AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionCalendrier



La guerre arrive, avec toute sa gloire... et toutes ses horreurs.



Fan-Fiction, DayZ.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Varl le funeste
Membre
- Guerrier -
Membre  - Guerrier -

Age : 19
Messages : 12
Date d'inscription : 21/04/2012
MessageSujet: Fan-Fiction, DayZ.
Sam 23 Mar - 19:03

Chernarus, 12 Août 2017.
Je suis arrivé par bateau sur cette île apparemment déserte. J'ai entendu dire que c'était un havre de paix par rapport au reste du monde... ça serait l'île la moins peuplée en zombies. L'endroit est calme, on peut entendre le bruit des vagues et du vent... Les feuillages des arbres proches. Les branches qui s'entrechoquent. Je suis en possession d'une carte, visiblement je suis près d'une ville qui se nomme "Каменка". Je vais aller inspecter l'endroit un peu plus près.

Après cinq bonne minutes de marche, j'ai atteint une sorte de petit village, des habitations, une petite zone industrielle et une station essence. En me dirigeant vers la station essence, j'ai trouvé une hache ainsi qu'une boisson sucrée. Il y a très peu d'activité, à vrai dire, l'endroit parait désert. Mais je n'étais pas au bout de mes peines... En rentrant dans une maison je suis tombé nez-a-nez avec un infesté. Il m'a regardé dans un râle profond, sans hésitation je lui ait asséné un profond coup de hache dans la tête, il est tombé au sol de manière carrément dégueulasse !

J'ai continué ma route à travers la forêt, pour des raisons évidentes de sécurité, j'ai préféré ne pas suivre les chemins car ma carte indiquait un mirador très près. Arrivé à côté de se dernier, deux infestés se regardaient fixement, sans bouger... J'ai décidé de boire mon unique soda et de lancer la canette pour attirer leur attention à un autre endroit. L'un est resté sur place tandis que l'autre avançait vers le bruit qu'il avait entendu. En m'approchant discrètement, j'ai pu monter à l'échelle et trouver des munitions pour pistolet, du 9mm. J'étais dans une forêt, les zombies étaient en train de s'éloigner de l'endroit... La route était encore loin de moi. J'ai décidé de me reposer un instant ici lorsque j'ai entendu quelqu'un ou quelque chose monter à l'échelle.

-Salut.
J'étais sidéré, je venais de croiser une autre personne, apparemment humaine qui était extrêmement bien équipé. Un soldat de couleur de peau noire. Il avait entre ses mains une arme silencieuse, des jumelles, une paire de bottes et une veste en kevlar, je ne sais pas où il les avait trouvées, mais il portait des lunettes de soleil. En suivant un peu son regard et l'alignement de sa lunette, il visait ma tête.
-Tu comprends ce que je dis l'ami ?
-Oui, désolé... Je suis un peu impressionné par ta carrure et ton équipement... Comment tu savais que j'étais là ?
-Oh, facile, tu ne regardais pas derrière toi, alors je me suis permi de te suivre. T'es pas comme les autres, t'es très futé. C'est rare des gars comme toi. Je t'ai observé avec mes jumelles, la canette tout ça... C'est bien ce que t'as fait.
-Merci beaucoup, mais une question... Pourquoi tu ne m'as pas tué ?
-Les ordres sont les ordres mec, ici, on a pas le droit à l'erreur... La plupart des mecs sont des vrais connards, ils font en sorte d'attirer l'attention de la population infecté dans les forêt pour les perdre et piller les seules villes qui sont encore riches en armes, munitions et vivres.

Mes pensées n'étaient plus très claires... Des ordres ? Mais cela signifie qu'un corps armée circule dans le coin ? Une équipe de nettoyage ? Je suis certainement la personne la moins bien placée pour connaître les moindres recoins de l'endroit et encore moins d'aider des militaires... Je n'étais qu'un garde lors de "l'invasion" comme on l'appelait chez nous, les scouts.

-Okay, je te suis. De toutes façons je vais pas tenter de faire quelque chose, je suis certain que deux ou trois sniper sont dans la zone ?
-Deux ou trois ? T'es gentil ! les villes de l'île s'étendent sur à peu près 225km². Nous sommes très exactement 26, 27 si tu nous rejoins. Nous faisons partie de la défense Chernarussienne. On se fait appeler BLUFOR. Les indépendants et OPFOR Sont nos ennemis, des pillards sans foi ni loi.

Il est venu s’asseoir à côté de moi, une clope accrochée aux lèvres.
Nous avons ensuite discuté pendant un bon quart d'heure. Ils possèdent un véhicule dans une ville toute proche : Pavlovo (notée Павлово sur les panneaux)
Revenir en haut Aller en bas

Fan-Fiction, DayZ.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
StarCraft RPG :: Hors Jeu :: Cantine :: Fan-fictions-
-- Partenaires --

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit