de pouvoir s'en sortir seule.
Revenir en haut Aller en bas

Alox Walker
Membre Actif
- Terrien -
Membre Actif  - Terrien -

Age : 95
Messages : 374
Date d'inscription : 10/03/2011

Infos supplémentaires
Race préféré: Terran
Niveau dans StarCraft:
Niveau de RP :
10/10  (10/10)
MessageSujet: Re: [Chapitre 2] Alea Jacta est.
Ven 8 Juil - 8:37

Tyrador VII.
Périphérie éloignée.
05h22min.


Alox avait observé toute la scène ... En réalité, à chaque fois que ce dernier mettait sur pieds une stratégie de passage, cette dernière s’effondrait par les brusques changements Protoss.

Walker se dit qu'il devrait finalement attendre que les choses se stabilisent un peu avant de pouvoir rejoindre la surface de la planète. Les Protoss semblaient particulièrement éméchés ... Peut-être quelque chose n'allait-il pas dans leur plans ?

Il avait activé le camouflage de sa navette dès sa sortie de l'hyper-espace, et dans l'optique d'une éventuelle possibilité, il espérait ne pas avoir été remarqué.

- C'est étonnant quand même ... Ces Protoss seraient-ils aussi au courant de ce que le Dominion trafique ici ? Mais comment ?!

Alox marqua un brève silence dans ses réflexions.

- S'ils viennent pour le récupérer eux aussi ... Voila qui va être très problématique ...

Une bonne demi-heure s'écoula et la flotte Protoss, après avoir durement bataillé, se stabilisa enfin. Ils formèrent une sorte de grille au dessus de la planète ... Bonne tactique pour prévenir un renfort Terran de masse ... Cela dit, Alox ne pouvait pas espérer mieux !

En effet, les rangs étaient assez larges et passer aux travers des mailles de ce filet ne lui serait pas bien difficile, du moment qu'il resterai prudent et discret.

Il ré-activa les moteurs et prit une faible vitesse. Tout en conservant son camouflage, il se rapprocha de la cage Protoss. Imposants cuirassés, vaisseaux de batailles légers et chasseur individuels se côtoyaient dans ce savant mélange ... Ils n'avaient pas étés répartis de manière aléatoire mais selon une tactique précise et efficace.

Walker visait une zone libre assez large qui aurait pu lui permettre de pénétrer la planète en une ligne droite et sans se faire repérer. S'il passait trop près d'un vaisseau, il serait entendu et vu.

Il lui fallait donc s'ajuster au strict milieu, quitte à manœuvrer un peu. Il activa également son brouilleur pour étouffer la moindre onde qu'il pouvait émettre.

Se rapprochant à faible allure, il fit pivoter sa navette sur un angle de 90° gauche afin de se servir du fuselage fin et allongé de son chasseur pour augmenter ses chances de réussite.

Dans le fond, il espérait vivement que sa manœuvre payerai. La navette s'enfonça dans le filet, entre deux vaisseaux assez distancés. Cela prit une poignée de secondes mais Alox avait l'impression que plusieurs heures s'étaient écoulées ... Cela lui paru si long.

Mais fort heureusement, il réussit à traverser. Avec une faible allure, une bonne précision et pas la moindre trace psy, il avait maximisé ses chances ... Et apparemment, cela avait payer !

Il attendit de pénétrer l'atmosphère et donc d'être suffisamment éloigné des Protoss pour finalement mettre le plein gaz. Il rejoignit rapidement la basse altitude et put même observer la surface ... Entre épaves échouées au sol et structures en ruines ... On ne pouvait pas dire que les Protoss y étaient allés de mains mortes ...

Il se décida à suivre ces échouements pour remonter jusqu’au Protoss et donc mettre la main sur le complexe. Quelques minutes de voyage, pour le moins paisible, s'écoulèrent et la flotte Protoss amarrée au sol se présenta afin devant lui.

Ils étaient déjà en train d'attaquer la structure ... Cela dit, ce n'était que bonne augure pour Alox, si les Protoss distrayaient la garde par un flanc, il suffisait juste d'aller à son opposé pour approcher et pénétrer le bâtiment sans risques.

Walker se posa en retraite, au strict opposé des Protoss. Il coupa les moteurs mais laissa néanmoins le camouflage actif. Il réfléchit rapidement.

- Je ne dois pas me faire repérer par eux sinon je suis mort ... Il fait encore nuit, mon armure devrait m'assurer un camouflage suffisant ...

Il saisit son brouilleur.

- Batterie à 25% ... Soit à peu près encore 12 heures de protection ...

Une voix retentit dans sa tête.

- 12 heures pour rejoindre le complexe, t'infiltrer, récupérer l'objet et en ressortir tout en ayant le temps de quitter la planète ... Ca me parait un peu trop juste ... Je te suggère de t'équiper légèrement, oublies les fusils et les armes lourdes. De cette façon tu seras bien plus rapide et aisé dans tes mouvements.
- T'ais-je demandé ton avis ?!
- Je te le donne d'office.
- ... Connasse ...


Mais Alox commençait à ressentir une douleur, pour le moment abstraite, au milieu de son crâne. Elle n'était pas très forte mais elle était très fourbe et profonde ... Il en suer déjà.

- Fais attention à ce que tu dis ... Ou plutôt, à ce que tu penses.

La douleur s'estompa soudainement. Walker attendit un peu et quitta sa navette, sans prendre en compte le dernier avertissement de Kerrigan, puis se dirigea vers le complexe, couvert par l'obscurité. Il avait la ferme intention d'escalader la paroi pour rejoindre les conduits d'aération directement par le toit.

Cela dit, cela allait s'avérer particulièrement dangereux car il serait totalement exposé lors de cette manœuvre.
Revenir en haut Aller en bas
http://vindictus.forumactif.org/

Alox Walker
Membre Actif
- Terrien -
Membre Actif  - Terrien -

Age : 95
Messages : 374
Date d'inscription : 10/03/2011

Infos supplémentaires
Race préféré: Terran
Niveau dans StarCraft:
Niveau de RP :
10/10  (10/10)
MessageSujet: Re: [Chapitre 2] Alea Jacta est.
Ven 8 Juil - 18:28

Tyrador VII.
Site du complexe.
06h54min.

Alox avait atterrit à 100 mètres du complexe. Il avait prit le soin d'activer le système de camouflage propre de la navette mais aussi de camoufler son chasseur dans un grand et épais amas de végétaux au cas où le précédent camouflage se désactiverai.

Il faisait certes nuit mais le temps passait vite et au loin, le soleil commençait à afficher ses premières lueurs. Walker devait se dépêcher d'atteindre le centre avant qu'il ne soit totalement visible car il comptait profiter de l'obscurité pour ne pas être vu aussi bien sur le toit que pendant l'escalade.

Mais hélas, là n'était pas l'unique problème. Comment allait-il passer l'imposante muraille métallique ? Comment allait-il escalader la façade du complexe qui semblait assez lisse ? Et enfin, comment allait-il trouver et récupérer l'objet que Kerrigan voulait ?

Il réfléchissait en s'approchant du centre. Il parcourra les cents mètres avec une rapidité remarquable. En fait, ce n'était pas qu'il eu été rapide mais que, plongé dans ses réflexions, il ne vu le temps passer.

Il se heurta donc au premier obstacle ... Le mur. Il ne disposait ni de grappin ni de corde ... Alors comment faire pour le traverser ?

Creuser un trou ? Mauvaise idée. Tenter de sauter par-dessus ? Infaisable ! Tenter de le transpercer ? Certes mais avec quoi ? ... Le sabotage s'avérait être une bonne solution.

Mais saboter quoi et où ? L'entrée Nord pour commencer ... Alox longea la mur jusqu'à s'en rapprocher suffisamment. Il y avait des tours de guets aux deux extrémités de cette large porte mais heureusement, elles étaient désertent.

Alox chercha une console, un panneau de commande ou n'importe quoi qui aurait été susceptible d'ouvrir la porte ... Mais il ne trouva rien. Il réfléchit un instant. La porte était surement automatisée ce qui signifierai qu'une électronique la retiendrai fermée.

Il l'examina attentivement et il constata qu'elle était encrée sur un rail permettant son coulissement.

- ... Avec un peu d'IEM et beaucoup de force, je devrais y arriver.

Alox arma une de ses grenades et la déposa au pied de la porte. Il arma le minuteur de telle sorte qu'il puisse s'écarter suffisamment avant son explosion.

Quelques secondes s'écoulèrent et une explosion electro-magnétique et presque inaudible retentit.

- Parfait !

Alox regarda la porte, des étincelles bleues jaillissaient ... L'électronique était HS. Mieux encore, l'explosion IEM avait fait se décaler de quelques centimètres les lourds panneaux d'Acier. Cet écart était suffisant pour qu'Alox puisse y passer ses mains. Il attrapa l'extrémité du panneau droit et se mit à contre poids. Il poussa le panneau le plus fort possible. Il déploya toute sa force musculaire et se servi de ses jambe comme d'un propulseur.

Ses semelles accrochèrent parfaitement le terrain et ne dérapèrent pas. Après un long et très fatiguant effort, il avait réussi à décaler le panneau de presque 1 mètre en arrière. Cela lui était suffisant pour pouvoir passer, chose qu'il fit sans plus tarder.

Il suait et il avait la respiration haletante néanmoins, l'effort ne fut pas vain. Il pénétra donc le site du complexe ... Il n'y avait rien de particulier si ce n'était que le sol était bétonné et que nombre de dispositifs de sécurités automatisés étaient encore en état d'alerte.

Alox observait les dispositifs dans un angle mort. Ils étaient nombreux et variés ... S'il faisait un pas de plus, il serait tout bonnement abattu ... Ce malgré la forte protection de son armure car certaines armes étaient étaient énergétiques et non balistiques.

Pas une seule solution ne se présentait à lui. Ses grenades IEM ne pourraient pas couvrir un champs suffisamment large pour atteindre toutes les sécurités et il n'en avait pas non plus assez pour une attaque ciblée.

Tenter de les neutraliser avec une arme n'est pas non plus une bonne idée. Il devait rester le plus discret possible ... Qu'allait-il pouvoir faire ?

- Tu n'aurais pas une merveilleuse idée Sarah ? À tout hasard ?

Mais il ne reçu aucunes réponses.

- Je vais devoir me passer de cette conne ... Elle est aussi inutile que les couilles d'Horner !

Mais cette même douleur revint et cette fois-ci elle fut un peu plus forte que la précédente. Walker se tint subitement le crâne. Elle resta plus d'une minute puis partie enfin.

- Tu me le payeras.

Pensa-t-il. Walker reprenait ses esprits. Il essayait toujours de trouver une solution quand ... Il aperçu une large vague bleuâtre foncer vers lui ... Elle venait de droit devant, ce qui signifie, du Nord !

Qu'est-ce que les Protoss avaient encore trafiqués ? Walker n'eut pas le temps de répondre à cette question que l'onde le traversa. Par réflexe, il tenta de se protéger, comme il le ferait si une vague menaçait de s'écraser sur lui.

Seulement, l'onde le traversa sans plus. Il ne fut ni ébranlé ni projeté en arrière. Rien. Néanmoins, lorsqu'il rouvrit les yeux, il pu constater le réel dégât.

Il voyait flou, très flou. il avait du mal à tenir debout et un mal de crâne particulièrement fort le tenaillait. Il ne s'entendait même plus penser. Un fort sifflement l'assourdissait ...

Une petite minute s'écoula, il retrouva la majorité de ses sens. Néanmoins, cet affreux mal de tête était toujours présent. Il se douta dans un premier lieu que cela pouvait être encore un mauvais coup de la part Kerrigan mais la douleur n'avait cette fois-ci rien à voir, elle était bien plus grave.

Il observa les sécurités une fois de plus, elles semblaient désormais HS. Cette onde les aurait-elle désactivés ? Dans le fond, il n'en avait un peu rien à faire, l'important était que le passage était désormais libre.

Il passa donc la grille relevée et se rapprocha de la façade tout en observant bien les dispositifs. Ils ne réagirent pas ... Ou plutôt, ils ne réagirent plus.

Nouveau problème, comment escalader cette paroi ? Le centre était très grand et la paroi était tout à fait lisse. Néanmoins, les angles de ce complexe étaient munies de sortes de " pics " disposés sur toutes leur hauteurs, à intervalles réguliers et suffisamment raccourcis pour lui permettre une bonne adhésion.

Néanmoins, cela pourrait-être très dangereux. Certes, ses gants plaqués lui assureraient de ne pas se blesser en route mais ... Grimper sur un angle était comme marcher sur une pointe de couteau ... Et le vent levant n’arrangerai rien ...

Rajoutons à cela son mal de tête qui ne s'estompait pas ... Il tenta tout de même le coup. S'empoignant au premier et commençant ainsi son ascension. Le début fut assez facile ... Mais plus il montait plus l'effort était fatiguant et périlleux. Son armure lui pesait de plus en plus lourd car il devait désormais porter tout son poids en plus de celui de son propre corps à force de bras et de jambes.

Le vent le menaça plusieurs fois de le faire lâcher prise en la ballottant sur les cotés. Il faisait de plus en plus froid mais bonne nouvelle dans ce sombre tableau, ses maux de tête commençaient à s'évaporer.

Son ascension dura plus d'une demi-heure et quand il eu enfin atteins le sommet, il s'affala tout simplement au sol. Il n'en pouvait plus. Il fallait qu'il se repose un peu ... Néanmoins, ce n'est pas tout à fait comme cela que l'entendait Sarah.

Une nouvelle douleur lui revint ... Elle était très puissante mais fut de courte durée. Cette dernière réveilla tout bonnement Alox.

- Salope !

Mais Walker ne se releva pas. Il rampa jusqu'à l'extrémité sud du toit du complexe. Il prit ensuite ses jumelles et observa les Protoss. Ils étaient nombreux et semblaient lancer un assaut sur le centre ... Néanmoins, quelque chose l'interpella l'interpella.

- Non, je rêve là !

Walker zooma sur un Protoss. Ce dernier ou plutôt cette dernière semblait se diriger seule vers la porte principale du centre ... Les forces de défenses étant occupés à se chamailler sur un autre flanc ... Un diversion probablement. Néanmoins il reconnu la personne de Selendis. Il la suivit un moment, se demandant comme sa fichue malchance avait pu lui faire pareille coup !

- Mais qu'est-ce qu'elle fout là cette grosse Dindasse mal léchée ?! Putain mais c'est pas vrai ! Pas elle ! Mais merde à la fin ! Pas encore elle !
- Au lieu de te grogner vainement contre cette pourriture, tu ferais mieux de ne pas t'éterniser sur ce toit ! Le soleil est presque levé et tu seras bientôt totalement visible !
- Merci, je le sais ! Pas besoin que tu me le rappelles !


Walker se releva, n'arrivant pas à croire à la présence de cette Protoss en ces lieux. Il força la grille d'aération et pénétra les conduits.
Revenir en haut Aller en bas
http://vindictus.forumactif.org/

Selendis
Membre
- Haute Exécutrice -
Membre  - Haute Exécutrice -

Age : 23
Messages : 61
Date d'inscription : 28/06/2011

Infos supplémentaires
Race préféré: Terran
Niveau dans StarCraft: Vétéran
Niveau de RP :
8/10  (8/10)
MessageSujet: Re: [Chapitre 2] Alea Jacta est.
Ven 8 Juil - 19:28

La petite troupe Protoss se faisait aussi discrète que possible dans la pénombre qui précédait l'aube. Les unités lourdes avançaient difficilement sur le sol encombré. Ils eurent recours à leur lames psi plus d'une fois pour découper un arbre en travers du chemin, pour permettre aux armements les plus encombrants de se déplacer. Après une petite dizaine de minutes de marche en direct du sud, puisqu'ils arrivaient du nord, ils sortirent en terrain à peu près dégagé avec prudence : Ils étaient maintenant en vue du laboratoire. Laboratoire d'ailleurs qui était lourdement protégé, puisqu'on pouvait apercevoir au dessus du mur d'enceinte tout un tas de dispositifs d'armements, conçus pour éliminer n'importe quel type d'adversaire. Selendis, qui avait pris la tête de l'expédition, s'arrêta et leva une main pour faire signe de stopper aux personnes qui la suivaient. Sans se retourner, elle déclara:

"-Immortel en position."

Les blindés se répartirent en arc de cercle derrière elle, leurs lourds canon pointés sur les murs de la base. Les zélotes et templiers qui l'accompagnaient se dispersèrent, mais elle-même resta à l'avant, certaine qu'on ne lui tirerait pas dessus. Elle leva un bras, en parodie des gestes humains, et dit doucement, d'une voix qui n'avait aucun rapport avec la destruction qu'elle allait ordonner:

"-Feu."

Sans grondement de tonnerre tel que celui qui accompagnait le tir des chars Terran, les projectiles fusèrent à toute vitesse pour percuter le mur de la base. Le bruit dut réveiller toute la base, du moins si elle n'avait pas déjà été éveillée par l'assaut qui se déroulait dans les airs. Le bruit d'un choc violent suivit de celui de l'acier qui se tord se fit entendre, le mur était maintenant déformé à l'endroit de l'impact. Encore deux coups tels que celui-ci, et la partie du mur visée fut arrachée à son support, s'effondrant en arrière sur quelques uns des engins de défense. Ils descendirent la colline à toute vitesse, sous le feu des tours de guet Terran, mais celle ci étaient détruite par des déchaînements de pouvoirs psi de la part des templiers qui accompagnaient l'exécutrice. Le groupe arriva à la brèche, entra, fit quelques pas à l'intérieur avant de stopper... Ils étaient bien loin d'avoir détruit toute la base, de nombreux systèmes de défenses restaient actifs, et une alarme stridente, accompagnée de lumières rouges balayant à intervalles réguliers les abords de la bases, retentissait. Les Protoss se firent un devoir d'attaquer les défenses, mais Selendis les stoppa net. D'une voix calme et sure d'elle, elle dit:

"-Laissez moi quelques instants."

Ce disant, elle se concentra intensément, consciente des risques qu'impliquaient ce qu'elle allait faire... Et cela allait la laisser très affaiblie. Mais ils devaient absolument faire vite, les renforts seraient bientôt là, et si elle ne pouvait se détacher du groupe, la diversion ne servirait à rien. Après quelques secondes, l'air se mit à vibrer et onduler autour de Selendis, mais celle-ci gardait toute sa concentration. Soudain, un arc de cercle se propagea devant elle, grillant au passage tous les systèmes électroniques de la base. La sirène se tut, les lumières s’éteignirent... Plus rien, le noir et le silence, si on faisait abstraction du soleil qui se levait. Elle chancela un peu, avant de tomber à genoux. Deux zélotes la soutinrent, puis l'aidèrent à se remettre debout, sur son ordre. Elle fit quelques pas hésitants, et l'un de ses lieutenants pris la parole d'une voix hésitante:

"-Vous venez de dépenser trop d'énergie, vous n'aurez pas la force de combattre les Terran seule ainsi, laissez nous nous en charger..."

L'exécutrice se retourna, et jeta dans un sifflement:

"-Je vais très bien. Maintenant, accomplissez votre mission, vos ordres."

Pour prouver à tous sa forme physique, elle fit quelques pas de plus, un peu plus assurés mais toujours hésitants. Le protoss s'inclina, puis retourna vers le groupe pour le diriger, afin de causer un maximum de dégâts pour attirer l'attention. Selendis partit vers l'ouest en longeant les murs de la base, l'aube naissante laissait énormément de zones d'ombre, ce qui l'arrangeait bien. Elle se rencogna plusieurs fois dans une ombre pour éviter des patrouilles ou des renforts Terrans, mais en tua tout de même une bonne dizaine avant d'arriver à destination, les cachant à chaque fois dans l'ombre du mieux qu'elle pouvait, sachant que cela ne ferait pas long feu après le lever du soleil. Après une vingtaine de minutes de marche, elle arriva devant son objectif : La porte ouest. Elle prit quelques minutes supplémentaires de repos hors de vue de la porte, l'utilisation de ses pouvoirs psi de manière aussi intense l'avait exténuées. En étant sûre qu'elle ne s'effondrerait pas lors du premier combat venu, elle s'avança doucement vers la porte, se faisant aussi discrète que possible. Il n'y avait pas de gardes devant la porte, et elle se positionna devant elle... Le système d'ouverture avait grillé en même temps que les dispositifs de défense, mais ce n'était pas un problème pour la Protoss. Elle activa l'une de ses lames psi, avant de la passer doucement dans la fente entre les portes. Celle-ci découpa tous les verrouillages derrière celle-ci, et l'écartant de quelques centimètres. Mais apparemment, on surveillait tout de même l'ouverture, et des marines se précipitèrent devant la faille. Selendis recula de façon à ce qu'on ne puisse la voir par ce petit interstice. Intrigués, les humains ouvrirent la porte en poussant et tirant, mais en récompense de leurs efforts, ce fut une Protoss déchaînée qui leur tomba dessus. Elle tua les trois premiers marines avant qu'ils réalisent ce qu'il se passait, le suivant tenta de tirer mais la balle ricocha sur son armure. Il fut "proprement" éventré. Le dernier reçu un coup de poing, qui l'envoya valser, mais pendant le contact,l'infiltrée sortit sa lame psi, qui égorgea le pauvre homme. Le sang coulait lentement sur le sol dorénavant, mais elle-même n'avait pas été éclaboussée. Mais elle se sentait de plus en plus épuisée. Elle s'assit, se servant du mur pour bien se caler, et se reposa encore quelques minutes. Elle sentait ses membres lourds, et sa seule envie était de rester ici, et de se reposer encore un peu... Mais ce serait la mort en ce cas-là. Elle força ses muscles à lui obéir, et se remit debout. Elle continua sa marche dans le couloir, de la façon la plus discrète possible, mais des groupes de marines ou d'autres Terrans passaient à intervalles réguliers. Selendis entendit soudain un bruit de course qui se rapprochait, pendant qu'elle se cachait de l'une des patrouilles. Elle était assez prêt pour entendre le marine dire, entre deux inspiration bruyantes:

"-Les gars de la porte ouest ont été massacrés, y'a des intrus dans la base!"

Elle se maudit intérieurement de sa négligence... Pourquoi n'avait elle pas pensé à cela plus tôt? Enfin, ce n'était pas vraiment le moment, et Selendis ne se sentait pas assez bien pour utiliser ses pouvoirs psi pour éliminer les terran. Elle s'enfonçait peu à peu dans la bases, mais dut éliminer deux patrouilles pour éviter qu'elles ne la repère, et ne donnent l'alerte. De ces deux combats résultèrent d'autres longues pauses, pour qu'elle puisse continuer à marcher sans s'effondrer. Mais soudain, de grands cris retentirent, de tous les côtés, hurlant:

"-Y'a quelqu'un à cet étage! Choppez le les gars, faut pas le laisser s'en sortir!"

Et juste après ces paroles, elle entendit des bruits de course un peu partout. Elle se précipita dans une pièce dans l'espoir de se cacher, mais c'était peine perdue : Un marine entra juste une minute après elle. Elle plongea sa lame par la vitre du casque, qui était ouverte, et il décéda dans un gargouillis assez ignoble. Prise dans l'urgence, elle accepta quelque chose qu'elle trouvait humiliant au possible, mais elle n'avait pas le choix. Elle dévêtit le marine, le laissant en chemise et en caleçon sur le sol, avant de retirer elle même son équipement. Elle se trouvait en tunique, et avait uniquement gardé ses brassards. Elle cacha le tous dans un coin, se promettant de revenir les chercher plus tard, puis revêtit l'armure, avant de fermer la visière pour ne pas se faire reconnaître aussitôt. Elle pris son arme dans ses mains, et sortit dans le couloir, tentant d'être aussi naturelle que possible... Mais l'odeur de sueur, et l'humidité qui régnaient là dedans étaient horribles. Elle chercha quelques minutes l'aération, avant de l'activer... Et de continuer son chemin. Elle croisa plusieurs autres soldats, et leur adressa un bref salut, avant de poursuivre sa marche. Aucun d'entre eux ne lui prêta attention, et Selendis continua ainsi, même en trouvant humiliant d'être obligé de se cacher d'une telle façon...
Revenir en haut Aller en bas

Alox Walker
Membre Actif
- Terrien -
Membre Actif  - Terrien -

Age : 95
Messages : 374
Date d'inscription : 10/03/2011

Infos supplémentaires
Race préféré: Terran
Niveau dans StarCraft:
Niveau de RP :
10/10  (10/10)
MessageSujet: Re: [Chapitre 2] Alea Jacta est.
Sam 9 Juil - 16:47

Tyrador VII.
Complexe - Conduits d’aération.
07h52min.


Alox s'enfonçait de plus en plus dans les conduits. N'importe quel Homme se serait déjà perdu ... Il n'y avait pas le moindre repère visuel, tout se ressemblait et par dessus-tout, il faisait noir.

Walker s'aidait de sa torche pour progresser mais, si cela ne tenait qu'à lui, il serait lui aussi perdu dans ce vaste labyrinthe d'Acier. Néanmoins, il devait reconnaître qu'il avait un sérieux avantage ...

- Quand tu arriveras au bout de ce conduit, sur ta droite, il devrait un avoir une sorte de filtre plaqué contre la paroi. Défonces-le et accèdes au conduit qu'il cache. Ne prends ni à droite ni à gauche, continues en ligne droite jusqu’à son extrémité, il te fera descendre d'un étage supplémentaire.
- Et encore merci à Sarah Kerrigan pour son efficacité.
- Estimes toi heureux que je te guide, je pourrais très bien ne pas me donner cette fatigue.
- Et t'asseoir sur ton bidule Xel'naga au passage.


Sarah ne répondit bizarrement pas. Quelques minutes s'écoulèrent et Walker venait d'atteindre la fin du conduits caché. Il y avait une ouverture assez large juste en face de lui, elle faisait la liaison avec les conduits de l'étage inférieur.

Walker s'accrocha à son extrémité et se laissa après tomber. Il eu beaucoup de vacarme mais il était intact. Il attendait désormais les nouvelles instructions mais rien ne vint.

- Hum ... Sarah ? Je fais quoi maintenant ?

Aucunes réponses.

- Et ça y est, elle a décidé de tirer la tronche ...

Walker s'arrêta.

- Bon, pas grave, j'ai tout mon temps moi.

Les minutes passèrent, d'abord 5 puis 10 puis la demi-heure fut rapidement atteinte ... Alox commençait à s’inquiéter ...

- Je suis sérieux là ... C'est pas moi qui ait les plans hein ... Si tu ne m'indiques pas le chemin, comment veux-tu que je te récupère ton ... Truc là ?
- Serait-ce que tu ais besoin de mon aide soudainement ?
- ... T'es vraiment une vraie salo ... Euh ... Zerg ...

- J'attend.
- Tu peux toujours te gratter.
- Dans ce cas, débrouilles toi seul et sache que si l'artéfact t'échappe, je te tuerai tout bonnement.
- ...


Alox se remit en route ... Il se disait qu'après tout, cela ne devrait pas être bien compliqué de retrouver cet objet ... Le complexe n'était pas si grand que ça ... Du moins, c'est ce qu'il essayait de se persuader. Il avança dans les conduits, au pif. Empruntant telle ou telle direction par pur hasard.

Il espérait que la chance serait avec lui et qu'il tomberai dessus avant les Protoss ... Mais il se perdit bien vite ... Il ne savait même plus où se trouvait-il. À quel étage ? Dans quelle direction ? Dans quelle orientation ?

Tant de questions qui lui restaient sans réponses. Néanmoins, il refusait de supplier Kerrigan, il se sentait déjà assez mal de faire une chose pareille alors encore moins d’aller ramper sous ses pieds.

Il tomba finalement sur une longue descente. Cette dernière devait certainement faire la liaison entre plusieurs étages. Il l’emprunta en se laissant glisser et se retrouva donc encore un peu plus bas.

Néanmoins, il déboucha sur un conduit un peu éclairé ... En réalité, ce conduit était tout simplement accroché a un plafond de couloir et la lumière qu'il voyait était celle des lampes qui éclairaient ce denier. Alox se dit qu'il devrait être particulièrement silencieux dans sa traversée mais il ne se dit pas que ce conduit pouvait être bien plus fragile que les autres ... Mais d'un autre coté, il n'avait pas le choix, il ne pouvait plus rebrousser chemin.

Il rampa donc lentement, prenant le soin de ne pas faire le moindre bruit. Ses gestes furent lents et minutieux ... Il s'arrêta devant une grille, cette dernière servait certainement à renouveler l'air du couloir.

Il s'arrêta et regarda au travers ... Il aperçu un marine, à la démarche peu commune, à l'autre bout du couloir. Ce dernier semblait vouloir l'emprunter.

Cela dit, Alox n'aurait pas du rester sur place. Le conduit ne pouvait pas supporter le poids de son armure plus le siens et s'il n'avait pas céder jusqu’à présent, c'est parce que Walker était en mouvement et que la force de poids n'était pas donc fixe.

Alox entendit quelque chose ... Comme des vis qui se détachaient de leur attaches ... Mais quand Walker comprit ce qu'il se passait, il était trop tard. Le paroi métallique céda brutalement et Alox chuta soudainement.

Il eu juste le temps de laisser échapper un juron qu'il percuta déjà le sol ... Enfin, c'est ce qu'il croyait. En réalité, il percuta de plein fouet le marine qu'il avait vu auparavant.

Ce dernier, sous la force de chute, tomba en avant à son tour et Walker se retrouva à cheval entre le sol et le dos du pauvre Homme. Alox avait percuté l'armure du soldat avec la tête et même si sa protection l'avait épargné, il s'était fait mal au cou en plus d'être sonné.

Alox s'attrapa le front.

- Oula ... Qualité Française, ça, j'en suis sur.

Dit-il en regardant le le conduit qui avait cédé.
Revenir en haut Aller en bas
http://vindictus.forumactif.org/

Selendis
Membre
- Haute Exécutrice -
Membre  - Haute Exécutrice -

Age : 23
Messages : 61
Date d'inscription : 28/06/2011

Infos supplémentaires
Race préféré: Terran
Niveau dans StarCraft: Vétéran
Niveau de RP :
8/10  (8/10)
MessageSujet: Re: [Chapitre 2] Alea Jacta est.
Sam 9 Juil - 19:57

Selendis marchait dans les couloirs souterrains du laboratoire, s'enfonçant au fur et à mesure dans la base. Les minutes passaient, mais elle ne se sentait pas mieux, elle était toujours épuisée par son déchaînement de pouvoir, et il lui faudrait un petit bout de temps avant qu'elle ne se sente mieux... Elle se demanda comment le groupe qu'elle avait mené ici s'en sortait... Leurs vies n'étaient pas prioritaires, mais des pertes inutiles la chagrineraient. Elle voyait des marines passer à côté d'elle en courant, à sa recherche probablement, mais pas un n'eut l'occasion de lui adresser la parole, ils étaient pressés... Il devait y avoir une prime sur sa tête, ou quelque chose dans le genre. Elle ne faisait pas mine d'être pressée, mais apparemment ça ne choquait pas outre mesure, bien qu'un ou deux des hommes qui la croisaient lui lançaient un regard interrogateur, ou bien colérique en voyant qu'elle ne faisait rien.

La climatisation faisait peu à peu son effet à l'intérieur de l'armure du marine, et elle se sentait un peu plus à l'aise, malgré le fait que ce n'était pas son armure à elle. Son déguisement gênait un peu ses mouvements, surtout ses pas car il bloquait l'amplitude de ceux-ci, et la protoss trébucha plus d'une fois sans raison. Elle s'arrêtait régulièrement pour vérifier qu'elle était sur la bonne direction, mais apparemment il n'y avait aucuns problèmes de ce côté là. En descendant dans les étages, ceux-ci se firent plus déserts, les soldats du laboratoire étaient apparemment remontés vers la surface, ce qui signifiait deux choses : Premièrement, elle aurait moins de mal à trouver l’artéfact Xel'naga, et deuxièmement, tous ces marines seraient entre elle et la sortie, ce qui compliquerait donc sa fuite.

Selendis avançait donc dans es couloirs le plus naturellement possible, et rien ne s'opposait à sa progression vers l'artéfact. Mais, soudainement, elle entendit un craquement du métal au dessus d'elle, et des cliquetis qui étaient en fait le bruit de vis qui tombaient au sol. Elle leva la tête subitement, mais son champ de vision était limité par le casque. Cependant, elle n'aurait pas eu grand chose à voir de toute façon : une masse énorme lui tomba dessus, s'écrasant sur ses épaules, ce qui la projeta au sol vu qu'elle ne tenait déjà presque pas debout. Elle sentit un lourd poids sur son dos, le personnage en question était donc sur elle... Au moins ne ressentait-elle pas de douleur actuellement, l'armure de Marine, tout inconfortable qu'elle soit, l'avait protégée. Elle entendit alors une voix qu'elle reconnut aussitôt, ce qui la fit enrager:


"- Oula ... Qualité Française, ça, j'en suis sur."

L'exécutrice posa ses mains sur le sol, et poussa de toute ses forces pour faire basculer Alox, se relever, puis le tuer d'un coup de fusil... Mais c'était peine perdue, elle ne se souleva que de quelques millimètres, elle n'avait en aucun cas la force de supporter son poids, ainsi que son armure, sans compter celui de l'humain sur elle, et de son équipement. Elle se laissa retomber lourdement, avec un soupir.

La situation était pire que tout pour Selendis, qui trouvait l'humiliation pire que la défaite... Elle était obligée de se déguiser pour passer inaperçue dans une base Terran, n'avait plus la force de se relever, et l'un des humains qu'elle aurait préféré voir mort plus que tout était assis sur son dos... Et elle n'avait aucune chance de le tuer.

Laissant tomber l'idée de le tuer tout de suite, elle se résigna à se montrer patiente, mais à le tuer à la première occasion, malgré sa faiblesse elle serait capable d'avoir raison d'un humain, surtout si elle arrivait à le prendre par surprise. Mais pour le moment, il lui fallait continuer sa route, et donc le faire se lever. Elle cracha, en ayant honte de devoir demander quelque chose à un humain:


"-Poussez vous, je suis pressé... Je ne signalerai pas votre présence si c'est ce dont vous avez peur."

Sa voix était hargneuse et froide au possible, on sentait sa colère, mais elle estimait que ça restait crédible dans son rôle de marine. Car elle comptait faire durer le déguisement : Il ne pouvait voir son visage à travers la visière du casque, et sa voix était assez étouffée par l'armure pour ne pas être reconnue. La seule question qui restait, c'était si l'humain tenterait de la tuer sachant qu'elle était sans doute son ennemi, ce n'était pas un allié du dominion. Enfin, pour le moment elle n'avait pas le choix, et même si ça la faisait enrager, elle devait attendre sa réaction, et son aide.
Revenir en haut Aller en bas

Alox Walker
Membre Actif
- Terrien -
Membre Actif  - Terrien -

Age : 95
Messages : 374
Date d'inscription : 10/03/2011

Infos supplémentaires
Race préféré: Terran
Niveau dans StarCraft:
Niveau de RP :
10/10  (10/10)
MessageSujet: Re: [Chapitre 2] Alea Jacta est.
Lun 11 Juil - 11:20

Tyrador VII.
Complexe - Couloir.
09h08min.


L'étourdissement d'Alox venait de cesser ... Il retrouva ses facultés de raison et de réflexion. même s'il n'était sonné qu'un court instant, cela restait tout de même grave. Si un marine, par exemple, était venu à tenter de l'abattre pendant ce court instant, il n'aurait tout simplement pas réagit.

Il observa désormais l'endroit où il avait atterrit ou plus précisément, sur quoi il avait atterrit. Remarque, il n'eut pas vraiment besoin de s’attarder à des analyses d’identification pour comprendre, en fait, il n'avait même pas eu besoin de détourner son regard.

- Poussez vous, je suis pressé... Je ne signalerai pas votre présence si c'est ce dont vous avez peur.


Walker fut un instant surprit mais il comprit bien rapidement qu'il venait d'atterrir sur l'une des nombreuses marines de ce centre. Ce dernier eu même essayé de se relever mais en vain. Seulement, quelque chose l'interpella ... La voix du marine en question.

Il s'agissait d'une voix assez peu commune, il n'en avait jamais entendu de pareille ... Elle n'était pas particulièrement grave ou aigüe mais elle était néanmoins peu commune et assez chargée.

Il reconnu bien la voix d'une Femme mais ... Une Femme ? Marine ? Et assignée à la défense à ce centre ? Voila qui est bien rare de nos jours ... Néanmoins, même si une Femme, elle restait dangereuse et il lui faudrait surement la tuer s'il ne voulez pas qu'elle le fasse avant.

Cependant, une idée plus sophistiquée germa dans son esprit. Il ne savait pas où se trouvait l'artéfact qu'il recherchait dans ce centre et il ne savait pas non plus comment l'atteindre. Ce marine pourrait être sa chance, après tout, s'il y fait la ronde, il doit forcément le connaitre comme le fond de sa poche.

Il serait donc potentiellement susceptible de lui indiquer la localisation de l'artéfact Xel'Naga ... Néanmoins, elle ne le ferait surement pas d'elle même. Il lui faudrait donc la contraindre et pour cela, il lui faudrait la menacer suffisamment et avec un argument de taille. Il n'eut pas vraiment besoin de réfléchir, la solution parait évidente.

Il attrapa donc son Taurus et non son Desert, car l'armure étant assez massive, il faudrait une puissante force de frappe pour paraitre assez sérieux ... L'armure de Tychus n'ayant pas résister à une G.T.H et celle-ci n'étant pas bien différente, il n'aurait pas la moindre difficulté à en venir à bout. Le Tauraus Raging Bull, chargé de balles hautement explosives, se révélerai donc être l'arme parfaite contre ce genre d'unité.

Une fois s'être assuré que son arme était opérationnelle, Alox prit un ton naturel :

- Excusez-moi, je ne vous avez pas vu. Cela dit, je vous remercie d'avoir amortit ma chute.

Alox se releva mais n'aida pas le marine à en fair de même. Il s'écarta un peu et pointa son arme en direction de la tête de cette dernière qui était toujours au sol.

- Allez, relevez-vous ... Et si vous ne voulais pas que votre cervelle aille repeindre le mur, je vous conseil de ne rien faire de ... Stupide ... Même si vous êtes une Femme.

Par ailleurs, vous devez bien connaitre ce centre non ? Alors dans ce cas, je vous serai grès de m'amener jusqu'à l'artéfact Xel'naga que vous étudiez ... J'en ai besoin dirons-nous.

Ah ... Et ne m'en voulez pas si je ne vous aide pas à vous relever.


Le menaçant Tarus pointa vers le marine, Alox attendait que ce dernier ou plutôt cette dernière se relève et s'exécute ... Tout en restant sur ses gardes dans l'optique d'une éventuelle tentative de défense. Une chose était désormais sure, il lui faudrait rester à l'écart de cette Femme et la surveiller de très près ... S'il ne voulait pas lui laisser la moindre chance.


P.S : Désolé pour le temps de réponse, je suis en vac'. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://vindictus.forumactif.org/

Selendis
Membre
- Haute Exécutrice -
Membre  - Haute Exécutrice -

Age : 23
Messages : 61
Date d'inscription : 28/06/2011

Infos supplémentaires
Race préféré: Terran
Niveau dans StarCraft: Vétéran
Niveau de RP :
8/10  (8/10)
MessageSujet: Re: [Chapitre 2] Alea Jacta est.
Lun 11 Juil - 13:08

[Hrp: No soucis, je fais autre chose en attendant, je m'ennuie pas trop Razz
Enfin, c'est vide sans toi ni Nova sur la CB! Very Happy]

Alox n'avait pas reconnu l'exécutrice Protoss, ce qui l'arrangeait grandement, mais elle se doutait qu'il ne le pourrait pas.

La situation avait beau être humiliante, elle n'était pas désespérée, loin de là : L'humain cherchait apparemment la même chose qu'elle, ce qui était logique car il n'y avait rien à faire d'autre dans ce laboratoire, et elle allait pouvoir s'en approcher, même en jouant le rôle de la prisonnière. Ensuite, ils auraient moins de difficultés à le trouver à 2 que seule, et une fois l'artéfact en possession d'Alox, elle pourrait le lui reprendre sans doute.

Elle ramena un genoux sous son ventre, et se releva difficilement, l'armure pesait lourd, et elle était encombrante, et son état actuel ne lui permettait pas de se mouvoir avec autant de facilité qu'elle l'aurait voulu.

La Protoss garda à la main son fusil, mais ne fit aucun geste menaçant avec, le canon pointé vers le sol pour indiquer qu'elle ne s'en servirait pas.

Selendis se retourna vers Alox, la visière toujours baissée, et lui cracha, avec les yeux brillants de colère, au sens littéral, mais qu'il ne pouvait voir:


"-Merci! Et qu'est-ce qui vous fait croire que je sais où est cet artéfact? On ne nous dit pas tout ici... Et même si je le savais, qui vous dit que je vous y mènerai, et pas dans un piège? Enfin, j'imagine que vous promettez que vous me libérerez quand vous aurez l'objet entre les mains... Ils font toujours ça les preneurs d'otages. Enfin, j'imagine que j'ai pas le choix."

Son ton était hargneux, puis résigné en finissant son monologue. Sa voix avait perdu le ton hautain qu'elle utilisait d'habitude, et le vocabulaire plus châtié qu'on attendait qu'elle utilise. Sa voix ressemblait maintenant à celle d'une jeune femme de vingt cinq ou trente ans qui s'était engagée dans l'armée par nécessité.

Satisfaite de l'effet donné, Selendis se retourna sèchement, et fit signe à Alox de la suivre. Elle gardait le fusil à la main, mais pointé vers le bas, et dans le champs de vision de l'humain qui la suivait, pour qu'il ne l'oblige pas à s'en débarrasser en lui montrant qu'elle ne comptait pas s'en servir ou l'utiliser d'une quelconque façon.

Elle marchait lentement, pour laisser le temps à son corps de récupérer, si elle devait se battre contre l'humain au corps à corps, il lui faudrait garder sa force physique intacte. Les néons au dessus d'eux les éclairaient d'une lumière blanchâtre par intermittence, les murs de bétons des couloirs prenant la même couleur ainsi éclairé.

Intérieurement, la protoss bouillait, la situation avait beau l'arranger, elle ne tenait pas vraiment à ce qu'elle s'éternise... De ce qu'elle avait pu apprendre d'Alox, c'est qu'il ne tuait d'autres Terran que s'il était vraiment forcé, et donc il ne tirerait pas sur elle, il tenterait probablement de l’assommer plutôt, mais elle n'était sûre de rien, si il décidait de lui tirer une balle dans le crâne en arrivant à l'artéfact, elle ne savait pas si elle pourrait y résister.

Ils marchaient déjà depuis quelques minutes dans les couloirs déserts de la base, sans croiser un seul marine... Si le plan que Selendis avait obtenu était exact, l'artéfact devait se trouver à l'étage du dessous, et être protégé par plusieurs systèmes de sécurités, dont plusieurs codes, et des tourelles automatisées... Mais Alox s'occuperait de cela, après tout c'était lui qui voulait l'artéfact ici.
Revenir en haut Aller en bas

Alox Walker
Membre Actif
- Terrien -
Membre Actif  - Terrien -

Age : 95
Messages : 374
Date d'inscription : 10/03/2011

Infos supplémentaires
Race préféré: Terran
Niveau dans StarCraft:
Niveau de RP :
10/10  (10/10)
MessageSujet: Re: [Chapitre 2] Alea Jacta est.
Mar 12 Juil - 4:02

Tyrador VII.
Complexe - Étage inférieur.
09h43min.

- Ouais ... Alors, là, je l'admet, ça va pas être de la tarte ...


Dit Alox en contemplant l'imposant système de sécurité qui avait été spécialement installé pour l'artéfact. Ce dernier était comme décrit sur une large plaquette d'Acier soudée au mur. D'après ce qu'il pu constater, il y avait un long et massif couloir d'Acier semi-cylindrique, sectionné par 4 sasses, lourds, épais et blindés.

Devant chacun d'entre eux se trouvaient deux imposants " Gatling Gun " accrochés en hauteur ainsi qu'un système de reconnaissance à chaque fois diffèrent. Le premier était un code tout simplement, le second était à reconnaissance digitale, le troisième, à Iris et le dernier, à reconnaissance vocale.

Et si par malheur, quelqu'un ne venait pas à être identifié correctement ... Alox n'osait même pas imaginer la suite. Cela dit, quelque chose le tourmentait sérieusement ... Autant que le premier sasse serait assez facile à passer ... Autant que les suivants ne le seraient certainement pas.

Il continuait d'observer la plaquette. Après ces 4 sasses se présentait la salle d'étude de l'artéfact. Très grande et très massive elle aussi, elle avait néanmoins d'autres particularités alarmantes ... Comme un système de sécurité totalement indépendant.

Elle était protégée par un champs de lasers entrecroisés, ces derniers pouvaient certainement êtres désactivés par l'intermédiaire de l'ordinateur qui se trouvait lui aussi dans la salle mais en son extrême nord.

Ensuite, il constata aussi que l'artéfact se trouvait protégé par plusieurs couvertures, d'abord une épaisse protections en Acier, puis en verre blindé et enfin, par un système de clôture laser qui s'activerait si l'artéfact n'était pas retiré de son socle correctement.

Tout cela ne se présentait guère bien et Walker ne voyait pas du tout comment allait-il faire pour passer toutes ces défenses. Il réfléchissait et gardait tout de même un oeil sur la marine qui se trouvait près du sasse. En réalité, Alox ne faisait pas totalement face à la plaquette, il s'était mit de telle sorte qu'il puisse l'observer tout en tenant en joue la marine de son Taurus.

Alox resta concentré, mais il devait le reconnaitre, il était à court d'idées ... Néanmoins, il ne s'avoua pas vaincu pour autant. Il tentait de trouver une solution, à tout prix, mais ... Une autre idée lui revint à l'esprit.

- En plus, cette grosse conne de Selendis cherche aussi l'artéfact, et si je m'éternise ici ... C'est la confrontation directe.

Walker savait que ses chances de succès, en cas de rencontre avec la Protoss, seraient bien maigres. Il pensait à haute voix, passant ses nerfs sur son souvenir. Peut-être cela l'aiderait-il à trouver une solution.

- La vulgarité et la bassesse sur pattes. Cette salope ! Elle fait sa sainte nitouche noble et haute alors qu'elle n'est rien de plus qu'une mécréante, un déchet, une immondice, un être méprisable, primitif et misérable ... Au même titre qu'Artanis, ce trou du cul ! De toutes les manières, je paris qu'elle l'a bourré jusqu'à l'os et pas qu'une fois ... Ca m'étonnerai pas en même temps, qui se ressemble s'assemble.

Walker parlait à voix suffisamment haute pour être entendue et comprise. Il s'accoudait contre le mur et ne semblait plus faire attention à la marine, néanmoins, son arme était toujours braquée sur elle.

- C'est elle qui m'a arraché ma dernière lueur de famille ... Je lui ferais payer ... Je lui affligerai la mort la plus humiliante, la plus douloureuse et la plus longue qui soit, pour qu'elle goute à ma souffrance, même si cela ne sera qu'un abstrait aperçu ...

Qu'elle aille rôtir au plus bas fond de l'Enfer !


Alox se surprit en train de parler à voix haute. Il s'arrêta soudainement et se redressa. Il regarda la marine un moment puis fit mine de regarder de nouveau la plaquette.

- Comment faire pour passer ces défenses ?

Se dit-il ... Des grenades IEM ne feraient surement pas l'affaire. D'autant plus qu'il n'en avait plus que deux et il y avait 4 sasses. Il eu plusieurs idées qui lui vinrent à l'esprit comme trouver le directeur de ce centre et le forcer à lui débloquer les sécurités. Mais ce dernier devait se trouver dans une pièce tout aussi fortifiée.

Récupérer le scientifique en chef ? Impossible ! Lui aussi devait se trouver en lieux bien défendus. Une idée lui sauta soudainement à l'esprit ... Il l'eut précisément en regardant le marine. Néanmoins, il lui fallait la peaufiner.

Le directeur ne se ferait certainement pas avoir, le scientifique en chef serait donc la meilleure solution. S'il arrivait à trouver où ce dernier se cachait et qu'il arrivait à lui faire croire que la zone est sécurisée par l'intermédiaire du marine qu'il tient en otage ...

Si cette dernière jouait bien la comédie, le scientifique en chef sortirait certainement de sa cachette, se croyant en sécurité. Il ne resterai plus qu'à le capturer et le forcer à débloquer les sécurités.

Il observa de nouveau la jeune Femme.

- J'aurais encore besoin de votre aide, ma chère. Sauriez-vous où se cache le scientifique en chef ? Celui qui étudie l'artéfact ? Je ne vous conseil pas de me mentir, c'est bien ce que je déteste le plus.

Alox se doutait bien que la jeune Femme était potentiellement susceptible de ne pas détenir cette information. Cependant, ce n'était pas impossible qu'elle le sache. C'est donc pour cette raison qu'il eut prit un ton sérieux et sur de lui, pour ne pas laisser apparaitre le moindre doute.

Cela dit, si elle ne le savait réellement pas, il lui faudrait le trouver lui-même, il avait déjà une petite idée quand à sa réelle localisation mais ce n'était que pure supposition ... Supposition basée sur une méthodologie Terrienne, de surcroit.
Revenir en haut Aller en bas
http://vindictus.forumactif.org/

Selendis
Membre
- Haute Exécutrice -
Membre  - Haute Exécutrice -

Age : 23
Messages : 61
Date d'inscription : 28/06/2011

Infos supplémentaires
Race préféré: Terran
Niveau dans StarCraft: Vétéran
Niveau de RP :
8/10  (8/10)
MessageSujet: Re: [Chapitre 2] Alea Jacta est.
Mar 12 Juil - 8:26

La protoss serra les poings lorsqu'Alox commença son exposé sur ce qu'il pensais d'elle, mais ne répondit pas à la provocation... Ce n'était pas vraiment le moment, elle allait encore avoir besoin de lui. Toutefois, il est vrai que ça ne lui plaisait pas, et à chaque insulte supplémentaire, ses yeux s'enflammaient, et si l'humain face à elle avait pu voir ça, il aurait certainement eu peur, car l'image de l’exécutrice ainsi énervée n'était pas rassurante.

Un fois ses pensées énoncée à voix haute, il se demanda comment passer ces défenses... Elle avait bien une idée, mais ça ne collerait pas avec son personnage de la lui donner. Quelques secondes plus tard, il repris la parole, en s'adressant dorénavant à elle, et non plus à lui même:


"- J'aurais encore besoin de votre aide, ma chère. Sauriez-vous où se cache le scientifique en chef ? Celui qui étudie l'artéfact ? Je ne vous conseil pas de me mentir, c'est bien ce que je déteste le plus."

Elle fit mine de réfléchir pendant qu'elle cherchait l'information dans le plan du laboratoire qu'elle avait en tête. Elle pris une voix un peu plus bravache pour lui dire:

"-Toute l'équipe loge dans une chambre attenante à la salle de l'artéfact, ils ne veulent pas le perdre de vue, ils sont complètement parano... D'ailleurs, y'a pas d'autre entrée, juste celle-là, et nous on les a jamais vu, ils sortent jamais... Des dingues."

Ca collait toujours à son rôle, et c'était ce qu'elle cherchait, il ne fallait surtout pas qu'Alox découvre qui elle était... Mais vu la situation actuelle, elle allait devoir l'aider à arriver jusqu'à l'artéfact. Elle mit donc en action son hypothèse, en se rapprochant de la porte lentement. Elle regarda les petits chiffres qui composaient le code, et l'écran qui annonçait si le code était bon, ou pas. Celui-ci était éteint, confirmant l'hypothèse de la protoss. Tournant le dos à l'humain, elle s'approcha du centre de la porte, retira un gant, libérant sa lame psi dans le même temps, et la passa dans la fente entre les deux portes. Celle-ci s'enfonça dans les verrouillages comme dans du beurre. Sachant qu'elle tournait le dos à Alox, il n'avait rien pu voir...

Elle remit son gant, passa deux doigts dans la fente, et écarta les deux battants de la porte. Ladite porte s'écarta sans protestation, et aucune alarme ne se déclencha... Elle avait fait griller les circuits électroniques de la station, et il ne devait pas rester un seul appareil encore en état de marche à plusieurs kilomètres à la ronde, donc ils allaient pouvoir passer sans problème. Mais la faille était juste assez grande pour qu'elle suggère qu'on puisse l'ouvrir, sans dire qu'elle l'avait fait elle-même... Ce serait Alox qui allait devoir forcer.

Selendis s'en éloigna de quelques mètres, pour ne pas donner d'indication quand à l'auteur d'un tel acte, mais si l'humain avait la bonne idée de poser les yeux sur leur chemin, il comprendrait sans doute... Du moins l'espérait-elle, ce n'était pas le plus idiots de tous les humains, mais pas le plus intelligent, et parfois ce qui leur échappait était tellement évident pour elle que l'exécutrice en venait à considérer ce peuple comme des idiots finis en général.
Revenir en haut Aller en bas

Alox Walker
Membre Actif
- Terrien -
Membre Actif  - Terrien -

Age : 95
Messages : 374
Date d'inscription : 10/03/2011

Infos supplémentaires
Race préféré: Terran
Niveau dans StarCraft:
Niveau de RP :
10/10  (10/10)
MessageSujet: Re: [Chapitre 2] Alea Jacta est.
Jeu 14 Juil - 10:36

Tyrador VII.
Complexe - Étage inférieur.
09h57min.


Alox avait observé toute la manoeuvre de la marine. En réalité, son comportement assez bizarre n'attira pas vraiment son attention, il était bien trop occupé à trouver une solution ... Cela dit, lorsqu'il vit que cette dernière semblait s'attarder sur la porte, Alox emmargea de ses pensées et pointa toute son attention sur le soldat.

Seulement, ce dernier s'écarta presque aussitôt du devant du sasse, faisant de nouveau face à Walker. Alox trouva ceci particulièrement suspect, qu'est-ce que cette marine avait bien pu faire ?

N'est pas là un comportement des plus anodins et neutres qu'ils soient. D'autant plus que cette porte était fermée et qu'il n'avait donc aucunes raisons de s'en approcher et de prendre de surcroit le risque de se faire abattre car lui tournant le dos.

Walker fit tourner sa logique avec une rapidité fulgurante, si ce marine avait assez d'audace pour agir de la sorte, c'est qu'il y avait bien manoeuvre et qu'elle valait vraiment le risque. D'autant plus qu'il avait le dos tourné ce qui signifiait probablement qu'il essayait de cacher quelque chose.

Walker lança un regard interrogateur à la marine, puis, s'approcha presque immédiatement de la porte tout en gardant sous bonne surveillance, le soldat, arme braquée sur tête.

Il examina rapidement le sasse mais ne trouva rien de particulièrement suspect ... Cela dit, il remarqua que les deux panneaux étaient légèrement décalés. Une faille tout juste assez large pour être vue semblait faire interstice entre les deux parties du sasse.

- C'est quoi ce bazar ? Depuis quand ils laissent les portes ouvertes ? Oo

Walker réfléchit, si cette faille était, cela signifiait que tout le système de sécurité était HS ... Alox se demandait comment cela était-il possible et se rappela bien vite de l'onde, probablement d'origine Protoss, qu'il s'était prit de plein fouet mais qui avait au passage, neutralisé les défenses externes ... Il provenait du bâtiment, du moins, en apparence, ce qui pouvait donc inclure que les systèmes internes étaient aussi HS.

Il jeta un rapide coup d'oeil à la " jeune Fille " qu'il tenait en joue puis tenta d'écarter le premier panneau. Il déploya toute sa force physique à pousser l'imposant panneau droit, il était en réalité encore plus lourd que le panneau de la porte extérieur Nord. L'effort fut long et fastidieux. Bien que Walker disposait d'une certaine musculature, il se maudit de ne pas avoir préféré aller plus loin dans le développement de sa masse musculaire.

Tout son corps était sollicité, pas le moindre muscle n'était pas en action. Il sua, beaucoup, le sang lui remonta à la tête, sa respiration et son coeur s'emballa et pas dessus tout, sa structure osseuse souffrit beaucoup car c'était bien elle qui devait supporter toute la charge.

D'autant plus qu'Alox était encombré de son armure et de son poids conséquent. Il mit quelques minutes à déplacer le panneau, il ne le rangea pas complétement mais le décala suffisamment pour qu'il puisse passer, lui et le marine.

Ce fatiguant travail accomplit, Alox ne préféra pas se reposer. Il ne faisait pas du tout confiance à son otage et resta bien en alerte face à lui. Il repointa immédiatement son arme et bien que se tenant à peine sur ses jambes très endolories, il lui fit signe de passer et de ne rien tenter contre lui ... Sous peine d'avoir la cervelle explosée.

Tout en reprenant difficilement son souffle, il ré-observa machinalement la porte ... Cependant, un petit détail attira son attention. Le mécanisme de fermeture et de verrouillage de ce sasse semblaient avoir été coupés en deux.

Walker fut d'abord surpris ... Comment ce mécanisme avait-il pu être coupé ? Par qui ? Et comment ? Dans quel but ? Il s'en rapprocha et, tout en surveillant le marine, l'examina.

Ce genre d'incision lui était familier ... Elle ressemblait beaucoup à une coupure au laser ... Il avait connu cela sur Terre ... Mais, en toute logique, cette coupure ne devrait pas exister, surtout pas ici. Si elle était là, c'est que quelqu'un l'avait volontairement pratiqué dans le but de passer ce sasse ... Et ce quelqu'un n'appartiendrai surement pas au personnel de ce centre.

La clé de ce mystère lui vint à l'esprit en moins de temps qu'il ne lui en fallut pour expirer. Il tourna sa tête de nouveau vers la marine mais fit mine de n'avoir rien vu et de ne rien comprendre.

Il fallait reconnaitre qu'il n'avait pas croisé Selendis depuis son arrivée ici et que pourtant, cette dernière avait bien pénétré le centre ... Alox s'approcha du deuxième sasse et commença à saboter le système de reconnaissance, désormais HS, tout en observant discrètement la ligne de fermeture du sasse. Il n'y avait pas la moindre trace d'une quelconque faille.

Cela ne faisait que renforcer son doute. Cela dit, il n'était pas encore totalement persuadé ... Le seul moyen de vérifier cela était de demander au marine de relever sa visière afin de laisser apparaitre son visage. Cependant, Alox ne voulait, dans le doute, ne pas laisser filer une chance pareille ! Il décida s'amuser un peu avant et il opta donc pour une tactique plus spéciale ...

- Dîtes-moi ? Ca vous tente un petit jeu rapide et sympa ? Je vous explique le principe, je dit une phrase et vous devrez la répéter 100 fois. Si vous y parvenez, je vous laisse la vie sauve, ça vaut le coup d'essayer non ?

Je commence : Selendis est plus manche et cruche la reine des quiches.


Walker attendait la réponse du marine, non sans laisser afficher une certaine expression de joie.
Revenir en haut Aller en bas
http://vindictus.forumactif.org/

Selendis
Membre
- Haute Exécutrice -
Membre  - Haute Exécutrice -

Age : 23
Messages : 61
Date d'inscription : 28/06/2011

Infos supplémentaires
Race préféré: Terran
Niveau dans StarCraft: Vétéran
Niveau de RP :
8/10  (8/10)
MessageSujet: Re: [Chapitre 2] Alea Jacta est.
Jeu 14 Juil - 12:02

Ainsi donc l'humain avait compris... Ou du moins, il avait des doutes. Selendis s'en doutait un peu à la base, son geste n'était pas vraiment discret, et il portait la signature protoss, à moins qu'un ghost rôde par là, mais elle avait des doutes. En tout cas, la destruction du mécanisme de la porte, un peu plus tôt, leur avait permis d'avancer, et c'était ce qu'il fallait, mieux valait continuer, et que l'humain sache que les systèmes de sécurité étaient HS, avec quelques doutes, que de rester bloqué pendant des heures, sans vraiment de solution pour avancer. Quant à la phrase d'Alox, pour provocante qu'elle soit, elle n'énerva pas le moins du monde l’exécutrice... Ou du moins, elle ne le montra pas, car elle ne bougea pas d'un poil. Elle se contenta de lui répondre effrontément:

"-C'est quoi cette phrase débile? Vous n'avez rien de mieux à faire de votre temps que des sortir des conneries?
Et je vous rappelle que nous sommes dans une base du dominion, qu'il y a des patrouilles régulières, qui auront raison de vous facilement... Et je n'ai pas vraiment envie d'être prise comme complice de votre acte! Alors soit vous vous dépêchez de continuer, soit on meurt tous les deux ici, sans rien apporter pour vous ou moi! Espèce d'idiot!"


Une réponse hargneuse qui devrait coller à son personnage, et la petite insulte de la fin lui permettait une vengeance discrète, et douce.

Cette fois-ci, elle resta bien en arrière en attendant qu'Alox continue de trifouiller les circuits pour les faire passer sans problème. Elle s'adossa contre un mur, puis se laissa aller, portée par l'armure... Elle avait l'impression d'être aussi faible qu'un nouveau né, même si en terme humain elle restait probablement dans la moyenne. Elle s'attendait à ce que l'humain lui demande d'une seconde à l'autre de relever sa visière pour vérifier de ses propres yeux si c'était bien la Protoss supposée qui se trouvait dans cette armure... Selendis quant à elle rassemblait ses forces, pour être prête à lui sauter dessus sitôt qu'il lui ferait une telle demande, pour le tuer avant qu'il ne puisse réagir. Elle pourrait sans doute s'en sortir seule dorénavant, surtout que ses forces devaient être en train d'investir la base en ce moment même...

La Protoss se demanda si les scientifiques pouvaient représenter un réel danger... On ne devait pas les autoriser à porter d'arme dans l'enceinte de la salle de recherche, donc il était probable qu'ils soient inoffensifs. Les tuer ne servirait à rien, puisqu'ils seraient impuissant, et cela lui ferait perdre du temps, donc elle les laisserait tranquille... Sauf s'ils s'en prenaient à elle, bien évidemment.

La sortie de la base serait elle par contre, bien plus facile : Elle retrouverait d'abord sa tenue habituelle, en se promettant de ne jamais parler à personne de cet incident, puis il lui faudrait remonter plusieurs étages avant d'arriver à la surface, où ses forces se seraient probablement débarrassée des défenses Terran, et sa flotte ne devrait pas tarder à les rejoindre...

Engoncée dans la boîte de conserve qui lui servait de protection, elle lança d'un ton moqueur, suivit d'un ricanement:


"-Alors tu t'en sors? Ou alors, on attend les copains pour faire un pique nique? J'suis sûr que tu les appréciera."

Le ton était lourd de sarcasme, sans vraiment la colère qui y figurait quelques instants plus tôt... Si il voulait l'insulter, elle pouvait laisser libre court à son imagination également, et ça ne gênerait pas forcément, vu que tout ce qu'elle faisait correspondait à son personnage.
Revenir en haut Aller en bas

Alox Walker
Membre Actif
- Terrien -
Membre Actif  - Terrien -

Age : 95
Messages : 374
Date d'inscription : 10/03/2011

Infos supplémentaires
Race préféré: Terran
Niveau dans StarCraft:
Niveau de RP :
10/10  (10/10)
MessageSujet: Re: [Chapitre 2] Alea Jacta est.
Sam 16 Juil - 8:44

Tyrador VII.
Complexe - Étage inférieur.
10h22min.

- C'est quoi cette phrase débile ? Vous n'avez rien de mieux à faire de votre temps que des sortir des conneries ?
Et je vous rappelle que nous sommes dans une base du dominion, qu'il y a des patrouilles régulières, qui auront raison de vous facilement ... Et je n'ai pas vraiment envie d'être prise comme complice de votre acte ! Alors soit vous vous dépêchez de continuer, soit on meurt tous les deux ici, sans rien apporter pour vous ou moi ! Espèce d'idiot !


Walker se réjouissait intérieurement à l'entente de cette réponse. Selendis était tombée droit dans le panneau ... Mais pas tout à fait comme Alox l'entendait ... En effet, elle avait bien affiché sa négation mais sans laisser apparaître le moindre signe de colère, chose que Alox attendait pour se fixer.

Elle aurait pu parfaitement s'en tirer et lui faire croire qu'il faisait erreur mais ... Elle avait commit l'énorme erreur de laisser transparaître sa réelle intention ... Tout juste à la fin de sa réponse, en exprimant qu'elle s'attendait elle aussi à ce que cette " opération " lui rapporte quelque chose ... Là n'est pas le langage d'un simple marine détenu de surcroît en otage.

Désormais, il n'avait plus le moindre doutes quand à sa réelle nature. Cependant, il fit mine d'être très surprit par sa réponse, comme si quelqu'un venait de comprendre qu'il avait fait fausse route. Walker retourna donc, tout naturellement, saboter les circuits.

Ses mains accomplissaient un travail d'automate car son esprit était totalement détaché de cette tâche. Alox réfléchissait quand à la meilleure tactique à adopter face à elle. Il résuma la situation.

- Donc, je suis à la recherche d'un artéfact Xel'Naga dans un centre Terran. Une attaque Protoss mobilise toutes les défenses du site, pas de risques de tomber sur une escouade complète. Je suis en compagnie de Selendis, qui a tenté de me faire croire qu'elle n'était qu'une simple marine, et je suis en train de saboter les systèmes pour passer les 3 sasses restants.

Que faire ?

Déjà, elle ne m'a pas attaqué, elle s'est contenue face à maintes provocations et au final, elle cherche tout comme moi l'artéfact. Normalement, elle n'aurait pas besoin de moi pour l'obtenir, au contraire même, je représenterai un obstacle potentiel et elle chercherai plutôt à m'éliminer. Mais, si rien de tout cela n'est fait, c'est certainement que quelque chose l'handicap au point d'en arriver à là ...


Walker tourna discrètement la tête vers Selendis. Elle était accoudée contre le mur ...

- C'est vrai qu'elle ne rate pas une seule occasion pour se reposer cette feignasse ... Serait-ce qu'elle soit mal en point ? J'ai un doute, je vois mal Selendis être si fatiguée, après tout ...
- Alors tu t'en sors ? Ou alors, on attend les copains pour faire un pique nique ? J'suis sûr que tu les apprécieras.
- Ta gueule ! T'as comprit ?! Tu la fermes où je te loge une balle en pleine figure !


Lui répondit presque aussitôt Alox non sans laisser apparaître une certaine hargne dans ses dires. En réalité, ce n'était là qu'un réflexe et Walker le regretta aussitôt. Il ne lui fallait rien laisser transparaître pour le moment et il devait avouer que s'il ne se contenait pas, sa comédie risque fortement de devenir futile.

- Ce système est assez compliqué, déjà que ça m'énerve, alors si tu m’interromps toutes les secondes, autant le faire toi-même.

Alox espérait pouvoir rattraper le coup avec cette dernière phrase. Après tout, cela pouvait être totalement logique et acceptable. Il reprit ses réflexions silencieuses.

- Après tout, c'est une des plus puissantes Protoss que j'ai croisé ... Rien ici n'aurait pu la fatiguer à ce point là ... À moins que ... L'onde psy ... Mais oui ! Si Selendis est à l'origine de l'onde Psy, cela pourrait parfaitement expliquer son état !

Après tout, vu l'ampleur de cette onde, ça a du lui bouffer un max d’énergie ! Voila qui est fort appréciable ... Elle ne serait donc même plus en état de se battre contre moi ... Cela dit, c'est une vraie salope et je ferais mieux de ne pas m'endormir pour autant. De toutes les manières, elle retirera certainement sa couverture lorsque l'artéfact sera à portée ... Je dois rester très vigilant, l'arme prête à faire feu ... Peut-être aurais-je l'occasion de me débarrasser d'elle une bonne fois pour toute ?


Alox marqua un silence dans ses pensées.

- M'enfin, c'est qu'une supposition en même temps ... Je ne peux pas baser toute ma tactique sur cela ... Comment vérifier mes dires ?

Une petite nuée d'étincelles bleues jaillirent brutalement de la console qu'Alox était en train de saboter. Un clic s'entendit et les deux panneaux du sasses s'écartèrent de peu. Cela dit, la nouvelle brèche était assez suffisante pour lui permettre de décaler les panneaux, comme au premier sasse. Cependant, Walker était aussi fatigué mais il ne l'affichait pas. Il observa la porte et une idée assez soudaine lui vint à l'esprit.

Il se retourna vers Selendis.

- La porte vient de céder, néanmoins, je ne pense pas pouvoir arriver à l'ouvrir seul ... Comme la précédente ... Viens m'aider au lieu de ne rien faire espèce de feignante !

Lui dit sèchement Alox.
Revenir en haut Aller en bas
http://vindictus.forumactif.org/

Selendis
Membre
- Haute Exécutrice -
Membre  - Haute Exécutrice -

Age : 23
Messages : 61
Date d'inscription : 28/06/2011

Infos supplémentaires
Race préféré: Terran
Niveau dans StarCraft: Vétéran
Niveau de RP :
8/10  (8/10)
MessageSujet: Re: [Chapitre 2] Alea Jacta est.
Dim 17 Juil - 2:29

A sa réaction, Alox était tombé en plein dans le panneau, mais rien n'était bien sûr, il aurait probablement eu la même si il avait voulu cacher sa découverte. Selendis resta sur ses gardes, et lorsque l'humain s'enferma dans un mutisme total pendant qu'il trafiquait la porte suivante, ses soupçons se renforcèrent... Surtout après son agressivité d'un peu plus tôt. Restait à savoir si elle avait raison ou non, ce qui n'était pas vraiment gagné... Enfin un petit bruit se fit entendre, et la Protoss se redressa, pensant qu'il avait enfin trafiqué le sas, et qu'ils allaient pouvoir continuer. Finalement, celui-ci n'était pas totalement ouvert, ce qui signifiait qu'Alox allait encore devoir l'écarter, ce qui était parfait pour elle, si l'exécutrice et l'humain étaient au même niveau de fatigue, elle était presque sûre de gagner. Ce qui la surpris un peu plus par contre, ce fut quand l'homme qui la menaçait avec une arme pris la parole:

"- La porte vient de céder, néanmoins, je ne pense pas pouvoir arriver à l'ouvrir seul ... Comme la précédente ... Viens m'aider au lieu de ne rien faire espèce de feignante !"

Effectivement, elle ne s'y attendais pas, et si elle refusait alors qu'elle était sous la menace d'une arme, il était sûr que ce serait louche... Alors que si Alox avait connaissance de son potentiel état de fatigue, ce pouvait être un test... Il était vrai qu'elle n'avait pas fais le moindre effort physique depuis qu'il lui était tombé dessus un peu plus tôt, mais de là à extrapoler... Ou alors il avait vu l'onde qui avait grillé les sécurités de la base, et donc il en avait déduis que... Oui, ça devait être cela. Donc elle avait la confirmation qu'il savait ce qu'elle était, et dans quel état elle se trouvait, ce qui ne l'arrangeait pas du tout. Au lieu de refuser, ce qui aurait été logique, et de lui sauter dessus pour le tuer, elle essaya de vérifier si son déguisement pouvait lui servir encore un peu:

"-Tant que vous ne m'y obligerez pas directement, je ne vous aiderai pas, je vous rappelle que si je me fait attraper avec vous je suis déjà salement dans la merde, et si en plus on me vois vous aider, je suis foutue, purement et simplement... Je ne fais ça que parce que vous avez votre fusil pointé sur moi!"

Elle s'approcha à son tour de l'interstice entre les deux battants avant de croiser les bras, posant à chaque fois ses paumes sur celui d'en face. Elle poussa ensuite de toute ses forces, mais ce qu'Alox ne savait pas forcément, c'est qu'il y avait des vérins dans son armure, augmentant sa force physique, et lui facilitant grandement la tâche. C'était épuisant certes, mais pas autant qu'on aurait pu le croire. Elle les écarta d'environ un mètre avant d'arrêter, ils allaient pouvoir passer. Elle fit mine d'être fatiguée par cet effort, ce qui aurait été particulièrement le cas si elle n'avait pas eu un peu d'aide. Sur ce coups là, elle s'en sortait bien. Intérieurement, ses bras lui faisaient mal, et son dos pulsait comme une fois marqué au fer rouge... Elle allait vraiment demander tout ce que son corps avait en réserve. Selendis s'écarta un peu pour laisser passer Alox dans le sas suivant, et s'adressa à lui d'un ton sarcastique:

"-Si monsieur veut bien se donner la peine..."
Revenir en haut Aller en bas

Alox Walker
Membre Actif
- Terrien -
Membre Actif  - Terrien -

Age : 95
Messages : 374
Date d'inscription : 10/03/2011

Infos supplémentaires
Race préféré: Terran
Niveau dans StarCraft:
Niveau de RP :
10/10  (10/10)
MessageSujet: Re: [Chapitre 2] Alea Jacta est.
Dim 17 Juil - 9:37

Tyrador VII.
Complexe - Étage inférieur.
10h52min.

- Si monsieur veut bien se donner la peine ...
- Soyons courtois, les Femmes d'abord.


Lui répondit Alox avec un grand et large sourire. Dommage qu'elle ne pu le voir car ce dernier était dissimulé sous la protection souple de son visage.

Walker observait Selendis de près ... Après tout, peut-être ne serait-elle pas aussi fatiguée que cela ... Elle avait tout de même réussi à ouvrir le sasse sans qu'un état de charge particulier ne laisse apparaître quelconque signe.

- Ce qui est néanmoins sur, c'est que cette salope de Selendis se trouve à l'intérieur de cette armure ... Son état de fatigue reste à déterminer mais, je doute tout de même fort qu'elle soit au meilleur de sa forme ... Reste à savoir si elle suffisamment affaiblie pour éviter une confrontation directe avec moi ... Sa coopération est franchement douteuse, elle mijote quelque chose ...

... Mais j'y pense, elle n'est pas venue seule ! Bordel de merde ! Si ça se trouve, sa cavalerie sera là d'une minute à l'autre ! Je suis foutu ... À moins que ... Si j'arrive à la neutraliser et me servir d'elle comme monnaie d'échange ... C'est possible ... Mais dans ce cas, il me faudra attendre le moment propice ... En attendant, je reste sur mes gardes et je fais comme si de rien n'était.


Alox s'approcha donc du troisième sasse et observa le système de reconnaissance à Iris ... Ce dernier était lui aussi HS mais il avait la particularité d'être peu conforme aux normes standards ... Pas la moindre console, pas le moindre bouton ... Juste une sorte de cône qui s'enfonce dans le mur au travers d'un entonnoir d'Acier ... Comment saboter pareille machinerie ?

Alox y réfléchit longtemps, il retourna le problème dans tout les sens et sous tout les angles mais rien à faire ... Il expira en un souffle long et tout en tapant du bout de ses doigts sa grenade IEM, il cherchait désespérément une idée ... Et cette dernière lui vint soudainement ... Les IEM sont vraiment une formidable ressource.

Seulement, sa grenade n'a qu'une faible portée ... Serait-elle suffisante pour faire disjoncter ce sasse et le suivant ? Alox en avait bien encore deux, néanmoins, il tenait particulièrement à en conserver une ... Il pourrait fortement en avoir besoin ... Il se mit à calculer les dimensions de la pièce ... N'ayant pas de règles ni de mètres sur lui, il calcula cela à l'ancienne, soit avec des coudées.

Quelques minutes s'écoulèrent puis il fut enfin fixé ... 4 coudées à peu près, le nuage IEM serait donc suffisamment large pour désactiver ce sasse plus le suivant en un seul coup.

Alox la saisie, l'arma et activa le minuteur. Il le régla de telle sorte qu'il aurait suffisamment de temps pour s'écarter et se mettre en sécurité. Il invita également Selendis à en faire de même. Sur le coup, il ne su pas pourquoi ... Après tout, c'était là une belle occasion de la neutraliser ... Peut-être que ceci aurait-ce été bas et lâche de sa part ...

La grenade explosa rapidement, libérant le nuage IEM ... Walker fit très attention au moindre bruit et il entendit effectivement deux clics presque simultanés.

- Parfait !

Dit-il. Il revint près du troisième sasse et tenta de l'ouvrir à son tour. L'effort s’annonçait particulièrement pénible mais Alox avait déjà récupéré ... Il déploya de nouveau toute sa force et sollicita tout son organisme.

Ce fut là aussi long et fatiguant ... Mais le sasse était ouvert. Vint le 4ème ... Walker reprit, à sa vue, son souffle. Quelque part, ça le désespérait ... Néanmoins, la faille sur le dernier sasse était bien visible ! L'artéfact était presque à portée, un ultime effort et il pourrait le subtiliser.

Mais il n'oublia pas Selendis pour autant et décida, afin de maximiser ses chances dans une future et certaine confrontation, de lui demander d'ouvrir à son tour le sasse.

Cependant, avant de formuler cette énième demande. Alox ouvrit la coulasse de son Taurus et vérifia le nombre de balles ... Il en manquait une. Il sorti la douille vide et la remplaça. Il fit tourner la culasse puis la remit en place. Enfin, il pointa son arme face à Selendis et lui demanda fermement d'ouvrir ce sasse ... Au péril de sa vie.
Revenir en haut Aller en bas
http://vindictus.forumactif.org/

Selendis
Membre
- Haute Exécutrice -
Membre  - Haute Exécutrice -

Age : 23
Messages : 61
Date d'inscription : 28/06/2011

Infos supplémentaires
Race préféré: Terran
Niveau dans StarCraft: Vétéran
Niveau de RP :
8/10  (8/10)
MessageSujet: Re: [Chapitre 2] Alea Jacta est.
Dim 17 Juil - 10:58

Après l'ouverture de 2 sas, Alox devait particulièrement fatiguer, il n'y avait pas beaucoup d'humain qui pouvaient repousser ainsi deux lourds portes, elle même aurait eu bien du mal en temps normal... Avec son armure par contre, c'était tout autre chose, cela lui demandais quand même un certain effort, mais rien d'insurmontable en tout cas. Et de toute façon, plus l'homme qui la menaçait serait fatigué, plus elle aurait de chance si elle tentais de le tuer. Elle le regardais tranquillement pendant qu'il écartais une porte supplémentaire, après avoir fait griller tout cela à l'aide d'une IEM. Elle pouvait se reposer tranquillement, et reprendre des forces, pendant qu'Alox se fatiguait tout seul, ce qui l'arrangeait bien. Bientôt le dernier sas s'ouvrirait, et elle pourrait enfin avoir accès à cet artéfact qu'elle convoitait... Et elle pourrait achever l'humain. Son but se rapprochais... Et au pire, si elle échouais, ses troupes pourraient toujours stopper Alox, récupérer leur objectif premier, et lui faire payer. Il lui demanda ensuite d'ouvrir le dernier sas, chose à laquelle elle ne s'attendais pas vraiment... Elle s'approcha, se forçant à ne pas montrer sa véritable faiblesse physique... Elle pourrait probablement l'ouvrir, mais après... Elle ne se sentirais pas bien, c'était sûr, surtout que ses muscles la faisaient déjà souffrir. Elle se plaça comme précédemment, et tira toute la puissance qu'elle pouvait de l'armure, avant de finir par ouvrir juste assez la porte pour qu'ils puissent passer. Elle se retira avec les jambes flageolantes, et l'impression que son corps brûlait de l'intérieur... Mais elle ne le montra pas, gardant la même pose que précédemment. Elle ne passa pas la porte, il y avait d'autres systèmes de sécurité de ce côté ci, et ils s'étaient enfoncés tellement profondément dans la base, et la salle était protégée par tellement d'épaisseurs, que son onde psi n'avait peut-être pas atteint cette salle... Elle laissait à Alox le soin de tester cette hypothèse, Selendis ne tenait pas vraiment à risquer sa vie pour cela... Et au pire, elle pourrait toujours récupérer l'artéfact si l'humain le récupérait en premier : Elle se trouvait devant l'unique sortie de la salle, et il serait obligé de passer par là. Elle se retourna pour s'adresser à lui, alors qu'il se trouvais un peu en arrière:

"-Récupérez votre foutu artéfact et filez en vitesse, il reste des risques... Et je souhaite survivre personnellement."

Le personnage de la Marine n'était plus crédible, mais ça ne coûtait rien d'essayer après tout... Et puis, au pire, il ne la croirait pas, rien de plus. Et de toute façon, s'il avait le moindre petit doute, elle savait qu'il ne la tuerait pas, de peur d'abattre une véritable femme. Elle fit mine de se diriger vers la sortie, décidée à l'attendre après le dernier sas, pour récupérer l’artéfact...

[Désolé pour le petit post, pas grand chose à dire, et peu d'inspiration...]
Revenir en haut Aller en bas

Alox Walker
Membre Actif
- Terrien -
Membre Actif  - Terrien -

Age : 95
Messages : 374
Date d'inscription : 10/03/2011

Infos supplémentaires
Race préféré: Terran
Niveau dans StarCraft:
Niveau de RP :
10/10  (10/10)
MessageSujet: Re: [Chapitre 2] Alea Jacta est.
Dim 17 Juil - 13:10

Tyrador VII.
Complexe - Étage inférieur.
11h22min.


- Récupérez votre foutu artéfact et filez en vitesse, il reste des risques ... Et je souhaite survivre personnellement.

Alox était en train de se demander si Selendis n'était pas en train de se foutre de sa gueule ... Si cela se trouve, elle savait peut-être qu'il savait que c'était elle ... Comme elle pouvait très bien ne pas le savoir.

Alox effleura Taurus ... L'envie de lui faire exploser la tête le tenaillait mais il devait se retenir, il aurait certainement besoin d'elle par la suite.

Walker observa bien la pièce qui se présentait à lui, elle était sombre, très sombre. Il n'y avait plus la moindre source de lumière encore active si ce n'était l'écran de l'ordinateur central ... Ce dernier était encore en service ... Ce qui pourrait fortement signifier que les défenses de la salle le sont encore.

Alox s'avança lentement, il tendait son bras en avant et, minutieusement, pénétrait la salle. Il n'eu même pas besoin de faire un seul mètre que sa main traversa un rayon au laser. Il la dégagea très furtivement.

La plaque supérieur de son gant était coupée en deux ... Si sa main s'était trouvée plus haut, elle y serait aussi passée. Les défenses étaient donc encore actives. Alox attrapa sa lampe torche et le pointa en direction de la pièce ... Des rayons rouges clairs apparurent. Ils formaient un véritable maillage impénétrable.

Cependant, une sorte de chemin se dessinait depuis le début de la pièce jusqu'à l'ordinateur. Il n'était pas dégagé mais disons qu'il pouvait être praticable ... Avec beaucoup de contorsions et d'acrobaties.

Sur le coup, Alox pensa à sa soeur ... Elle y serait parvenu sans problèmes ... Mais lui ... Déjà que son armure ne lui permettait pas ce genre de mouvements ... Certes, il eu reçu une formation pour ce genre de situation mais elle fut courte et basique car n'était pas là sa véritable vocation ...

Walker recula donc de quelques pas. Tenter de passer ce maillage ne serait que pure folie ... Néanmoins, il n'avait pas vraiment le choix, soit il tentait le coup, soit il mourrait probablement.

Alox réfléchissait, traverser ce véritable hachoir lui demanderait beaucoup de concentration, d'énergie et de temps surtout ... Le moindre faux pas et il finirait en viande hachée ... Or, il se trouve que les Protoss pourraient débarquer d'une minute à l'autre et s'ils l’interceptaient alors qu'il tentait de traverser la pièce, ils n'auraient pas grand mal à le tuer ... Que faire ?

Mais Alox se souvint de Selendis ... Il ne devait surtout pas relâcher son attention, chose qu'il venait de faire. Il se ressaisit presque immédiatement et rechercha activement la Protoss. Cette dernière tenter de regagner la sortie, discrètement.

Mais Alox ne l'entendait surtout pas de cette oreille, il n'était pas dupe ! S'il laissait filer Selendis, non seulement il perdrait son billet de sortie, l'artéfact et la vie, car si cette dernière rejoignait ses troupes, Walker était un Homme mort.

Il se retourna donc, Selendis était de dos et se diriger vers la sortie. Alox pointa son Taurus vers elle. C'est à ce moment qu'il comprit que désormais, il lui fallait enlever sa tenue de comédien.

S'il voulait passer les maillage, il lui faudrait d'abord mettre Selendis hors d'état de lui nuire car il supposait que cette dernière ne manquerai surtout pas l'occasion de se débarrasser de lui. Il leva son bras gauche et passa le canon de son arme par dessus.

Vu sa position, son intention ne serait pas difficile à deviner, Alox comptait ouvrir le feu. Néanmoins, le souffle des explosions pourrait aussi l'atteindre et c'est donc pour cela qu'il fit protection avec son bras. Les plaques qui le protégeaient absorberaient en grande partie la puissance du souffle ... Tant qu'il se tiendrait en contre-poids bien sur.

Son organisme secréta de l'adrénaline, tout ses sens s'éveillèrent et se mirent en alerte. Le combat sera rapide et bref. Il ne lui faudrait surtout pas le perdre. Il s'attendait aux moindres réactions de Selendis. De plus une certaine distance les séparait ... Ce qui donnerait l'avantage à Alox car disposant d'une arme de jet, contrairement à Selendis.

Après s'être mentalement préparé, en l'espace de quelques secondes, il prit enfin la parole.

- Demi-tour Selendis, j'ai encore besoin de toi !

Revenir en haut Aller en bas
http://vindictus.forumactif.org/

Selendis
Membre
- Haute Exécutrice -
Membre  - Haute Exécutrice -

Age : 23
Messages : 61
Date d'inscription : 28/06/2011

Infos supplémentaires
Race préféré: Terran
Niveau dans StarCraft: Vétéran
Niveau de RP :
8/10  (8/10)
MessageSujet: Re: [Chapitre 2] Alea Jacta est.
Dim 17 Juil - 19:18

Elle se doutait qu'Alox ne la laisserait pas partir ainsi, mais essayer en valait la peine... Surtout qu'elle ne risquait pas grand chose, une balle dans le dos au pire... Enfin, bref, elle marchait vers la sortie en ayant l'air aussi décontractée que le permettait la situation. Ses sens étaient déployés au maximum, et elle entendit Alox armer son fusil. Elle pressa légèrement le pas, dépassant le second sas... Plus un bruit derrière elle, il la visais... Elle se prépara à l'impact, l'armure de Marines serait détruite par la première, mais elle ne serais probablement pas blessée... Enfin, en théorie. La détonation du coup de feu aurait du retentir, mais elle ne venait pas... Étrange... Mais Alox pris la parole:

"- Demi-tour Selendis, j'ai encore besoin de toi !"

Elle s'étonna qu'il la prévienne ainsi avant de tirer, encore cette stupidité qui était récurrente chez les humains... Elle stoppa dans les quelques secondes d'après, et commença à tourner sur elle même pour se trouver face à Alox. La Protoss abaissa sa visière qui laissa voir son visage dur. Elle ne fit pas un pas vers lui, elle lui répondit juste, d'une voix qui avait retrouvé tout son mordant, sa noblesse et sa hargne:

"-Non humain Walker, je ne vous aiderai pas plus. Rendez-vous et je me montrerait clémente, si vous combattez vous n'avez aucune chance... A moi seule je suis plus puissante que vous, et mes troupes son en route, que pouvez vous faire? Laissez tomber toute combativité, ce serait inutile. Le bon sens peut se montrer plus fort que la dignité, vous le savez aussi bien que moi."

Selendis c'était préparée à se faire tirer dessus pendant son discours, mais il n'en fut rien, et à peine celui-ci fut il finis qu'elle sautait derrière les portes du sas, hors de vue et de portée d'Alox du coup... Elle retira les gants de son armure qu'elle jeta au sol et sortit ses lames psi, attendant l'humain qui serait forcé de s'approcher si il voulait pouvoir l'atteindre, l'avantage de la distance réduit à néant. Sans passer sa tête de façon à pouvoir apercevoir Alox, elle continua de parler, fixant les portes du sas face à elle... Elle ne pourrait jamais l'atteindre sans se faire tirer dessus.

"-Toute résistance est futile Alox, vous ne pourrez vous débarrasser de toute les troupes qui bloquent la sortie. Ni même de moi. Rendez vous et je vous laisserai partir saint et sauf, je vous le promet, mais cessez cette lutte futile."

Elle doutait de sa supériorité face à l'humain, mais le bluff était aussi important que la réalité à la guerre, et c'était bien à la guerre qu'ils étaient...
Revenir en haut Aller en bas

Alox Walker
Membre Actif
- Terrien -
Membre Actif  - Terrien -

Age : 95
Messages : 374
Date d'inscription : 10/03/2011

Infos supplémentaires
Race préféré: Terran
Niveau dans StarCraft:
Niveau de RP :
10/10  (10/10)
MessageSujet: Re: [Chapitre 2] Alea Jacta est.
Dim 17 Juil - 20:21

Tyrador VII.
Complexe - Étage inférieur.
11h42min.

- Toute résistance est futile Alox, vous ne pourrez vous débarrasser de toute les troupes qui bloquent la sortie. Ni même de moi. Rendez vous et je vous laisserai partir saint et sauf, je vous le promet, mais cessez cette lutte futile.
- Vas te faire foutre Selendis. Tu n'as pas plus d'honneur et de parole à mes yeux que Kerrigan elle-même ! Torches toi le cul avec tes promesses et mises en gardes car elles ne te seront d'aucunes utilités aujourd'hui.

Crois-moi, je t'aurai maintenant fais payer tout le mal que tu m'as fais mais malheureusement, tu me seras pour le moment plus utile en vie que morte. Mais je te promet sur mon honneur que ce n'est là qu'un petit contre-temps et tu régleras bientôt tes comptes, salope !


Walker sentait un poids sur son coeur ... Les mauvais souvenirs lui revinrent rapidement à la tête et une tristesse effroyable le submergea. Il tenta de se contenir mais il ne pu laisser échapper une larme. L'heure n'était pas aux remords, il lui fallait rester vigilant et trouver une solution pour faire sortir Selendis de sa cachette et vite.

Il ne pouvait pas se permettre d'aller la chercher lui-même car cette dernière serait en situation de force au corps à corps. Walker restait en avantage tant qu'une distance les séparait.

Que faire ? S'il tentait tout de même le corps à corps, celle-ci le tuerai en quelques coups de lame psy ... S'il restait ici, il pourrait attendre tout le temps qu'il veut, elle ne sortirait pas et les renforts ne tarderaient pas à arriver.

S'il tentait de l'attirer dans un piège, elle n'y tomberai pas. Il suffisait de se mettre à la place de la Protoss, pour rien au monde elle ne bougerai de là. Elle était en sécurité et les renforts viendraient rapidement lui porter secours. Si Alox avait la folie de tenter le corps à corps, elle viendrait facilement à bout de lui.

Il observa l'écartement des panneaux du sas derrière lequel se cachait Selendis. S'il tirait quelques G.T.H au sol, les explosions l’atteindraient directement. Cependant, si par ses pouvoirs psychiques, elle arrivait à s'en parer, Alox n'aurait pas le temps de recharger qu'il serait déjà mort.

Était-ce un risque à prendre ? En tous cas, c'est la seule solution qui se présentait à lui ... Cependant, Alox avait oublié Sarah ... Peut-être avait-elle une meilleure optique. Après tout, il était forcé de l'admettre, s'était un fin stratège ...


- Sarah ... Je suppose que je n'ai pas besoin de t'expliquer la situation ... As-tu une idée ?
- Serait-ce que tu as finalement besoin de mon aide ?
- As-tu une solution oui ou non ?!
- J'en ai une ... Mais j'attends toujours je te signal.


Alox soupira ... Soit, laissons les valeurs de coté, il n'avait pas vraiment le choix.

- Je ... Je ... Je m'excuse pour tout à l'heure, même si j'y suis arrivé sans toi mais je m'excuse quand même.
- Je m'attendais à mieux ...
- Je m'excuse.
- Tu n'es pas excusable d'office ! Reformules !
- Je suis désolé.
- C'est ta dernière chance.
- Je te demande pardon ! Là ! Merde ! T'es contente ?!
- C'est pathétique mais que veux-tu ? Quand on s'adresse à un être inférieur il ne faut pas s'attendre à des miracles ... Admires ma générosité et contemples ma supériorité car aujourd'hui, je me penche à ton niveau.
- Ouais c'est ça, bon, ta solution ?
- C'est tout à fait simple ... Je te demande juste de ne pas trop résister.
- Hein quoi ?! Oo


Mais Alox fut prit d'une soudaine douleur ... Une douleur puissante, large et profonde. Elle fut telle qu'il s'effondra au sol en poussant un fort cri de douleur.

Il se tint la tête subitement et lâcha son arme par ce même geste. On pu même entendre cette dernière tomber au sol ... Tout comme Alox. Ne comprennent pas ce qu'il se passait, il laissa échapper son interrogation mais de façon vocale cette fois-ci et non mentale.


- Mais qu'est-ce que tu fous BORDEL ?! Tu veux me tuer ou quoi ?! C'est ça ta solution ?! SALOPE !

La douleur s'amplifia. Walker continuait de crier mais ses forces le lâchaient peu à peu ... Il commençait à perdre connaissance. Il cru réellement que Kerrigan voulu le tuer mais il ne comprenait pas pourquoi ... Cela n'allait pas dans son intérêt !

Une petites minutes s'écoula ... Les cris se firent moins forts et moins longs pour finalement disparaître. Walker s'affala au sol, couché sur le coté et inerte. Cependant, il n'était pas mort ... En réalité, la phrase de Kerrigan venait de prendre tout son sens.

Certes, il s'agissait en apparence d'Alox ... Mais qui se cachait désormais à l'intérieur ?
Revenir en haut Aller en bas
http://vindictus.forumactif.org/

Selendis
Membre
- Haute Exécutrice -
Membre  - Haute Exécutrice -

Age : 23
Messages : 61
Date d'inscription : 28/06/2011

Infos supplémentaires
Race préféré: Terran
Niveau dans StarCraft: Vétéran
Niveau de RP :
8/10  (8/10)
MessageSujet: Re: [Chapitre 2] Alea Jacta est.
Dim 17 Juil - 20:52

Toujours plaquée contre le mur, en attente d'une réponse d'Alox, ou d'une tentative de sa part pour la déloger, Selendis tendait l'oreille sachant qu'elle n'osait pas passer sa tête hors de son abri, Alox n'aurait besoin que de quelques millièmes de secondes pour la tuer d'une simple balle, son bouclier n'en retiendrait qu'une, et encore... Couplé à son armure de marine, peut-être 2, mais cela restait bien peu face au chargeur plein de l'humain. Ce qui l'étonna par contre, ce fut d'entendre un cliquetis de métal contre le sol... Il avait jeté son arme. Pourquoi? Elle lança, toujours cachée:

"-Vous vous êtes décidé à vous rendre?"

Mais elle ne reçut pas de réponse tout de suite... Tout ce qu'elle put entendre fut un bruit sourd, comme un corps qui s'effondre... Intriguée par tout cela, elle jeta aussi discrètement que possible un oeil hors de son abri, pour découvrir son adversaire au sol... Que se passait-il? A peine cette interrogation lui était-elle venue à l'esprit que l'homme au sol hurla:

"- Mais qu'est-ce que tu fous BORDEL ?! Tu veux me tuer ou quoi ?! C'est ça ta solution ?! SALOPE !"

Ce n'était pas à elle qu'il parlait c'était certain, mais à qui alors? Ou à quoi? Une femme visiblement... Qu'il ne portait pas dans son coeur apparemment. Et avec laquelle il parlait... Une idée commença à germer dans le cerveau de la protoss, une idée qui était totalement folle, mais pas impossible... Un frisson la parcourut. Il n'y avait que deux choix pour ce qu'il se passait devant elle, et elle avait déjà deviné lequel des deux était en train de se passer.

Soit Alox était devenu subitement fou... Soit Kerrigan prenait le contrôle de son corps. C'était logique, ne lui avait on pas rapporté qu'il s'était posé sur Char? Une fois sur place, il avait du se faire capturer, puis infester par Kerrigan, infestation qui ne se dévoilait que maintenant... Elle avait devant elle un serviteur de l'essaim dorénavant, et il n'était plus question d'honneur face à cela, elle ne devait pas retenir ses coups, sinon il aurait raison d'elle...

Doucement, l'exécutrice protoss s'approcha, les lames toujours sortie et prêtes à frapper. Arrivée à quelques mètres du corps gisant au sol, elle appela doucement:


"-Walker, je suis désolée pour ceci, mais je n'ai pas le choix..."

Et elle leva la lame... Personne ne méritait de mourir ainsi, infesté par la reine des lames pour ensuite être abattu par une exécutrice protoss, avec pour simple crime d'avoir été au mauvais endroit au mauvais moment... Et avec la mauvaise personne. Le corps était toujours inerte au sol, et elle espérait de tout son coeur qu'il le resterais, que l'infestation avait raté et l'avais tué, mais elle ne se faisait que peu d'illusion... D'ici quelques jours il serait recouvert de pustules, posséderait des griffes et des tentacules, il valait mieux l'éliminer maintenant. Alors qu'elle allait porter le coup de grâce, elle murmura:

"-Reposez en paix, vous fûtes un adversaire courageux."

Et la lame composée uniquement d'énergie bleuté fila vers l'ancien humain, dans le but de lui couper la tête, ce qui mettrait instantanément fin à ses souffrances, et à la domination des zergs sur sa personne. Il allait mourir maintenant, d'une mort qui n'avait rien de noble. Il ne serait pas connu, et jamais on ne saurais qu'il avait tenu tête à Selendis, Artanis et Kerrigan à la fois. La Protoss avait du respect pour ceux de ses ennemis qui se montraient valeureux, et c'était également le cas pour celui qu'elle allait décapiter.
Revenir en haut Aller en bas

Alox Walker
Membre Actif
- Terrien -
Membre Actif  - Terrien -

Age : 95
Messages : 374
Date d'inscription : 10/03/2011

Infos supplémentaires
Race préféré: Terran
Niveau dans StarCraft:
Niveau de RP :
10/10  (10/10)
MessageSujet: Re: [Chapitre 2] Alea Jacta est.
Lun 18 Juil - 9:18

Tyrador VII.
Complexe - Étage inférieur.
12h02min.

- Reposez en paix, vous fûtes un adversaire courageux.
- Tires-toi de là connasse, abrutie heureuse, débile profonde, triple andouilles ... Mais casses-toi bordel ! T'as pas l'air de comprendre ce qu'il se passe !


Hurlait intérieurement Alox. En effet, ce dernier venait d'entendre tout ce que Selendis lui avait dis mais il n'avait pas le moindre moyen de lui répondre, son corps ne réagissait tout bonnement plus.

Ce qui lui faisait le plus mal, dans son plus profond fond, ce n'était pas qu'il risque de mourir maintenant, vu qu'il était toujours en vie, il se doutait bien que Kerrigan n'avait pas l'intention de le tuer ... Alors encore moins de le laisser se faire tuer.

C'était que Selendis risquerait fortement de mourir, si Alox avait raison dans sa théorie ... Le spectacle ne serait pas beau à voir. Il n'en revenait qu'il pouvait encore avoir une once d'Humanisme avec elle ... Après tout, elle a bien assassiné sa soeur de sang froid ...

Alox entendit la lame psy s'abattre sur lui à vive allure ... Elle se rapprochait vite, très vite. Son impact était imminent. Seulement, il se demanda comment était-ce possible qu'un geste qui devrait normalement lui paraître presque immédiat lui paraissait pour un geste, certes rapide, mais bien trop lent ...

Les paupières d'Alox se rouvrirent alors que la lame se trouvait presque à leur niveau ... Ce n'était pas lui qui avait ordonné ce mouvement et c'est bien là ce qui l'étonna le plus. Ce qu'il redoutait était donc arrivé.

La lumière lui parvint et il pu de nouveau voir. Cela dit, les images étaient assez floues, déformées mais surtout, teintées ... Rougeâtres. Alox avait la vague impression que ses yeux brûlaient ... Un peu comme s'ils étaient dans un état de fatigue intense.

Ils se dirigèrent à l'immédiat vers la lame psy ... Là aussi, ce n'est pas lui qui avait ordonné cela. Il n'eut même pas qu'équivalent d'une fraction de seconde qu'il eu le réflexe de se dégager en se roulant sur le coté. C'était impossible.

Non seulement, le meilleur temps de réaction qu'avait enregistré Alox n'était pas aussi rapide, mais il n'était pas non plus capable de se dégager avec une rapidité aussi vivace, à tel point que la lame frappa le sol sans l'atteindre.

Walker se voyait mouvoir, agir ... Et même parler sans qu'il ait le moindre contrôle. Cependant, il pouvait tout de même sentir ce qu'il se passait. Un peu comme s'il était enfermé à l'intérieur de son propre corps.

Il se releva aussi rapidement que son dégagement et fit immédiatement face à Selendis. Walker ne pu le remarquer mais ses yeux étaient injectés de sang ... Une lueur orange/rouge était aussi apparue au niveau de son Iris ... Celle qui abordait autre fois une couleur noisette était devenue semblable à celle d'un infecté.

Walker ne sentait plus rien, ni son coeur battre, ni sa respiration tourner ni même l'adrénaline fuser et encore moins la douleur l'envahir.
Il prit la parole bien malgré lui ... Seulement, sa voix avait légèrement changé, elle était devenue plus caverneuse et plus rocailleuse.

- La haute exterminatrice Selendis en personne ... Est-ce là un honneur ou un déshonneur ? À mon avis les deux.

Alox tentait bien de résister mais rien à faire. Kerrigan semblait avoir le total contrôle sur son être ... Il eu l'impression d'avoir sa dignité au fond des chaussettes ... Il n'était pas un objet qu'on prends et qu'on jette à sa guise !

- Ta mort est arrivée, avec un peu d'avance ... Et elle ne sera ni douce, ni brève, ni honorable ! Réjouis-toi cependant, tu auras le grand privilège d'être tuée la reine des Zergs ... Ou du moins, par son esprit.

Walker ricana ... Un rire sadique et malicieux. Il se surprit lui-même, jamais il n'aurait pu faire pareille rire. Non seulement il sentait sa dignité bafouée mais aussi toute sa personne. Quelle humiliation ... Kerrigan aurait-elle aimé subir pareille traitement ? Il en doutait fortement.

Cependant ... Il se souvint que Sarah avait connu bien pire ... Cela atténua un peu sa douleur en la remplaçant par une autre, qu'il avait bien plus l'habitude de côtoyer car ne s'en étant jamais séparé ...

Alox ... Si l'on pouvait toujours l’appeler comme ça, se jeta sur Selendis, avec un rapidité si vive et soudaine ... Walker tentait tout de même de résister et même si, pour le moment, tout ses efforts étaient vains, il espérait tout de même se rattraper avec que Selendis ne finisse en chair à pâté.
Revenir en haut Aller en bas
http://vindictus.forumactif.org/

Selendis
Membre
- Haute Exécutrice -
Membre  - Haute Exécutrice -

Age : 23
Messages : 61
Date d'inscription : 28/06/2011

Infos supplémentaires
Race préféré: Terran
Niveau dans StarCraft: Vétéran
Niveau de RP :
8/10  (8/10)
MessageSujet: Re: [Chapitre 2] Alea Jacta est.
Lun 18 Juil - 14:04

Alors qu'elle allait enfin achever Alox, lui évitant bien des désagréments par la suite, surtout s'il devenait infesté... Sa lame allait déchirer la peau de son visage, puis pénétrer jusqu'au cerveau, lorsque celui-ci esquiva, d'une façon improbable, comme si le temps s'était arrêté pour elle alors qu'il pouvait continuer de bouger. Lorsqu'il fut à nouveau face à elle, il avait littéralement changé : Son visage respirait la malfaisance, ses yeux étaient d'une couleur rouge orangée qui faisait peur à voir, et son expression n'était pas rassurante. Il pris la parole d'une voix qui ne pouvait être rendue à l'identique à cause du corps présentement occupé, mais qui restait malgré tout reconnaissable: Kerrigan.

- La haute exterminatrice Selendis en personne ... Est-ce là un honneur ou un déshonneur ? À mon avis les deux. Ta mort est arrivée, avec un peu d'avance ... Et elle ne sera ni douce, ni brève, ni honorable ! Réjouis-toi cependant, tu auras le grand privilège d'être tuée la reine des Zergs ... Ou du moins, par son esprit.

Refusant de se laisser abattre, même si son adversaire était la reine des lames, possédant un corps qui n'était pas le sien, mais dont elle pouvait étendre les possibilités. Elle se remis en garde, ses deux lames devant elle avant de répondre:

"-Tu n'aura pas le privilège de me tuer ici, Kerrigan, je vaincrai ton esclave avant qu'il ne vienne à bout de moi. Puis je purifierai les zerg de ce secteur, en finissant par toi, tu mourras dans les flammes, abomination!"

Elle avait craché sa phrase d'un ton hargneux, les protoss avaient déjà été trompés par Kerrigan, ils concevaient donc tous une haine assez spéciale à son égard, notamment du fait que ses actes aient poussé à la mort des millions de protoss, la matriarche des templiers noirs Raszagal, et Fénix tué à cause d'une traîtrise.

Le corps face à elle avait beau être plus puissant et rapide que le sien, elle possédait des pouvoirs psi pour atténuer ses coups, et elle même serait armée, ce n'était pas gagné d'avance, mais au moins avait-elle des chances raisonnables de survie.

Mais elle mésestimait encore les forces que pouvaient déployer Sarah à partir d'un simple corps humain, mais Selendis se rendit bien vite compte de son erreur, lorsqu'Alox se jeta sur elle, à une vitesse assez improbable. L'exécutrice eut à peine le temps de relever ses deux lames psi en position de protection devant elle, mais elles ne couvraient que sa poitrine et sa tête, le reste de son corps était exposé, à n'importe quelle attaque de la reine des lames... Consciente de ceci, et du fait qu'elle n'avait aucune chance d'atteindre Alox si elle l'attaquais à sa place actuelle, elle compris qu'il lui fallait anticiper... Elle étendit le bras gauche devant elle pendant que le bras partais en biais vers le prochain point qu'Alox occuperait probablement... Sauf s'il passait de l'autre côté. Mais elle n'avait plus aucune défense du coup, ce serait son bouclier qui devrait absorber le choc...
Revenir en haut Aller en bas

Alox Walker
Membre Actif
- Terrien -
Membre Actif  - Terrien -

Age : 95
Messages : 374
Date d'inscription : 10/03/2011

Infos supplémentaires
Race préféré: Terran
Niveau dans StarCraft:
Niveau de RP :
10/10  (10/10)
MessageSujet: Re: [Chapitre 2] Alea Jacta est.
Mar 19 Juil - 10:18

Tyrador VII.
Complexe - Étage inférieur.
12h12min.


Alox, si l'on peut dire, s'était déjà élancé vers Selendis quand cette dernière avait affiché sa parade. Elle n'eut pas un temps de réaction bien long et Walker, en voyant la défense de Selendis, ne pouvait que se réjouir.

Cependant, cette dernière changea de tactique presque immédiatement, affichant une parade désormais plus agressive, certainement pour le déstabiliser. Selendis comptait apparemment réceptionner Alox en se servant de ses lames psy non plus pour parer uniquement son attaque mais plus le contre-attaquer.

Kerrigan, qui contrôlait son corps, n'en fut pas vraiment surprise et son temps de réaction fut quasi inexistant. Elle avisa immédiatement en conséquence et c'est ainsi qu'Alox roula sur lui-même, en plein air.

Le coup était calculé de telle sorte que le dos du gilet de protection, seule partie de l'armure apte à encaisser une arme énergétique, se retrouve totalement exposé, protégeant de ce fait Alox d'un éventuel coup de lame psy.

Selendis le frappa, le premier coup atterrit sur le coté droit de son gilet mais fut absorbé ... Même si une trace assez visible s'était désormais formée et que la chair qui enveloppé les cotes d'Alox était éventrée. Le deuxième coup percuta de plein fouet la façade du gilet.

Une profonde marque diagonale s'imprima, comme si elle avait tenté de l'ouvrir. Certes, l'imposante protection avait une fois de plus absorbé le coup mais elle était tout de même sévèrement endommagée.

Alox finit sa chute sur Selendis. Etant arrivé en " flip ", il retomba sur elle de telle sorte qu'il puisse lui passer ses jambe derrières ses épaules, assurant ainsi une accroche assez solide.

Mais n'était pas là le seul but de la manœuvre, la force de poussée conjuguée au poids de son armure et de son propre corps fut telle qu'il fit basculer Selendis, déjà affaibli, en arrière, la plaquant littéralement au sol.

Il ne perdit pas une seule seconde, la visière de la Protoss étant relevée, il n'eut pas besoin de la briser pour atteindre son visage. Il enchaîna avec une séries de puissants coups de poings, renforcés par les plaques de ses gants mais aussi plus dévastateurs car augmentés d'une force assez sur-humaine.
Revenir en haut Aller en bas
http://vindictus.forumactif.org/

Selendis
Membre
- Haute Exécutrice -
Membre  - Haute Exécutrice -

Age : 23
Messages : 61
Date d'inscription : 28/06/2011

Infos supplémentaires
Race préféré: Terran
Niveau dans StarCraft: Vétéran
Niveau de RP :
8/10  (8/10)
MessageSujet: Re: [Chapitre 2] Alea Jacta est.
Mar 19 Juil - 13:28

Son attaque aurait réussit si Alox n'avait pas eu son gilet de protection, gilet qui put absorber tout le choc contre ses lames psi. Kerrigan qui contrôlait ce corps lui faisait faire des merveilles au combat, et Selendis n'avait eu aucune chance jusqu'ici. Lorsqu'il retomba sur elle, elle fut projetée au sol violemment, sans aucune chance de résister à cause de son état de fatigue extrême.

Lorsqu'Alox commença à lui envoyer des coups de poing à répétition dans la tête, l'exécutrice ne pouvait se protéger, et elle fut totalement désorientée et sonnée par l'attaque. La seule chose qu'elle eut l'esprit de faire fut de relever ses deux bras pour faire en sorte que ses lames psi arrivent dans le dos d'Alox, déjà abîmé celui-ci lâcherait probablement sous le coup, et elle pourrait le blesser, ce qui stopperait probablement son attaque, et lui laisserai le temps de souffler, chose qu'elle n'avait pas eu jusqu'ici car Kerrigan avait une rapidité impressionnante.

Selendis releva brusquement son torse alors que ses deux armes étaient juste derrière le corps qu'habitait la reine des lames au dessus d'elle, dans le but de le faire basculer en arrière, directement sur les dangereuses lames psi. Elle jeta toute ses forces dans ce geste, car Alox au dessus d'elle qui était en armure pesait très lourd.

Si son assaut échouait, elle subirait de plein fouet la contre-attaque, et aurait plus de mal à s'en sortir cette fois-ci... La Protoss se posa une question essentielle : Est-ce que, même au meilleur de sa forme, elle aurait eu une chance contre le corps face à elle? Elle commençait à en douter...
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [Chapitre 2] Alea Jacta est.
Aujourd'hui à 8:46

Revenir en haut Aller en bas

[Chapitre 2] Alea Jacta est.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
StarCraft RPG :: Secteur Koprulu :: Mondes Terran :: Tyrador VIII-
-- Partenaires --

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit