AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionCalendrier



La guerre arrive, avec toute sa gloire... et toutes ses horreurs.



<Chapitre deux> "Pourquoi on voit jamais personne entrer dans la caserne ?"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Amiral Akeco
Membre Actif
- Pilote de Scout -
Membre Actif - Pilote de Scout -

Messages : 287
Date d'inscription : 06/02/2011

Infos supplémentaires
Race préféré: Zerg
Niveau dans StarCraft: Expert
Niveau de RP :
7/10  (7/10)
MessageSujet: <Chapitre deux> "Pourquoi on voit jamais personne entrer dans la caserne ?"
Lun 18 Juil - 17:59

Caserne n°236 - Mar Sara. 8h27

"Ok les gars, on est de retour."
"Aha ! Enfin de retour pour de nouvelles aventures !"
"On peut dire ça comme ça..."
"Bon, briefing?"
"Sans soucis !"

Le Marine avec un smyley sur le casque sortit une carte de la zone, il pointa un endroit totalement isolé des villes et villages alentours.

"Bien les gars, Concentration de zerg enfouis en ce point."
"C'est encore un coup à ce que je me fasse bouffer la jambe."

Un visage sortit de l'ombre, et une voix claire commença à parlementer. Comme un vendeur qui veut vendre l'un de ses produits.

"Du calme les mecs. J'ai mis au point un tout nouveau système de lunettes infrarouge."
"Eh? Comment ça marche ton truc?"
"Dis donc,t'es nouveau toi?"
"Si on veux, mais on en est pas là. Ce système me permet de détecter la plupart des zergs enfouis, à une distance équivalante a trois pas."
"ça se déplace vite un zergling"
"Deux pas, c'est juste assez pour qu'un terran normalement composé et non bourré réagisse et se mette à tirer sur une cible donnée."
"Bien, on va essayer ce truc. On se dirige vers ce coin, et on nique tout ce qui est susceptible d'être un zerg."
Revenir en haut Aller en bas

Amiral Akeco
Membre Actif
- Pilote de Scout -
Membre Actif - Pilote de Scout -

Messages : 287
Date d'inscription : 06/02/2011

Infos supplémentaires
Race préféré: Zerg
Niveau dans StarCraft: Expert
Niveau de RP :
7/10  (7/10)
MessageSujet: Re: <Chapitre deux> "Pourquoi on voit jamais personne entrer dans la caserne ?"
Lun 18 Juil - 18:22

L'escouade des six marines se dirigèrent vers le point donné.

"On y est je crois non?"
"Tout juste Scott."
"Les gars, on va avoir comme un petit problème."
"Quel genre de problème"
"Regardez mon capteur."

Le capteur du Marine indiquaient une grosse masse excessivement chaude enfouie sous plus de cinq mètres d'épaisseur.

"La vache... Mais c'est quoi ça?"
"ça serait pas une chambre magmatique?"
"ça n'est pas assez profond pour que ça le soit.
"Unité terrestre zerg de classe huit ! du jamais vu jusqu'à présent..."
"Ce machin à muté, j'aime pas du tout ça."
"Il va falloir partir loin, puis demander de scanner la zone."
"Je crois que c'est la meilleure des choses à faire."
"Faut surtout pas réveiller ce truc."

L'escouade s'éloigna, puis se mit à couvert derrière un rocher.

"Les gars, il faudrait nous faire un coup de scan, position 158-221 Zone 28B-4.
"Bien reçu, on vous fait ça et on vous matérialise ça à travers votre casque."

Le personnel du centre orbital venait de faire une découverte fulgurante. une énorme masse zerg, enfouie. Mais il détectèrent un point faible en hauteur, et par voie orale.

"Vous voyez cette bestiole? vous mettez des charges détonantes au dessus de sa masse, ça lui déstabilisera le cortex cérébrale, et ça devrait la sécher directement."
"Qui veut venir avec moi?"
"J'ai déjà pris."
"Moi, ça me tente pas plus que ça"
"J'te suis."
"Vous restez bien ici, vous ne bougez, que si la situation dégénère, compris?"
"Sans soucis."

Les deux hommes commencèrent à avancer avec l'emetteur.

"On va poser trois charges, une ici, là et enfin là-bas."

Les marines avancèrent avec une extrême prudence, ils placèrent les charges et commencèrent à reculer, la tension était à son comble.

"Je sens quelque chose bouger sous le sol"
"C'est pas bon du tout ça !"

L'énorme bête commença à se déterrer dans un vacarme époustouflant.

"APPUIE SUR LE BOUTON ! APPUIE SUR LE BOUTON !"

Le commandant appuya sur le bouton avant de se faire renvoyer par le souffle des bombes lui, et son coéquipier. La bête s'embrasa et lança un cri rauque.

"Balance ta grenade dans sa gueule !"

L'énorme masse ouvrit la bouche bien grand et hurla de douleur, Le marine s'empressa de dégoupiller sa grenade et de la jeter dans la gueule de l'animal, la réaction ne se fit pas attendre. l'énorme brutalisk implosa dans un brasier ardant, réveillant toutes les bêtes autour. des centaines de zerg se déterrèrent autour du cadavre de ce qui devait être leur ancien maître.

Game over...
C'était un plaisir Scott.

à peine ses paroles furent prononcées que les bêtes commencèrent à s'attaquer les unes contre les autres.

C'est quoi ce bordel !?
On est sauvés ! ils sont devenus dingues ! ils vont pas nous attaquer, ils vont s'entretuer

Sous leur regard ébahi, un bain de sang était en train de se créer, (Comme dirait P&T "C'est plein de jus ces petites bêtes) et les bêtes furent bientôt toutes à terres.

Je crois qu'ils nous attendent...
Revenir en haut Aller en bas

Amiral Akeco
Membre Actif
- Pilote de Scout -
Membre Actif - Pilote de Scout -

Messages : 287
Date d'inscription : 06/02/2011

Infos supplémentaires
Race préféré: Zerg
Niveau dans StarCraft: Expert
Niveau de RP :
7/10  (7/10)
MessageSujet: Re: <Chapitre deux> "Pourquoi on voit jamais personne entrer dans la caserne ?"
Mer 20 Juil - 13:58

"Et donc vous avez vu cette bête qui ressemblait à un brutalisk sortir du sol?"
"Affirmatif, elle faisait quatre fois la taille d'un tank au moins."
"Vous confirmez?"
"Oui, et vous nous avez grandement aidé en nous indiquant son point faible."
"Comment avez vous fait?"
"On a vu à quoi elle ressemblait, et on a pu constituer un plan osseux, une énorme cavité se trouve sur le haut de la bête, de la tête jusqu'à l'abdomen."
"Et pour la grenade dans la gueule?"
"La plupart des zergs sont dans l'incapacité de régurgiter des quantités d'explosifs pour une raison qui reste inexpliquée. De plus, Lorsque l’appareil digestif est atteint, la bête est condamnée a mourir de faim dans les heures qui arrivent.
"Un zerg ne peut pas survivre plus d'un jour sans manger?"
"Aucune bête de cette envergure n'en est capable, pour se nourrir, elle mange ses congénères qui sont plus faibles et qui le considère comme un maître."
"C'est moche."
"Sans mon détecteur, on était condamné.
"Ouais, c'était une putain d'invention ton truc, mais comment t'as fait?"
"Capteur de tourelle antiaérienne compressé.
"à mon avis, c'est pour ça que ça détecte de moins loin."
"Très bien, votre rapport sera remis au commandant d'ici deux jours, il vous contactera. Soyez patients.
"A la prochaine gars !"
"On se reverra, y'a qu'à nous qu'il arrive ds emmerdes pareilles."
"Vous inquiétez pas. J'en fait des dizaines des rapports par jour !"
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: <Chapitre deux> "Pourquoi on voit jamais personne entrer dans la caserne ?"
Aujourd'hui à 4:58

Revenir en haut Aller en bas

<Chapitre deux> "Pourquoi on voit jamais personne entrer dans la caserne ?"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
StarCraft RPG :: Hors Jeu :: Cantine :: Fan-fictions-
-- Partenaires --

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit