AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionCalendrier



La guerre arrive, avec toute sa gloire... et toutes ses horreurs.



Le massacre de Lockius. (Act 1 : Chasse au trésor.)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Excella
Membre
- Terran Infesté -
Membre  - Terran Infesté -

Age : 27
Messages : 135
Date d'inscription : 13/06/2011
Localisation : Dans mon Léviathan

Infos supplémentaires
Race préféré: Zerg
Niveau dans StarCraft: Expert
Niveau de RP :
8/10  (8/10)
MessageSujet: Le massacre de Lockius. (Act 1 : Chasse au trésor.)
Mar 7 Mai - 9:36

Lockius était une petite planète minière et forestière du Dominon Terran. Elle ne possédé aucune lune est se trouvait être la seul en orbite autour de son petit soleil orange. Son nombre d'habitant dépassée à peine des 5 milliards d'individu, pour la plus part des mineurs ou des mercenaires venues s'entraînée dans les forêts, les jungles et les marais de la planète réputé pour sa faune et sa flore agressif et exotique. Les troupes du Dominon effectuaient eux aussi des manœuvres sur la planète, pour la plus part de jeunes recrues. La flotte du Dominon circulant dans le système est déduire au minimum depuis la mort de l’empereur Arturus et la bataille de Korhal IV. Un mythe parle aussi de ruine Xel'naga cachant une fabuleuse arme ancienne. Mais personne n'a jamais trouvait de Ruines Xel'naga sur cette planète. Pourtant de temps en temps, des mercenaires à la recherche de cette artefact disparaisse au niveau des pôles et ne reviennent jamais. Mais le Dominon, n'a jamais rien trouvée d'autre à niveau des pôles de la planète que le cadavre de quelques un de ses mercenaires qui se serait entre-tuée.


Pourtant, un être connais le secret de cette planète, il a passé plusieurs mois à rassemblait ses troupes, adressant une prière à son dieu ressuscité, il se prépare au combat. Le Grand exécuteur Mar'itilir des Tal'darim, ajuste l'arme que son dieu lui a apportait à son poignée. Il se tourne vers son second, puis lui annonce :

"Il est temps de purifié Lok'tal'ir (Lockius en Xel'naga et Protoss) de la vermine Terran qui y grouille, Tul'ir. En'taro Amon."

"En'taro Amon." Lui répondit l'Archonte Tul'ir.

Puis toute la flotte fit le bond vers Lockius. Quand le premier croiseur, vis apparaître un vaisseau mère Protoss, il fut surprit. Il ne tira pas, mais fit des sommations, menaçant le vaisseau Tal'darim qu'il était dans l'espace du dominon. Mais il ne s'attendais sûrement pas à ce qu'une centaines de rayon plasmatique crève son bouclier et sa carapace en quelques secondes, aidé par les tires hautement électriques de Tempêtes. La flotte Tal'darim put lentement mais sûrement se dirigeait vers Lockius, sans que les 5 autres croiseurs de la flotte du système soit au courant de l'attaque. La flotte du dominion était en pleine patrouille de l'autre côté du système...

Le vaisseau mère par sa taille, détruisit en cendre les installations orbital de la planète, puis les oracles et les prismes de transfères commencèrent leur descente vers la surface de la planète, escorté par des Portes-nefs et des Phenix. Le reste de la flotte Tal'darim se positionna en orbite établissant un blocus sur toute la planète...

Les Alarmes ne résonnât dans l'astroport du pôle nord, seulement quand les premiers Zélotes se téléportait en plein milieu du hall d'enregistrement du spatioport, créant la panique aussi bien chez les marines que les civils...
Revenir en haut Aller en bas

Alox Walker
Membre Actif
- Terrien -
Membre Actif  - Terrien -

Age : 95
Messages : 374
Date d'inscription : 10/03/2011

Infos supplémentaires
Race préféré: Terran
Niveau dans StarCraft:
Niveau de RP :
10/10  (10/10)
MessageSujet: Re: Le massacre de Lockius. (Act 1 : Chasse au trésor.)
Mer 8 Mai - 10:23

Kituçé, repaire des Hard-Nuts.
11h36min - Heure locale.


- Qu'est-ce qu'il fait chaud.
- Mais beau.
- Ouais, mais chaud quand même.


Allongé sur le hamac qu'il avait tendu entre deux poutres, sonné par la forte chaleur d'une journée d'été sur Kituçé, Alox somnolait. Moins il bougeait, plus il lui était facile de la supporter et, à coups de Vodka pour étancher sa soif, tout devrait aller mieux ... Enfin presque. Tychus, lui, était comme a son habitude assit au comptoir, bouteille en main. Il y avait une télé de bien piètre qualité mais, une télé quand même qui était accrochée à l'angle du plafond. Il la regardait, complètement absorbé par les images qui bougeait sans même chercher à comprendre le message qu'elles véhiculaient.

- Il fait chaud ...

Soupira-t-il encore. Cela faisait un certain temps qu'ils n'avaient pas signé de contrat, situation qui leur était assez étrangère même si, pour eux, c'était une forme de vacances. Mais, en été, la chaleur était écrasante ici et en fin de compte, c'était mieux quand ils travaillaient, au moins n'avaient-ils pas à rester ici. Walker y pensait non avec une certaine ironie.

- En fait, ce qu'il nous faudrait, c'est une mission en terrain glacé, ça serait le rêve.
- Ouais mais bon, il fait trop froid là-bas.
- Et il fait trop chaud ici.
- Mais il fait beau.
- Ouais, mais chaud quand même.


Quand soudainement, une transmission vocale en attente sauvage apparue sur leur poste de communication portable. Tychus, qui était juste à côté, examina la demande.

- Quécé ?
- C'est Brice !
- Brice ? Qu'est-ce qu'il nous veut ?


Dit-il en se relevant d'un bond. Findlay accepta la communication. Un hologramme de petite taille apparu au dessus de l'écran, représentant la personne de leur interlocuteur.

- Bah tiens, Brice, qu'est-ce qui t'amène ?
- Le travail les gars ! J'ai du boulot pour vous !
- Raconte.


Alox ne descendit pas de son hamac mais garda l'oreille bien ouverte.

- Lokius, une planète minière et forestière appartenant au Dominion et donc, au nouvel empire Terran. Pas mal de mineurs là-bas mais, surtout, pas mal de jeunes militaires en pleine dispense de formation. Il y a une rumeur qui circule comme quoi il y aurait des ruines quelque part sous la glace de l'un de ses deux pôles. Pas mal de mercenaires y sont allés mais aucun d'entre eux n'est revenu et les recherches du Dominion n'ont abouti à rien. En revanche, celles menées par Moébius sont plus prometteuses, ils ont découvert un vaste réseau de cavités sous la glace du nord. Ils n'ont pas encore entrepris leur exploration mais, ça ne saurait tarder. Ils ont dépêché une petite équipe, composée de pas mal de deux scientifiques, d'un médecin et deux militaires, qui devra partir les explorer. Le projet est pour le moment tenu secret et les moyens déployés sont très modestes mais, vous savez ce que c'est quand on a le bras long et un bon réseau d'espions. Le protectorat est intéressé par la prétendue arme qui se cache là-dedans et il est prêt à payer pas mal pour ça.

De la glace, des fouilles, une arme ? C'était trop beau pour être vrai.

- Combien ?
- Dix mille dollars par personne.
- Soit vingt mille en tout, c'est pas trop mal.
- C'est à la hauteur du marché on va dire, pas de quoi se réjouir non plus. Notre rôle ?
- La scientifique en chef est dans le coup, c'est une espionne et elle sera votre contact durant la mission. Elle fait partie de l'équipe. Votre tâche consiste à vous rendre à l'astroport nord de Lokius et d'y acheminer un moyen de transport sécuriser, puisque vous serez chargés de la sécurité du groupe. Vous réceptionnerez le reste de l'équipe, au terminal D17, établirait le contact avec la scientifique en chef et les conduirait à la base. Vous participerez ensuite à l'exploration et si vous trouvez l’artefact, vous devrez vous débarrasser du reste de l'équipe et le ramener au protectorat, avec leur agent saine et sauve. C'est cool non ?
- Laisse nous deux minutes.


Alox se retourna et Tychus en fit de même. Ils parlaient à voix basses.

- Vingt mille balles pour aller risquer sa peau dans le trou du cul du monde, c'est pas terrible.
- Euh ... Je comprend pas, on y est pas déjà dans le trou du cul du monde ?
- ... Si, si on y est déjà mais, il est petit ce trou d'cul et on le connaît bien pour être les seuls à y habiter en fait mais, l'autre, c'est tout le contraire.
- Han la salope !
- ...
- Quoi, tu parlais pas de défonce rectum là ?
- Non.
- Ah oui ! Excuse-moi, j'ai tendance à me perdre dans le fil de mes idées.
- ... Je veux même pas les connaître, tes "idées ".
- Vaut mieux, vaut vraiment mieux même.
- ...
- Quoi encore ?
- Rien, rien ... Ce que je veux dire, c'est que c'est pas assez bien payé.
- Oui mais, au moins, on aura plus chaud !
- En plus, il risque de faire très moche.
- Oui mais, on aura plus chaud quand même. Et puis, si ça se trouve, ça sera l'espionne le trou du cul du monde.
- Et sinon, il en dit quoi ton premier cerveau ?

- Pareil que le deuxième.

Ils se regardèrent un moment puis se retournèrent vers l’hologramme.

- On accepte.
- Parfait ! Alors vous partez sur le champs pendant que je m'occupe de l'administratif. Vous, Alox, serait le sergent Gordon Amadeus et vous, Tychus, vous serait le soldat Bruce Branson, tous les deux dépêchés spécialement par la fondation. C'est bien comprit ?
- Et si on nous demande de justifier notre identité ?
- Personne ne vous le demandera puisque la chef du groupe sera censée vous connaître très bien.
- Entendu, on se met en route.

Puis ils coupèrent la communication. Le temps de préparer leurs affaires, c'est à dire surtout de la bière et de l'armement, mais aussi de préparer leur navette et leur unique véhicule, qu'ils chargèrent à l'intérieur puis, ils se mirent en route.

Lockius, astroport du pôle nord, une semaine plus tard.
17h14min - Heure locale.


Les deux hommes avaient atterris sur la piste prévue à cet effet, dans l'astroport du pôle nord. Pour la peine, ils s'étaient habillés chaudement, enfin presque. Tychus avait enfilé sa CMC " personnalisées " et cette dernière était munie d'un système de chauffage. Walker, en revanche, ne disposait pas d'un tel système et ne pouvant pas non plus s'habiller en simple civil, il avait dû emporter des vêtements plus lourds, ce qui n'était pas sans lui donnait un certain charme, il fallait reconnaître que les tenues militaires terriennes lui allaient à ravir.

Comme le voulait la loi, ils démontèrent leurs armes respectives et rangèrent les pièces dans un grand sac et l'emportèrent avec eux, pas le droit de porter d'armes directement. Ils furent d'abord contrôlés à l'entrée de l'astroport où ils se justifièrent une d'une fausse identité. Au fils de leurs précédentes missions, ils avaient accumulés pas mal de faux papiers et rien ne leur interdisait de leur offrir une seconde vie, surtout quand ils étaient solides. Ils se rendirent ensuite au terminal que leur avait indiqué Brice et, le plus naturellement du monde, ils attendirent le reste de l'équipe qui ne tarda d'ailleurs pas à arriver. En fait, ce n'était pas eux qui les avaient reconnu mais bien leur contact qui les avait tout de suite remarqué. Une bien jolie que dont Tychus ne tarda d'ailleurs pas vérifier son identité en lui pétrissant les fesses, à la surprise générale.

- Ouais, c'est bon, c'est bien elle.

Elle observa Tychus, puis Alox, indignée et le regard interrogateur.

- Hum ... Oui c'est une nouvelle technique très récente qui consiste à vérifier la consistance de votre postérieur par rapport à une base d'archives parce que ... Les postérieurs sont ... Uniques à la personne, voilà.
- Vous vous foutez de moi ?
- Non non pas du tout, surtout pour vous, c'était très important puisque vous êtes la responsable du projet.
- Vous êtes le Sergent Amadeus Gordon et ce gros porc indélicat est le soldat Bruce Branson, je présume ?
- Vous présumez bien.

- Gros porc ... Mais c'est qu'elle en veut encore la cochonne.
- Ta gueule Bruce !
- Je m'appelle pas ... Euh ... Oui Sergent.

Ils entreprirent de faire les présentations et de régler, à demis-mots, les quelques détails de la mission quand la foule commença à s'agiter et hurler. Les deux hommes cherchaient le problème du regard et se rendirent compte, à leur très grande surprise, que des Protoss étaient apparus au beau milieu de l'astroport.

- Merde ! Ce sont des Fach'oasts ! Ils viennent faire un attentat, c'est sûr !
- Des Fach'Oasts, je pense pas. Ca ressemble plus à des ... Tal'Darim.
- Des Tal'Darim ?! Ici ?


Les trois autres membres de l'équipe se mirent à entrer dans un état outre, un peu comme le reste du monde ici présent.

- Woh ! Calmez-vous ! On va gentillement évacuer les lieux avant que ça ne dégénère. alors vous allez nous suivre au pas et fermez vos gueules. C'est clair ?

Ils se turent sur le coup, le message était donc bien passé. Il déposa le sac au sol et en ressortit les pièces d'armes qu'ils assemblèrent très rapidement.

- Suivez-nous.
Revenir en haut Aller en bas
http://vindictus.forumactif.org/

Laury
Membre
- Terrienne -
Membre  - Terrienne -

Age : 23
Messages : 44
Date d'inscription : 02/04/2013
Localisation : Lockius
MessageSujet: Re: Le massacre de Lockius. (Act 1 : Chasse au trésor.)
Ven 10 Mai - 19:46

Lokius.
Un nom qui sonnait comme un mauvais aspirine. Bon, au moins, y'avait de quoi se faire un paquet de thunes. Enfin, ça, c'est si Laury avait bien tout compris. C'était pas sûr, mais ça y ressemblait. Avec un "artefact", 'fin un machin de l'espace là, elle avait comme saisi qu'elle allait se faire des noisettes en adamantium, le genre incassable. En plus de ça, les seuls gars du coin, c'était que des pauvres recrues de merde qui allaient pleurer leurs maman quand elle allait leur foutre la face contre la terre. Des chialoux, quoi. Pas de quoi bondir de peur, en somme. D'un coté, ça semblait trop facile, d'un autre, c'était très tentant.

Elle était là pour miner, enfin, elle s'était proposée pour ça. La réalité c'était que c'était le machin alien qui l'intéressait. Elle foutait la main dessus, et hop! Tchao la compagnie, elle repartait avec sans faire d'histoire. De toute façon, si quelqu'un finissait par la faire chier, elle avait cet espèce de mini vaisseau, un peu pourri mais rapide et fin, de quoi semer des croiseurs plus gros dans des environnements hostiles. De toute façon, elle avait toujours eu assez de cran pour se démerde, au assez de nibards, parfois, ça aide. D'ailleurs, ça lui faisait penser, elle n'avait pas d'armure. Merde.

Ah bah oui, parce qu'elle avait l'air fine en chemise quadrillée et short en jean, tiens, une vraie péquenotte. En plus elle avait eu une espèce d'insigne... Elle avait gardé la même depuis qu'Excella lui avait fait une couverture. Au moins, les colons qu'elle rencontraient étaient sympa avec elle, à croire que ça devait être l'insigne de justiciers, un truc comme ça...

Bon. Pas pour cette mission, il avait bien fallu changer, vu que c'était ce "Dominion" qu'elle avait rien calé de ce que c'était qui était ici. Là où y'avait l'objet qui la rendrait richissime à chopper. Alors elle s'était fait au fait de changer de déco pour son machin volant. Dommage, l'autre signe était pas mal.

Pas le temps d'y penser plus que ça. Elle attacha ses cheveux en une queue de cheval assez fournie, qu'elle rejeta sur son épaule. Mais attention, hein, en prenant soin, comme d'hab, de cacher son oeil. Pas qu'elle en avait honte, mais avec la cicatrice, ça faisait un peu gore, même si du coup, elle voyait pas grand chose de cet oeil. Dans le fond, en faisant ça, elle se rendait un peu borgne.

Avant d'arriver et de se poser, elle prit contact avec un gars du coin, avec qui elle n'avait eu qu'une conversation avant cela.


" Hey, salut .. "

Franchement? On aurait pu croire qu'elle le draguait, de loin. Alors que pas du tout, elle avait juste l'habitude d'avoir une voix chaude. Elle était comme ça, quand elle était décontractée. A la cool, quoi.

"Tiens, salut. Prête pour te faire des bras d'acier?"

Au moins, le gars était un marrant, elle allait pas se faire chier comme un rat mort pendant son séjour découverte.

"T'inquiètes. répondit-elle avec détermination."Je suis pas une mauviette, je sais me débrouiller."

"C'est ce qu'on va voir, ma grande. Ah, au fait. Tu parts dans la mauvaise direction. Je sais pas si je dois te le dire, mais bon"

"Ok, j'arrive, vitesse de croisière."

Bon. En fait, soit elle était bigleuse, soit elle était conne, mais l'endroit pour se poser, il était super visible, et elle était passée à coté. Ok. Demi-tour, la bécasse. Et finalement elle se posa. Tranquilou.

"Hey, crâne d'oeuf!"

"Je peux savoir qui t'app..Oh la. Je te voyais plus petite."

"On me le dit souvent. T'es quoi exactement, un nain? Parce que là, niveau taille.."

"Les nains, c'est toujours les mieux fournis."

"Je te rappelle que tu dois forer avec des outils, mec, pas avec ton engin.

"Y'a pas de mal à se vanter. Tu me crois pas?"

"Siiiii..." réussit-elle à placer entre deux ricanements.

Le gars (dont elle ne connaissais pas le nom...Ou l'avait pas retenu, pas important) l'emmena dans un établi avec des tas d'objets de mine. Bon, la pioche était là. Instinctivement, Laury se rendit vers elle. Genre, je suis la grosse dure du coin, si tu m'embête, je te casses ta tête. C'était limite comique de la voir la mettre sur son épaule d'un grand geste. Et ça l'était encore plus de l'entendre gémir de douleur parce qu'elle n'avait pas prévu que ça serait si lourd.


"Hé ben alors, Musclor, on sous-estime le poids de son arme?

"Te marres pas, Simplet."

En fait, si, il se marrait. Ou plutôt, ils se marraient. Si ça avait pas été un nain, elle lui aurait bien mis une tape dans le dos, mais là, elle avait limite peur de le faire valser.
Le chemin se fit sans problème. En fait, ce type était sympa, très sympa. Et puis Laury, c'était le genre de public facile que tu fais marrer avec n'importe quoi. Pendant ledit chemin, il avait parlé d'une fondation, un truc de recherche... D'après le ton qu'il employait, c'étaient pas des potes. Et allez, encore un truc que Laury ne comprenait pas.


"Mais attends, si vous les aimez pas, pourquoi on va vers eux?

"Parce qu'ils squattent à coté d'une mine. C'est une bande de tarés, juste un ramassis de scientifiques qui se lient à ces fumiers de rebelles, enfin, tu vois le genre, quoi. ..T'es restée enfermée dans ton frigo pour pas connaitre ça ou quoi?"

"Non, je suis juste un peu débile..."

"Ah, tu vois? Plus on est grand, et plus on est con."

"Fermes ta gueule et conduis!"s'exclama la jeune femme en prenant un air indigné quelques secondes, avant de se foutre de la gueule de son équipier.

D'un coup, ça lui faisait presque mal au coeur de se dire qu'elle allait peut-être le dézinguer en arrivant. Puis balancer son corps dans la forêt/jungle/truc qu'ils traversaient en ce moment. Et même lui prendre son fric et endommager son véhicule. Et en avoir plus rien à foutre de ce nain.
Presque.


Dernière édition par Laury le Ven 24 Mai - 6:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://turnaboutidentity.forumactif.org/login

Excella
Membre
- Terran Infesté -
Membre  - Terran Infesté -

Age : 27
Messages : 135
Date d'inscription : 13/06/2011
Localisation : Dans mon Léviathan

Infos supplémentaires
Race préféré: Zerg
Niveau dans StarCraft: Expert
Niveau de RP :
8/10  (8/10)
MessageSujet: Re: Le massacre de Lockius. (Act 1 : Chasse au trésor.)
Mar 14 Mai - 15:29

Les forces protoss se rependirent dans l'astroport, les combats envahirent toute l’installation, mais la ville toute proche subit aussi l'assaut des protoss. Les deux installations minières des deux grandes compagnies du Dominon installait sur la planète, furent prisent d'assaut, les mercenaires Terrans chargé de la sécurité des mines ne fit pas le poids devant les troupes Tal'darmins et prirent la fuite pour la plus part. Des centaines de sondes envahir les installations, récoltant le minerai, avec opportunisme. Les Tal'darmin avaient bien l’intention de revendre ces ressources pour leur propre trésorier. En attente, cela leur fournissait de la matière première pour le ravitaillement de leur troupe sur place. Des Nexus et des pylons se téléportait déjà à la surface de la planète, des usines robotiques suivrait de prés ainsi que des Tourelles à Photon.

Pourtant, la cible des Protoss étaient le Pôle de la planète, là fessant fis de des conditions climatiques extrême et d'une couche de glace immense. Le vaisseau Mère du Grand exécuteur Mar'itilir, ce positionna lentement au-dessus du pôle magnétique de la planète. Un pilote informa son maître :

"Grand Exécuteur, le vaisseau est en position."

"Bien, commencée à ouvrir la porte de la citadelle Xel'naga." Dit le commandant des Tal'darims.

Le pilote activa quelques cristaux, puis le vaisseau mère accumula son énergie, le gigantesque cristal khaydarin, brilla de plus en plus intensément, puis une immense colonne de lumière tomba sur la couche de glace, vaporisant celle-ci, produisant d’immense colonne de vapeur d'eau...

Le Combat se poursuivit dans l'astroport, endroit où civil et militaire essayait d'organisée une défense efficace, ou une retraite vers les bases et les villes plus au sud, pas encore touchée par l'invasion Protoss. Car la force Tal'darmin ne se concentrée que dans la partie Nord de la planète. Cherchant sûrement à sécurisée cette région polaire. Pourtant depuis l'orbite, une flottille de Tempête se préparait à rasé les bases située dans la région du pôle sud. Et la flotte en orbite, se préparait au combat contre la flotte Terran, qui s'était rendu compte de l'attaque sur leur planète, des vaisseaux avaient déjà fait le bond vers les autres bases de la flotte du dominons, demandant des renforts. Des Phenix, les avaient déjà pris en chasses. Le combat allaient être rude pour les terrans.

Pourtant une autre flotte étaient prés à se jeté dans la mêlée. Une flotte immense, constituée de milliard d'organisme. Plusieurs créatures étaient à la tête de cette flotte, chacune sur leur propre organisme mère, elles jacassaient comme des commères depuis le début de l'attaque Protoss. Quand une autorité supérieur leur avait sommée de venir se positionnée en bordure du système de Lockius. Celle qui venait tout juste d'arrivée d'un bond, se joignant à la conversation télépathique de ses consœurs, fit une remarque démontrant son jeune âge :

"C'est le léviathan de qui, cette énorme montagne de biomasse, mes sœurs ?"

Une d'entre, elle toisant avec morne, la jeune reine, lui répondit :

"C'est celui, de la messagère."

Une autre cynique renchérie :

"Qui ce prends pour notre reine à nous convoquée, n'importe où, sans aucune raison, à part, un confis entre les Protoss et les Terrans qui ne concerne aucunement l'essaim."

La jeune reine de couvée, sourit, ne sachant comment prendre en compte les critiques de ses aînées vis à vis de leur supérieur au sein de l'essaim, décida de les ignorées et répétât :

"Peut-être mais il est vachement impressionnant comme léviathan. Une telle biomasse, ça me dégoutte presque.... Mais pourquoi les Porotss et les terrans s’entre-tue ? Ils ne savent pas que nous somme là ? On attends leur mort pour récupérée leur biomasse ?"

Toutes les autres reines des couverts, foudroyèrent mentalement la jeune reine du regard, lasse de leur question. Pourtant un esprit bien plus puissant et important qu'elles répondit :

"Ilitya... Nous sommes là, car Kerrigan nous a chargée de défendre ou détruire tout les machines Xel'naga de ce secteur... Les protoss sont ici pour en mettre un en marche. Nous verront si nous le détruisons ou nous le défendront. Mais pour l'instant, mes chères Mère des couverts, vous allez attendre sagement mes ordres !"


Celle qui venait de parlait, était pourtant bien loin de sa flotte et de son léviathan, elle se trouvait au milieu de civil, essayant de fuirent les protoss. Elle courait avec eux, une canette de soda à la main, buvant, malgré sont apparence humaine, elle cachée pourtant une formidable puissance et une apparence démoniaque, de sa puissance seule ses yeux d'une noirceur tellement forte qu'une sorte d'aura d'anti-lumière en "émanée". Un sourire étrange, se dessina sur son visage, quand elle sentie deux esprits qui lui été familier, deux esprits de terrien, qu'elle n'avait aucunement prévu de retrouvée ici. Pour l'une, elle ne savait quoi faire, pour l'autre, c'était presque prévisible vu la chance et le destin qui s'acharnée sur le pauvre homme. Excella n'avait pas encore décidée d'allée à leur rencontre, mais ne ferrait rien, si jamais son groupe de réfugier tombé sur eux en voulant échappée à une troupe de Protoss... En y pensant, Excella avait vu, un nombre incalculable de Zélote de Traqueurs et même des immortelles et des Colosses. Des haut-templiers semblaient commandait chaque troupe. Ils avaient même déployer de vieux Reaver et leurs Sacarabes dévastateurs... Enfin, Excella avait agit plusieurs fois, pour évite deux choses, que le groupe de civil qui la couvert se fessait massacré, puis que les Templiers Tal'darim finissaient par remarquée sa signature psychique zerg...


Dernière édition par Excella le Mer 2 Oct - 17:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Alox Walker
Membre Actif
- Terrien -
Membre Actif  - Terrien -

Age : 95
Messages : 374
Date d'inscription : 10/03/2011

Infos supplémentaires
Race préféré: Terran
Niveau dans StarCraft:
Niveau de RP :
10/10  (10/10)
MessageSujet: Re: Le massacre de Lockius. (Act 1 : Chasse au trésor.)
Mer 15 Mai - 8:49

Tout cet arsenal pour un simple astroport Terran perdu au milieu du pôle d'une planète perdue elle-même au milieu de l'univers ? Non, il fallait se faire une raison, ces Tal'Darim étaient là pour la même raison qu'eux, et c'était encore bien plus dramatique ! Tychus et Alox, avec leur équipe, se frayaient tant bien que mal un chemin vers la salle d'embarcation, qui les mènerait à la piste d'atterrissage, là où ils pourraient facilement récupérer leur véhicule. Seulement, au travers des civils en panique, des militaires débordés et des Protoss qui tirait à vue, la chose n'était pas facile. En plus, ces bougres avaient déployés des gros moyens, comme s'ils pensaient que l'astroport pouvait contenir une grande menace pour eux, c'était totalement insensé. Mais bon, il ne fallait pas chercher à les comprendre, ils avaient une logique bien à eux.

Depuis que Walker avait revendu son armure, ses chances de survie sur le terrain avaient radicalement été réduites mais, pourtant, cela n'avait pas altéré sa méthode et il prenait toujours autant de risques, la folie sans doute. En revanche, il avait conservé ses quelques équipements et il ne se privait pas de s'en servir pour établir la carte des positions des Protoss. À bien regarder le radar, ils avançaient par petits groupes et dans à peu près toutes les directions, du moins, sur un rayon de cent mètres. Ils avaient l'intention de retourner tout l'astroport, c'était évident. Par contre, son brouilleur était éteint, lui, à quoi bon se dissimuler aux yeux des Protoss ?

La salle d'embarcation était vide, du moins, lorsqu'ils y arrivèrent car, au même moment, un groupe de Tal'Darim s'y aventura. Ils crièrent quelque chose dans leur langue de sauvage puis se dispersèrent dans la salle tout en ouvrant le feu avec leurs armes au plasma. Les deux mercenaires eurent tout juste le temps de mettre à couvert l'équipe derrière des banquettes qu'un templier surgit au-dessus d'eux en un bond, lame psy allumée. Tychus accompagna sa descente avec une rafale et il retomba sur le sol, mort.

- Bon bah, ça c'est fait.

Dit-il avec humour tout en rechargeant. Walker regardait l'écran du radar, il y en avait encore cinq autres, trois qui se tenaient à distance, à couvert même, prêt à faire feu si le besoin s'en faisait sentir, et deux autres, qui avançaient lentement vers eux.

- On peut pas se lever pour les réceptionner, on va se faire trouer avant, et on ne peut pas non plus leur balancer d'explosifs, ils auront le temps de réagir. Il faut un effet de surprise.

Il jeta un coup d'oeil à la scientifique en chef et une idée germa dans sa tête presque aussitôt.

- Donnez moi votre string.
- Pardon ?!

S'exclama-t-elle choquée par cette demande.

- Vous m'avez bien entendu, donnez le moi !
- Mais vous avez pété la carafe !
- Oh la gouine !

Dit-il en lui donnant un coup sur l'épaule.

- Tu fais ce qu'il te dit, c'pas le moment de penser qu'à ton cul ! Et puis entre nous, petit et ferme, ça motivera l'équipe !

Elle resta bouche bée un moment mais, sous le regard d'à peu près tout le monde, elle finit par s’exécuter, non sans pester contre les deux militaires.

- ... Merci Bruce.
- De rien Sergent, j'aime pas les gens qui savent pas partager !

Dit-il en la foudroyant du regard. Alox le découpa de façon le déplier sur toute sa largueur puis y glissa une grenade dedans. Il accrocha la goupille à son pouce et pina le string entre son ses deux doigts.

- Quel gâchis.

Dit Tychus, médusé. Il leva ensuite son bras dans les airs et le fit tourner très vite, chose qui étonna les Protoss. Ils s'arrêtèrent un moment, pour essayer de comprendre le sens de ce geste. Ce n'était pas un drapeau blanc mais ça y ressemblait. Au moment où ils se dévisagèrent, il lâcha l'extrémité et balança la grenade tout au fond de la salle, la dégoupillant par la même occasion. Lorsque le projectile s'envola, les Protoss se mirent à couvert et l'explosion fit sortir les tireurs de leur cachette. C'était le moment !

- Bouge toi le fion !

Dit-il en se relevant et en tirant à vue, d'abord sur les Protoss munis d'une lame psy et ensuite sur les tireurs. Ils n'en tuèrent que trois, les deux autres prirent aussitôt la fuite. La voie était dégagée, ils ne perdirent pas une seconde de plus et se précipitèrent vers les escaliers de secours. La porte était fermée mais la défoncer ne fut pas difficile pour Findlay. Dans l'obscurité, ils allumèrent leurs lampes torches. Alox ouvrait la marche et Tychus la fermait, surveillant les arrières. Il jeta un nouveau coup d'oeil à son radar, des dizaines de points gris étaient apparus, des civils en fuite certainement. Les Protoss les prirent en sandwitch. Pas question d'utiliser des explosifs ici, c'était trop dangereux. Il fallait progresser par la force de armes et c'est ce qu'ils firent, tant bien que mal.

Arrivés à la piste d'atterrissage, ils se ruèrent vers un véhicule d'entretient alors que l'endroit était devenu un vrai champs de bataille. Les marines présents essayèrent de les en dissuader mais, ils ne firent pas attention à eux. Ils le volèrent et firent le demi-tour de l'astroport, certes en évitant les tirs.

Enfin, leur vaisseau était en vue. Une sorte de transporteur de taille modeste, armé, blindé et conçu pour convoyer seul, bref, un formidable appareil ... Acheté à un vieux loup du DFT qui faisait ses affaires avec, il ne fallait pas manquer à sa réputation. Ils ouvrirent la trappe d'embarquement et firent monter tout le beau monde dedans et en vitesse. Ils s'installèrent ensuite aux commandes et décollèrent pour le meilleur comme pour le pire.

- Au fait, c'est quoi les coordonnées ?
- J'en sais rien.

Tychus observa une fois de plus cette pauvre femme. Elle avait quelque chose au coup, une sorte de puce magnétique. Elle vit bien clair en lui et le lui donna presque aussitôt, sans rouspéter. Tychus la saisie et l'enfonça dans une encoche du tableau de bord. Les coordonnées furent alors lis puis enregistrés. L'ordinateur demanda une confirmation, chose qui fut accordée, puis l'itinéraire à emprunter se dessina. Walker se renfonça dans son fauteuil, retirant son casque.

- On va pouvoir souffler un peu.
- Au fait, Sergent !
- Oui ?


Dit-il en se retournant avant de se ramasser une magnifique tarte.

- Non mais ... Mais ... Ça va pas bien ?
- Ça c'est pour tout à l'heure.
- Non mais attendez, c'est pas juste !

- Vous avez parfaitement raison !

Dit-elle en lui mettant une deuxième.

- Haha, comment qu'il se fait battre par une fille.

Rajouta Tychus avant de se ramasser non par une gifle mais un bien un coup de poing en pleine figure, de sa part. Il ravala aussitôt sa bonne humeur.

- Non mais dit-donc, malbaisée ! Salope !

Elle s'apprêtait à lui répondre quand une violente secousse les interrompu. Visiblement, ils étaient pris en chasse par deux appareils Protoss.
Revenir en haut Aller en bas
http://vindictus.forumactif.org/

Laury
Membre
- Terrienne -
Membre  - Terrienne -

Age : 23
Messages : 44
Date d'inscription : 02/04/2013
Localisation : Lockius
MessageSujet: Re: Le massacre de Lockius. (Act 1 : Chasse au trésor.)
Mer 29 Mai - 16:09

Bon, en fait, ils tenaient une bonne allure. Dans pas très longtemps, l'or, la gloire... Enfin, pas tout de suite la gloire, mais ça serait plus simple avec de la thune, non? En tout cas, Laury l'espérait très fort. Pour la simple et bonne raison qu'elle aurait au moins supporté ce mec pendant le trajet pour quelque chose. Si au final elle se retrouvait sur la paille, elle prendrait bien soin d'exploser toute sa famille comme des boutons sur la tronche d'un ado. Façon de parler.

Le type était en train de rire et de raconter une blague vaseuse quand il reçut un message. Laury n'y fit même pas attention, et d'ailleurs, elle n'y comprenait pas grand chose.


-Bon, écoutes ma grande, va falloir qu'on fasse demi-tour et qu'on se démerde pour trouver une base au frais, y'a du grabuge.
-Ha ha ha, je parie que c'est encore une de tes super blagues, pas vrai?
-Hum, non, en fait. Tu vois, je suis sérieux...
-Super...

Et le revoilà parti dans une blague... Laury fit semblant de rire, mais si elle s'était écoutée, elle aurait soupiré. Très fort. Tout ça ne l'arrangeait pas. En plus ce gars qui au début était marrant commençait à BIEN lui taper sur le système. Et si ils partaient vers une autre base, elle allait en prendre pour son grade. Et pour sa gueule tout court en fait. En plus elle était pas du tout fringuée pour les températures extérieures.

-Et là, il lui dit "Oui, je me les cailles!" .. Les cailles.. écailles, quoi, le poisson... Hé. Laulau?
-Ha ha ha ha ha! s'esclaffa t-elle. Avant de lui coller son revolver contre la tempe.Pauvre con.

Sans plus y réfléchir et avant qu'il ne fasse demi-tour pour de bon, elle lui envoya une balle dans la cervelle. C'est déjà ça de fait. Bon, alors... Réfléchir. Au plan. Tout d'abord, prendre une pioche à l'arrière.
La brunette sortit donc du véhicule, une sorte de petit vaisseau de transport (c'était pratique pour le minerai). C'était pas très grand, et y'avait du matériel de mine à la place d'hommes. Tant mieux, elle en avait qu'un à buter du coup. Et ça venait d'être fait.
Elle prit donc la pioche qui lui avait dégommé l'épaule, et s'attaqua aux parois de son transport. En fait, il faisait vraiment froid dans le coin.

Bien des coups démontaient la carcasse de cet engin et plus ça allait, plus Laury regrettait son idée "géniale". Mais enfin, on a rien sans rien, et les crédits de ce type l'attendaient bien au chaud dans sa poche. Y'en aurait aussi sans doute dans la boîte à gants du poste de commande, ou au moins des trucs intéressants à revendre à qui en voudra. Elle frappa de plus en plus fort en pensant à tous ces crédits qui l'attendaient, qui étaient là tout près. Constatant ses dégâts, elle se surprit à penser qu'elle avait créé l'illusion parfaite d'une attaque de grosses bêtes furieuses. Faut aussi dire qu'elle s'était battue avec la pioche dans tous les sens. Mais les griffures au final étaient plutôt réalistes. Après ça, il fallait créé une impression de lutte, non?

Ni une ni deux, elle chercha dans le matériel un petit couteau. Y'en avait un, un peu gros et boucher, mais pour ce qu'elle voulait faire, ça suffira. Elle le posa, secoua ses cheveux, y mit un grand bazar organisé. Aussitôt, elle s'entraîna à avoir un air effrayé ou perdu,et se griffa légèrement le visage. Ok, ça faisait mal, mais c'était pour s'en sortir et canarder un peu. Et pour les crédits. SURTOUT pour eux.
Et puis avec le pactole qu'elle aurait pu se faire... Elle ne lésina pas sur les moyens, ce qui fit qu'au final, elle donna un coup de couteau dans ses fringues. Un grand coup près de la poitrine, un autre sur une épaule... Tout en prenant soin de se faire une bonne entaille une fois sur deux. Et quelques lacérations sur les jambes, pour la route.

Maintenant que tout était fait.. Il ne restait plus qu'à prendre la pioche de nouveau. Sans trop d'hésitations, la brune mit un grand coup de pioche dans le corps de son défunt camarade. Ok elle était bon public mais dans le fond, il l'avait pas volée, celle-là.

Sa pioche dégoûtante, son véhicule détruit, son apparence amochée, tout était ok, il ne lui resterait plus... Ah, non.
Elle ressortit encore une fois au froid pour traîner par le bout des bras son coéquipier jusqu'au trou, au ravin, à la crevasse la plus proche. Et comme y'en avait un dans le coin, de fossé, hop, envoyé, c'est pesé! Dans le trou le gars, tant pis pour sa possible famille, même future.
Elle rentra dans la machine, se mit à la place conducteur.. Et ouvrit avant toute chose la boîte à gants. Et y'avait un portefeuille. Ah, c'était justement celui de son "pote". Elle le prit (elle s'en débarrasserait plus tard) et le rangea dans sa poche. A bien y regarder, elle devait aussi amocher un peu ça, sinon, ça passerait pas. Elle prit donc de nouveau la pioche... Et la suite, vous la devinez très bien.

Pour fignoler, elle trifouilla les fils dans tous les sens. Au besoin, elle donnerait un coup dans le tableau de commandes, maintenant qu'il faisait la tronche.


"Appel à toute unité passant dans..le secteur.. Je.. Mon compagnon et moi.."se dépêcha t-elle de dire avant de donner un coup discret dans le tableau de bord, prenant son meilleur air de détresse.
Pendant quelques instants, le signal sauta. Et c'était tant mieux.

"..Avons besoin de renforts immédiat! Je.. je ne sais pas où il est parti et je crois qu'ils vont revenir je.. je vous en prie, venez-nous en aide, je.. je ne sais plus quoi faire.. Ils.. Je suis dans une zone froide, sans doute près d'un pôle! .. Ils arrivent!"

En réalité, il n'y avait rien, mais elle fit quand même semblant d'avoir à arrêter l'appel dans la hâte, au moins, on croirait plus facilement que quelque chose voulait sa peau.

Et maintenant, il ne lui restait plus qu'à attendre sagement une réponse. Pas mal non?
Revenir en haut Aller en bas
http://turnaboutidentity.forumactif.org/login

Excella
Membre
- Terran Infesté -
Membre  - Terran Infesté -

Age : 27
Messages : 135
Date d'inscription : 13/06/2011
Localisation : Dans mon Léviathan

Infos supplémentaires
Race préféré: Zerg
Niveau dans StarCraft: Expert
Niveau de RP :
8/10  (8/10)
MessageSujet: Re: Le massacre de Lockius. (Act 1 : Chasse au trésor.)
Mer 2 Oct - 17:56

"Grand Exécuteur, ici le haut-templier Malar'talir. Nous somme à portée de tire de la flotte Terrane."

Un hologramme d'un haut-templier était apparu dans la salle de commandement du vaisseau mère des Tal'darims. Le haut-templier portait une armure lourdement renforcée, de quoi résisté à l'émissions de radiation importante. Le commandant des Tal'darims, sourit puis ordonna :

"Haut-templier Malar'talir, pour le Khala, n'utilisait les Phenix que pour vous défendre. Je ne veux voir aucun vaisseau Terran franchir l'orbite de Lok'tal'ir."

Malar'talir s’inclina puis répondit :

"Il sera fait comme vous le souhaité, Grand Exécuteur."

Puis l'hologramme disparu, la chose inquiétante, c'était que la flotte des Terrans était bien loin des vaisseaux Protoss. Sauf que la portée des Tempêtes étaient impressionnante. Les premiers tires le firent comprendre aux terrans, mais l'amiral Terran réagit rapidement, il donna l'ordre à tout les escouades de chasseurs de partir des croiseurs, devenant des cibles plus agiles, moins facile à détruire. Pourtant, cela ne suffira la flotte Protoss était bien trop importante, bien trop préparée à ce combat, pas celle des Terrans.

Sur la surface de la planète, c'était une autre affaire. Les forces Terrans étaient beaucoup plus importante, mais les Protoss avait visé les pôles, là ou les Terrans ne s'y attendait pas, qu'elle envahisseur choisirait d'attaquée la banquise, plutôt que les usines et les casernes ? Les combats fessaient rage à dans l'aéroport, mais rapidement, quand les premiers colosses apparurent, accompagnée d’immortelles la batailles fut perdu pour les Terrans dans cette ville... il restait pourtant quelques personnes qui c'était échappé. Enfin, un transporteur Terran de taille modeste, ne le sera pas longtemps, deux phenix l'avaient pris en chasse. Un autre groupe avait réussit à s'échapper, dans un gros médivac de type Hercule. Il se dirigeait étrangement vers le pôle nord, alors que les pilotes et les survivants semblaient pensée allait vers le sud. une personne était caché parmi ses Terrans, ses deux yeux noirs brillaient de malice, elle laissa une petite choses attirait l'attention du pilote :

"Appel à toute unité passant dans..le secteur.. Je.. Mon compagnon et moi..""..Avons besoin de renforts immédiat! Je.. je ne sais pas où il est parti et je crois qu'ils vont revenir je.. je vous en prie, venez-nous en aide, je.. je ne sais plus quoi faire.. Ils.. "

C'était la voix de Laury, intéréssant, laissons les terrans faire peuvent de courage et de charité. Le pilote répondit à Laury :

"Ici, Hercule 125, non arrivons tenait bon, on vient vous sauvait."

Puis il regarda les six marins qui les avaient rejoint, ils n'était pas très en forme, mais il y avait un maraudeurs parmi eux, il sourit et se dirigea vers le porte arrière près à tirait des roquettes sur les Protoss agressant cette femme, le temps qu'elle rejoigne le transport et qu'ils s'enfuirent, pourtant Excella avait d'autre plan en tête, déjà le transport allait devenir encombrant si prés du pôle, si prés du vaisseau mère Protoss, autant qu'il reste sur place, le temps qu'elle sache se que les Protoss font et ce qu'elle doit faire en conséquence. Elle savait bien que maintenir ces civils et ses Marines près d'elle allait être difficile, mais si près d'un Grand Exécuteur Tal'darmis, c'était sa seul chance de se cacher sur cette planète. Elle se rendait aussi compte d'une chose, Alox venait aussi vers elle... avait-il entendue le SOS de Laury ? Enfin, quoi qu'il en soit, elle va devoir se découvrir bien plutôt que prévue...

La flotte zerg était toujours à la bordure du secteur, si les terranes et les Protoss prenais le soin de scanner cette zone, ils les auraient déjà découvert depuis longtemps. Mais occupée comme il était à s’affronter, la flotte zerg resta secrète. Les reines des couvées, se demandait de plus en plus ce qu'elles attendaient pour engagée le combat, car observer les Protoss et les Terrans s'affrontaient avait quelque chose d'étrange... Leur instint de prédateur était d'accord avec le fait d'attendre que leurs deux proies se soit suffisamment affaiblit pour attaquée, elles sentirent que c'était cela, qu'elle attendait d'elle. Elles se préparaient avec avidité, l'essaim allait absorbé la bio-masse de Lockius, Protoss et Terran allaient nourrir les zergs. Mais attendons qu'ils se soient affaibli mutuellement. Une jeune reine posa malgré tout une question :

"Mais pourquoi, le vaisseau mère Protoss tire sur du vide, alors qu'il pourrait detruir l'armée Terran en quelques coup ?"

Une autre reine lui répondit :

"Qu'importe, le combat risque d'affaiblir encore plus les Protoss..."

"Mais, il semble pourtant être âprement défendu, par le reste de l'armée Protoss... Comme une ruche, en pleine mutation... il doit faire quelques choses d'important pour les Protoss."

Excella répondit à Ilitya :

"C'est justement ce pourquoi, nous somme là, Ilitya. Les Protoss essayent d'ouvrir un temple Xel'naga, reine des couvées, où ce trouve le portail... Plus important que tout, je veux attendre que les Protoss ouvrent ce temple avant d'attaquée. Non n'auront plus qu'a brisé leurs défenses et nous envahirons se temple et le détruiront."

Ilitya réfléchit quelques seconde, un peu dubitative vis-à-vis du plan de sa supérieur, mais ne dit rien, détruire un temple Xel'naga cela plaira à la reine des lames. Pourtant, si les Protoss l'ouvre et active le portail, comme l'essaim arrêtera l'armée d'Amon ? Et même ce temple doit possédé des armes redoutables, si les Protoss les actives. Pourtant, le nombre de zergs présent était sûrement suffisant pour condamnée le temps dans le pire des cas et en outre, les Protoss devraient mettre un certain temps pour activé les armes Xel'naga... contrairement aux armes zergs, la technologie mette toujours du temps, elle moins fiable. Les zergs sont toujours plus parfait, plus rapide, plus nombreux, plus évolué...
Revenir en haut Aller en bas

Alox Walker
Membre Actif
- Terrien -
Membre Actif  - Terrien -

Age : 95
Messages : 374
Date d'inscription : 10/03/2011

Infos supplémentaires
Race préféré: Terran
Niveau dans StarCraft:
Niveau de RP :
10/10  (10/10)
MessageSujet: Re: Le massacre de Lockius. (Act 1 : Chasse au trésor.)
Jeu 3 Oct - 16:26

- Mais ils vont continuer longtemps à nous tirer dans le cul ?
- J'en sais rien mais, je sais que je vais rendre mon petit déjeuner si tu continues tes manœuvres douteuses.

Répondit Tychus, alias Bruce, alors qu'il s'accrochait fermement à son siège, visiblement mal à l'aise dans son armure. Les manœuvres douteuses dont il parlait n'étaient autres que les quelques mouvements que Walker, alias Gordon, faisait faire à l'appareil, pour éviter les attaques Protoss ... Bien que ce n'était pas franchement une réussite. Le matériel Terrien si onéreux et de si bonne qualité aux yeux du patriote qu'était Alox en prenait pour son grade. Il allait falloir trouver une solution et de toute urgence, continuait comme ça ne mènerait à rien, à moins bien sûr, d'avoir des talents de pilotage hors du commun ... Comme ceux d'Excella par exemple. Mais pas le temps de tergiverser.

- Bruce ! Va piquer le lance-patates !
- Il est où ?
- Dans la caisse, juste derrière toi !


Bruce, qui n'allait pas très bien, se leva difficilement, cherchant cette caisse du regard. Il la trouva rapidement mais, l'ouvrir et armer le canon, ça l'était moins. En effet, il titubait et avait envie de rendre, un peu comme s'il était bourré. D'ailleurs, il y avait comme une légère odeur d'alcool dans les airs. Pourtant, personne ne l'avait vu boire, alors comment était-ce possible ?

- Poussez-vous, poussez-vous, pardon !

Dit-il en marchant sur les pieds d'à peu près tout le monde. Il attrapa la barre de fer qui faisait office d'appuie, près du sas puis, chargeant l'appareil sur son épaule, il ouvrit le panneau métallique à l'aide de son pied, en appuyant sur un interrupteur au sol. Le vent glacial et violent ne tarda pas à s’engouffrer à l'intérieur de la navette mais, au moins, les Protoss étaient visible.

- Trololo !

S'exclama-t-il, jovial, avant de verrouiller l'un des deux appareils. Malheureusement, au moment où ce dernier allait tirer, Walker imprima un brusque mouvement d'esquive, prenant Tychus par surprise. Ce dernier trébucha, laissant son arme lui échapper et se fit aspirer à l'extérieur. Fort heureusement, il se rattrapa à la barre, bien qu'on pouvait véritablement l'appeler superman. Le lance patates vint s'écraser contre un des deux engins, explosant littéralement et emportant le Protoss avec lui.

- Gwiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiih !

S'écriait-il à la façon d'un porcelet qu'on serait en train d'égorger. Pour compliquer le tout, Alox accéléra encore et virevolta dans les airs, trimballer Tychus jusqu'à ce que dernier finisse par lâcher prise. Le pauvre homme en armure bleue, à la façon de son arme, s'écrasa contre le deuxième appareil. Cette fois-ci, pas d'explosion mais, uniquement un Protoss qui se demandait ce que fichait ce Terran par dessus son appareil. Comme pour compliquer les choses, Findlay fit des grimaces, certainement pour déstabiliser le pilote. Manoeuvre réussi, ce dernier mit son engin ventre vers le ciel.

- Aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah !

Hurla-t-il de nouveau en faisant une chute libre. Fort heureusement, Walker n'avait pas prévu de l'abandonner comme ça. Il fit piquer du nez son appareil, dépassant rapidement Findlay, puis, il positionna l'entrée de la soute de telle façon qu'il retombe à l'intérieur ... S'en allant bien sûr s'écraser contre le sas en fer qui séparait le poste de pilotage de l'arrière de l'appareil. Il s'encastra littéralement dedans, faisant à ce moment de l'hyperventilation, il avait vraiment cru qu'il allait mourir !

Le temps de redresser et la course pouvait reprendre. Plus question de vitesse cette fois-ci mais, plutôt de saut. Pour se tirer de là, une seule solution, partir loin, très loin ! La scientifique en chef, horrifiée par tout ce qu'il venait de se passer, se proposa pour le calcul du saut. Ca tombait bien, Alox n'était pas un scientifique ni même un pilote, un simple soldat ... Gradé cependant. Un calcul rapide et sans erreur qui leur permit d'effectuer enfin le saut et de gagner presque aussitôt le fameux campement ! En effet, il était très modeste ... Un simple socle d'atterrissage avec une sorte de véhicule à mi chemin entre un quad et un ... Transporteur déglingué. Un homme habillé avec de lourds vêtements les attendait pour les mener jusqu'à destination, bien à l'abris à l'intérieur de la glace et plus précisément, des ruines. La petite équipe ne demanda rien si ce n'était qu'il se presse. Le danger rôdait encore dehors et, quant à la navette, le dispositif de camouflage devrait l'épargner ... Enfin, en principe.
Revenir en haut Aller en bas
http://vindictus.forumactif.org/

Excella
Membre
- Terran Infesté -
Membre  - Terran Infesté -

Age : 27
Messages : 135
Date d'inscription : 13/06/2011
Localisation : Dans mon Léviathan

Infos supplémentaires
Race préféré: Zerg
Niveau dans StarCraft: Expert
Niveau de RP :
8/10  (8/10)
MessageSujet: Re: Le massacre de Lockius. (Act 1 : Chasse au trésor.)
Lun 7 Oct - 9:22

Excella prit bien soin de se cachée, alors que les marines fessaient montée à bord Laury, apparemment elle son chauffeur était déjà mort quand avant que la navette arrive pour la secourir. Puis la navette Hercule décolla de nouveau, Excella hésita quelques peu, pour la direction à prendre. Quand elle se rendit compte qu'Alox venait de s’arrêter dans le cercle polaire, sans qu'il soit détecté par les Protoss. Elle réfléchit rapidement tout en contrôlant le pilote délicatement pour l'envoyait vers cette base... secrète des Terrans. En même temps, elle surveillait un peu Laury. Il lui semblait délicat de continuait à agir sur les esprits des Terrans à bord de la Navette avec Laury à bord qui n'était pas sous son emprise et ne pensait pas fuir vers le sud.

Mais avec cette base Terran et Alox, c'était une bonne idée de conduire ces civils là-bas pour y semait la confusion et le désordre. En outre, une base secrète Terran, non loin de l'endroit où les Tal'darmis essayer d'ouvrir un temple Xel'naga. Il y avait de quoi attirait son attention, surtout si cela donnait aussi accès au temple xel'naga. L'Hercule se posa, un autre vaisseau était présent, sous camouflage optique, le pilote avait faillit atterrir dessus, sans la neige soufflait par les réacteurs, qui avait réveillé sa présence. Les marines sortirent les premiers du transporteurs, puis les civils. Un marine s’approcha de se qui semblait être des ruines... Xel'naga, elle n'était pas vraiment en bonne état mais devrait servir suffisamment comme abri. Le marines cria :

"Je ne sais pas qui dirige cette endroit, mais j'ai une dizaine de civil sur les bars, alors les gags ça seraient bien de ne pas tirer dessus et de nous prêtait un peu votre piaule..."

Le maraudeur qui était juste derrière le marine, regarda l'entrée des ruines, d'un air suspicieux. Il se disait dans sa tête qu'au moindre geste brusque, à la moindre balle, il balancerais ses roquettes dans le tas. Après tout, il n'avait aucune envie de mourir ici et encore moins avec les deux reprit de justices qui lui servait de compagnon actuellement. Personne ne bougeait, tous civil comme les 6 Marines, les pilotes étaient toujours sur le qui-vive, bien qu'ils avaient arrêté les moteurs, pour évité d'attirer l'attention des Protoss. Excella était rester dans l'ombre, dans le transporteur Hercule, regardant ce qui allait se passer...
Alox allait-il se découvrir, allait-il tirer sur la foule ou laissait celle-ci venir ce réfugier dans les ruines...
Revenir en haut Aller en bas

Alox Walker
Membre Actif
- Terrien -
Membre Actif  - Terrien -

Age : 95
Messages : 374
Date d'inscription : 10/03/2011

Infos supplémentaires
Race préféré: Terran
Niveau dans StarCraft:
Niveau de RP :
10/10  (10/10)
MessageSujet: Re: Le massacre de Lockius. (Act 1 : Chasse au trésor.)
Mar 8 Oct - 18:38

Lokius - Pôle nord,
Ruines Xel'naga - Camps Terran,
Heure locale inconnue.


- Chef, il y a des réfugiés qui sont arrivés. Je pense qu'ils fuyaient les Protoss. Qu'est-ce qu'on fait d'eux ?

Annonça l'un des marines au travers de sa radio. Ce dernier, avec quelques camarades, était posté à l'entrée des ruines et, par conséquent, du camps secrètement installé ici.

- Combien de réfugiés ?
- Je sais pas trop, je dirais quelques civils, il y a des marines aussi, puis une ... Fille je dirais. Je la vois pas bien, elle est dans l'ombre.
- C'est problématique.


Soupira le gradé. En effet, ce camps se devait non seulement d'être tenu secret car, officiellement, il ne devrait pas exister et ces quelques réfugiés pourraient rapidement devenir des témoins encombrants, et en plus de cela, ils n'avaient ni la place ni les moyens de les accueillir ici. Que faire ? Leur demander de repartir ? Cela les conduirait à une mort certaine de part les Protoss et le terrain, il n'y avait aucune échappatoire possible ici.

- On a pas le choix, faites les déguerpir.

Seulement voilà, cette solution ne plaisait guère à Walker. Ces gens là n'avaient pas d'autres solutions et, même si le camps était petit, ça ne serait pas non plus la mort s'ils devaient partager leurs rations avec eux. Cet façon égoïste et infâme de réfléchir avait le don de l'énerver.

- Aux dernières nouvelles, c'est moi le responsable de la sécurité ici.
- Oui ... Et ?
- Et je ne suis pas d'accord, les faire venir ici n'est pas synonyme de prendre des risques, ou tout du moins, dans l'immédiat.
- Mais Sergent, avec tout le respect que je vous dois, nous ne pourrons pas les entretenir et nous entretenir nous-même. En cas d'attaque, ils seraient des boulets plus qu'autre chose.
- Vous oubliez les marines qui sont avec eux, ils peuvent constituer un renfort qui nous serait profitable.
- Et les civils ? C'est un renfort ça aussi ?
- Un dépôt.


Lui répondit-il avec le sourire, avant d'allumer sa radio à son tour et de prendre la fréquence des marines, sous le nez et la barbe du gradé qui n'osait rien dire à cet instant, ce n'était pas le moment de chercher les embrouilles.

- Faites-les entrer.
- Euh ... Z'êtes sûr ?
- Mais puisque je vous le dis !


Bruce se rapprocha de lui et, d'une voix basse bien que surprise, il lui rappela qu'ils avaient une mission à accomplir et que ces réfugiés ne seraient pas là pour les y aider. Mais, Alox n'en avait que faire, une poignée de billets ne valait pas autant de vie humaines. Les marines les laissèrent donc passer sans leur faire de mal. Peut-être s'attendaient-ils à quelque chose de confortable mais, le campement n'avait rien d'un coin de paradis. Il était précaire, froid et plutôt hostile. Mais, c'était ça de vouloir garder les choses secrètes. Walker s'en alla personnellement rencontrer les réfugiés, expliquant aux marines qu'ils devraient prendre du service et aux civils qu'il faudrait qu'ils se plient à l'autorité. Mais voilà, ses sourcils se froncèrent sous sa visière lorsqu'il reconnu un visage. Sourcils qui furent accompagnés d'un large sourire bien que dissimulé sous ses protections.

- Excella ?


Dernière édition par Alox Walker le Mer 9 Oct - 6:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://vindictus.forumactif.org/

Laury
Membre
- Terrienne -
Membre  - Terrienne -

Age : 23
Messages : 44
Date d'inscription : 02/04/2013
Localisation : Lockius
MessageSujet: Re: Le massacre de Lockius. (Act 1 : Chasse au trésor.)
Ven 6 Déc - 3:40

[excusez de mon absence loooongue, je m'abaisse bien bas et m'excuse en une révérence u.u]

En fait, tout c'était passé trop vite pour qu'elle puisse seulement espérer trouver un plan. On l'avait fait monter à bord, et on l'avait amené on ne sait trop où. Ou du moins, elle, elle n'en savait rien. Et d'ailleurs, elle restait en retrait. De toute façon, elle ne comprenait rien, alors à quoi bon rester là à regarder, autant les laisser parler.

En attendant, elle avait quand même eu un peu de fric, et c'était le principal. Enfin, du fric? Il était peut-être temps de le vérifier. Faisant attention pour ne pas attirer les regards vers elle, elle sortit de sa poche le portefeuille. Un portefeuille rouge de bonne facture. Pas trop mal. Elle le trifouilla un peu dans tous les sens pendant le voyage, y'avait des pièces, assez spéciales, mais quand même. Et puis si un jour elle revenait sur Terre, elle vendrait ça à un prix d'or, c'était presque sûr. Et.. Oh, un petit pactole caché avec un briquet! Oh oh oh, petit coquinou!

..M'enfin, vu qu'ils allaient descendre, elle fit bien d'arrêter son petit fouillis. C'est drôle parce que d'un coté, elle n'était plus seule et ça la rassurait, et d'un autre, faut dire ce qui est, ça l'emmerdait franchement. Comment tous les tuer, voler leur fric puis leur machines toute seule? Et puis en plus, peut-être que ces machins étaient à commande vocale ou autre...Ben oui, on était plus à son époque à elle, hein. Et c'était ptet l'une des raisons aussi pour laquelle elle avait l'air tout le temps ébahie, mais ça ajoutait bien à son personnage de pauvre fille perdue dans l'espace. Mais ce qui semblait bien avec ce futur, c'est que personne ne s'était douté qu'elle avait buté son coéquipier. Faut croire que c'était love and peace, tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil... tant mieux parce qu'elle était pas trop de ce genre, alors ça se verrait peut-être moins. Ou plus, au choix.

Bon, il semblerait qu'ils pouvaient entrer. Enfin, peut-être, à voir les mouvements des autres, elle aurait dit oui, mais à voir la gueule du truc.. Oulah, c'était peut-être wow la pure technologie (et encore, hein, pas vraiment, mais on va pas fâcher les gens qui sont là) mais c'tait en ruines. EN RUINES! Bordel, ils amenaient les civils dans des RUINES! Genre, c'est hospitalier, des ruines. Ah ouais super. D'un coup elle regrettait les coups qu'elle avait donné sur ses fringues. En plus avec des potentiels pervers du cul. Super.

Ah nan, vraiment, le plan de malade trop bien monté. Ah bravo Laury.


"Mais quelle conne..." se dit-elle à elle-même en murmurant.

FoutU pour foutu, elle s'avança avec les autres. Au moins, elle mourrait riche, et c'tait pas si mal.
Revenir en haut Aller en bas
http://turnaboutidentity.forumactif.org/login

Excella
Membre
- Terran Infesté -
Membre  - Terran Infesté -

Age : 27
Messages : 135
Date d'inscription : 13/06/2011
Localisation : Dans mon Léviathan

Infos supplémentaires
Race préféré: Zerg
Niveau dans StarCraft: Expert
Niveau de RP :
8/10  (8/10)
MessageSujet: Re: Le massacre de Lockius. (Act 1 : Chasse au trésor.)
Ven 13 Déc - 10:25

Lenneä sourit, puis elle vit les gardes laissaient les civils entraient dans leur base. Les marines et les pilotes du transport hercule furent soudain plus rassuré, la responsabilité de ses humains venaient d'être transfère au plus haut gradé de la base. Elle vit que WAlox venait en personne les accueillir, il les regarda se réfugier dans leur base, puis son visage se porta sur elle. Elle l'entendit s'exclamer :

"- Excella ?"

Excella sortit de l'ombre, légèrement en même temps que d'autre civil, elle jeta un rapide coup d’œil à une femme venant de passé près d'elle bien trop occupée par ses propres pensée, un meurtre, un vole, une simple ruine pour la protégé de l'invasion alien. Laury, comme le monde est petit. Excella sourit puis répondit à Alox :

"Alox, content de te revoir. Et toi aussi Laury."

Elle utilisa ses pouvoirs pour faire résonnait ses paroles dans l'esprit d'Alox et de Laury. Tout deux pouvait maintenant voir la véritable couleur de ses yeux, Laury car ses pouvoirs psioniques lui montrait la réalité alors qu'Excella lui parler, pour Alox c'était plutôt son propre esprit qui était assez familier avec celui d'Excella qui savait ce qu'elle lui cacher. Bien-sûr, Excella aurait sûrement put augmenté son contrôle mentale sur eux, mais à quoi bon, c'était bien trop tard et bien trop fatigant, pour si peu...

Elle s'approcha un peu d'Alox. Puis écouta une mère des couvée, la flotte Terran venait d'engagée ses dernière force, celle Protoss subissaient quelques pertes notables, mais la flotte Terran n'en avait plus pour longtemps. Excella soupira, elle préfèrait que la flotte Zerg puissent attaquer les deux flottes alors qu'elles étaient entrain de se combattre pour profité du chaos de la bataille pour les réduire à néant, en profitant d'un certain effet de surprise. Sinon, les Vipers allaient devoir entrer en action sur les Tempêtes.

Soudain un tremblement de Terre secoua les ruines et toute la zone, un tremblement de Terre assez violemment, mais qui ne détruit rein d’apparent. Les Xel-naga construisaient leur installations dans des matériaux bien plus solides que tout ce que les Zergs, Terrans ou même Protoss pouvaient réalisée. Excella, savait que même sur Terre, on ne réalisée pas d’installation aussi solide, pour une seul raison, leur prix. Bien, quelle savait que l’immense voiler solaire du Premier Consul devait être de la même trempe comme imaginé autrement qu'il puissent soutenir une voile solaire plus grande qu'une planète ? Mais ce voiler solaire était peut-être un des plus grand secret du DFT, par ailleurs, personne ne savait où, quand et comment il a été construit. Une autre chose d'étrange, il semblait qu'il n'y a qu'un seul membre d'équipage dans tout le voiler, le premier consul...


Le vaisseau mère protoss se trouvaient au-dessus d'un grand cratère, une lumière l’éclairait du dessous, son arme principal était éteinte, pourtant plusieurs rayon de téléportation matérialisé des troupes sous lui. Un éclat de joies remplit les pensés commune du Khala, il émanée de tout les guerriers Tal'darim, mais l'un d'eux étaient encore dubitatif, le Grand Exécuteur, il venait de sentir une perturbation psionique non loin des pôles... l'origine semblait Terran... Il se tourna vers un poste de communication, puis fit apparaitre un holograme d'un pilote d'Immortel :

"Vénérable guerrier, prenait des Traqueurs avec vous et allait inspecté ses coordonnées, je sens un esprit Terran qui souille cette Terre sacrée, éliminé cette vermine."

"Pour le Khala, Grand Exécuteur cela sera fait selon votre volonté."

(HRP : Ce n'est pas trop grave Laury... alors voilà, on n'est tous enfin ensemble, au milieu de civil de marine et devant une base secret, alors que les Tal'darim viennent d’ouvrir le temple. Enfin, je suis sûrement la seul à savoir ce que fait les Tal'darim ici donc bon... Mais, la base Terran heureusement pour nous, peut aussi donnait accès par un chemin détournée accès au temple, grâce au scientifique qu'Alox escorte... Qui avec un peu de réflexion doivent s'apercevoir du fait que les Tal'darim sont entrée dans le temple... donc à vous.)
Revenir en haut Aller en bas

Alox Walker
Membre Actif
- Terrien -
Membre Actif  - Terrien -

Age : 95
Messages : 374
Date d'inscription : 10/03/2011

Infos supplémentaires
Race préféré: Terran
Niveau dans StarCraft:
Niveau de RP :
10/10  (10/10)
MessageSujet: Re: Le massacre de Lockius. (Act 1 : Chasse au trésor.)
Mar 28 Jan - 8:21

Ça pour une coïncidence ... Ou pas. Depuis le temps, le très grand temps même, il avait apprit que le hasard n'existait pas avec les Zergs, ce qui était bien dommage d'ailleurs car, le hasard, ça lui aurait évité bien des mauvaises situations ... Ou pas. Il reluquait Excella de haut en bas, toujours aussi désirable.

- Hum c'est ... Hum ... Enfin ... Laury ?

De qui parlait-elle ? Walker se retourna, voyant alors une jeune femme passer pour aller rejoindre le groupe de civils. Visiblement, elle était préoccupée par quelque chose et comment Excella connaissait-elle son nom ? Zerg, c'était la réponse, bien évidemment.

" Il n'y a même plus d'intimité à ce stade là. "

Pensait-il non sans se douter qu'Excella entendrait. La question était de savoir ce que faisait cette Laury ici. Visiblement elle était venue seule, ce qui n'en restait pas moins hors du commun au vue de la situation et pour une frêle jeune fille.

- La cochonne !

S'exclama Tychus après avoir fouillé dans les affaires d'une femme sous prétexte d'un contrôle anti-terroriste. Il avait ressorti une paire de menottes Rose. Il les agitait devant son nez.

- Et ça c'est pour quoi ? Pour coffrer du Protoss ? Ou alors pour faire du rodéo avec Tychus ?

Il se mit à rire à sa façon, puis s'en alla en prenant les menottes avec lui. De toute évidence, il n'y avait pas de temps à perdre. Il eut alors un violent tremblement de terre, qui mit plus d'un Homme contre le sol. La panique avait saisi les civils et même les militaires mais, fort heureusement, cela n'avait pas duré longtemps et les installations avaient tenu bon. Walker, le souffle court, se redressait doucement.

- Tout le monde va bien ?

Apparemment oui, plus de peur que de mal. Il tourna aussitôt le regard vers Excella, non sans sourire. Les Protoss ne tarderait pas à arriver, il fallait commencer les fouilles avant qu'ils ne mettent la main sur l'arme. Le temps de constituer une rapide équipe, et de donner des instructions aux civils, et ils purent entreprendre les explorations. L'équipe ainsi constituée comprenait lui même, Tychus, Excella, les scientifiques mais, aussi Laury et quelques marines. Pourquoi cette jeune dame ? Parce qu'elle était arrivée ici par ses propres moyens et qu'elle ne serait donc probablement pas un boulet, comme le reste des civils. Ils s’engouffrèrent lentement à l'intérieur, descendant dans les ruines au travers d'un ascenseur aménagé par les ingénieurs afin de rejoindre l'intérieur. Cependant, il fallait compter quelques minutes. Alox s'était placé derrière Excella et ne pouvait s'empêcher de regarder pile au milieu de son être, c'est à dire son derrière.

" J'ai l'impression que c'est le bordel chez les Zergs depuis que Sarah n'est plus là. "
Revenir en haut Aller en bas
http://vindictus.forumactif.org/

Laury
Membre
- Terrienne -
Membre  - Terrienne -

Age : 23
Messages : 44
Date d'inscription : 02/04/2013
Localisation : Lockius
MessageSujet: Re: Le massacre de Lockius. (Act 1 : Chasse au trésor.)
Mar 18 Fév - 12:18

A vrai dire, Laury se demandait ce qu'elle foutait là. Ah, oui, c'est vrai, elle était là pour faire les poches. Mais après? Semblerait qu'il fallait qu'elle suive le groupe, enfin, l'équipe là. Un grand baraque en armure bleu, Excella qui.. en fait, elle ne savait même pas ce qu'elle venait foutre là, un autre gars qui semblait la connaitre et puis une équipe qui devait semblait-il aussi entrer dans ce machin. Enfin. Au moins, ils étaient pas assez con pour y aller à la pelle et à la pioche. C'est pas grandiose comme exploit, mais c'tait déjà ça. Même si c'tait pas super top niveau confort et qu'en plus elle se tapait la place à coté de la boîte de conserve bleu perverse. Ah ouais, nan, vraiment, super le plan. Super le voyage. Mais quelle conne...

Hé, mais au fait? Elle avait foutu un vent à Excella en se concentrant sur le mime de la pauvre femme assaillie? ..Ah, ouais, c'tait fort possible. Bon, faut avouer, c'était rassurant de voir que, de une, elle était pas la seule femme et que, de deux, l'autre bonne-femme qui portait des noisettes dans son pantalon, c'tait aussi celle qui l'avait fait sortir de là.

"Contente de revoir une tête que je connais dans tout ce bordel!"

A peine entrés que voilà d'ja l'autre qui matait le postérieur de la blonde. Genre. A croire qu'il avait jamais vu un cul avant, nan mais on vit dans quel monde?  Bon, comme d'hab, elle ne comprenait rien. D'abord.. d'abord, c'tait quoi, ça, hein?

"Putain, mais c'est quoi ces zeurgs à la fin? Tout le monde en parle en f'sant dessus! Franchement, je vois pas c'qui peut faire aussi peur, hein, à part le lifting raté d'une mamie..."

Bon, sans doute qu'elle avait dit une grosse connerie mais, comme elle l'avait pas non plus gueulée, ptet qu'avec un peu de chance, personne l'avait entendu. D'un autre coté, elle aurait juste l'air con ajourd'hui si jamais on lui répondait mais par la suite, au moins, elle saurait. Et puis faut le dire aussi,  elle avait hâte d'en savoir plus sur le coin pour pouvoir (peut-être!) se faire des couilles en or à exploiter ces bestioles. Ptet qu'ils avaient encore des cirques ou, le dompteur de lions, il devait dresser ces machins-là? Allez savoir. De toute façon, entre ça et leur Protoss, là, elle connaissait que dalle. En tout cas, les Protoss, ils semblaient s'éclater avec l'architecture, enfin, d'après ce qu'elle en avait vu avant de monter dans l'ascenseur.  En plus ça faisait bien tape-à-l'oeil, quoi, genre "coucou on est là)àà, c'est nous les tapiiing de l'espace!" .. Ou pas.

Nan mais ça devenait grave là, parce qu'elle se tapait des délires toute seule dans sa tête. Bon, ce qu'elle savait pas, c'est qu'elle dégageait de la merdouille psy de partout, mais comme elle n'arrivait toujours pas à gérer ladite merdouille, ben, c'est comme si elle avait des idées qui voletaient partout autour de sa tête: entre autre le fait qu'elle s'était pas fringuée pour l'aventure et qu'elle allait grave se les peler, qu'elle aurait bien aimé un chien sur Terre, avant que ça ne coûte la peau du cul, qu'elle aurait ptet dû prendre des pois plutôt que du tartan et qu'elle aurait dû mettre dans sa poche sa langue avant de l'ouvrir comme une débile sur les "zeurgs". Ah, et puis quand même, Excella, elle avait des yeux tout noir à un moment, c'tait bizarre ça aussi.

Bon, ils arrivaient vers le bas. Comment elle pouvait le savoir? Ben, c'est simple. Elle se pelait les miches à mesure qu'on descendait, alors bon. Elle jeta un regard, de nouveau à ses coqéquipiers. Excella, ça serait chaud de la rouler dans la farine si elles arrivaient en vie et pas mortes de froid devant l'artefact. L'autre, qui s'appelait semble t-il Alox, ben, c'était un mec qui faisait que mater les fesses d'Excella (bon, elle était bien foutue, mais de là à passer 4 heures pendu à son cul..), suffirait de lui coller dans les basques. Et l'autre grand con en armure.. Comment dire ça. Suffisait de le chauffer un peu et il allait perdre sa jugeote. S'il en avait, d'ailleurs, et c'tait pas si sûr.  Une fois embobiné, fallait l'abattre dans un coin, comme pour son camarade  nain et Terran (..C'est comme ça que ça se disait, enfin, elle entendait ça partout...) qu'elle avait déjà descendu. Et à qui le portefeuille appartenait, aussi.

Après ça? Ben à elle le trésor, on bute les derniers membres à la sauvette ou bien au flingue du grand débile et hop! Affaire réglée, conduite manuelle de la merde volante et ADIOS! Retour sur Terre ou dans un planète tranquille, vie à la ferme, chien (ou zeurg, si ça se vends en animal de compagnie et que ça bave comme un vrai clébard) et peut-être chiourme et mari. Enfin, mari et chiourme.. Faut voir un peu la tronche du Terran type aussi, parce que si c'est plus une fiotte qu'autre chose, non merci. En tout cas, ce qui lui fallait, plus que tout le reste et qui la faisait chavirer, c'tait le fric. Un bon paquet de thunes et de l'aventure, aussi.
Enfin. Tout ça quand elle saurait à quoi s'attendre dans le coin.


"Et maintenant, les gros malins, on fait quoi? "
Revenir en haut Aller en bas
http://turnaboutidentity.forumactif.org/login

Excella
Membre
- Terran Infesté -
Membre  - Terran Infesté -

Age : 27
Messages : 135
Date d'inscription : 13/06/2011
Localisation : Dans mon Léviathan

Infos supplémentaires
Race préféré: Zerg
Niveau dans StarCraft: Expert
Niveau de RP :
8/10  (8/10)
MessageSujet: Re: Le massacre de Lockius. (Act 1 : Chasse au trésor.)
Mer 19 Fév - 10:25

Excella avait suivit tout ce beau monde dans l’ascenseur, se plaçant devant Alox, n'ayant trouvée pas d'autre place... Elle aurait préféré se trouvé à côté de lui... Puis jetant un coup d’œil aux scientifiques présent dans l’ascendeur avec eux, Excella commença lentement et discrètement la fouille des esprits présents, sauf Laury, Alox... et du marine dans son armure bleu, elle n'avait fait qu’effleuré son esprit, qu'elle avait vu qu'il ne pensait qu'à une chose, à maté sans vergogne Laury. Tychus sans le savoir grâce à ces pensées perverses venait tout juste de sauvé sa vie, Excella si elle aurait devinée son identité, oui elle ne l'avait pas reconnu, l’aurait sûrement tué, pour sa tentative d’assassinat sur Kerrigan, il y a quelque temps déjà. Quand elle entendit Laury dire :

"Putain, mais c'est quoi ces zeurgs à la fin? Tout le monde en parle en f'sant dessus! Franchement, je vois pas c'qui peut faire aussi peur, hein, à part le lifting raté d'une mamie..."

Excella sourit, elle lui répondit :

"Les zergs, c'est juste ce qui vient de ravagé Korhal... La capital du secteur... et ça ne fait pas particulièrement peur... Bien, qu'un Ultralisk, ça en impose... ça c'est sûr."

Elle venait sûrement de surprendre tout le monde, mais bon, en sondant les esprits des Marines, ceux-ci ce demandait bien qui elle était pour n'avoir pas peur des Zergs. Bien-sûr sa C-141 carabine AC et son P500 à la ceinture l’identifié comme une ex-DFT devenue mercenaire, sans l'ombre d'un doute. Les scientifiques eux, étaient bien trop occupée dans leur discutions à savoir s'ils arriveront à ouvrir le coffre fort Xel'naga et si les mercenaires qui les accompagnée pourraient les protégées des Tal'darim. Excella alors qu'ils s'approchaient des ruines Xel'naga, sentirent la présence d'une dizaine de Protoss, 6 Traqueurs et 4 zélotes. Elle se concentra sur les Mères des Couvées, puis leur donna l'ordre :

*Mes sœurs, l'heure est venue, frapper vite, frappé fort, éliminé les Protoss de cette planète, commencée le débarquement de ce monde, éliminé toutes résistances...*

L'essaim Zergs se mit en marche, les léviathans activèrent leur capacité psi, ouvrant des trous de vers dans l'espaces, la flotte Zergs les franchirent, pour arrivée en ordre de bataille, soigneusement ordonnée par Excella. Son léviathan se trouvait au milieu d'une formation en V, qui commença l'encerclement de la flotte Terran et Protoss. Les millions d'Hydralisques et un nombre persique autant conséquent du corrupteur, seigneur-vermines et gardiens entrèrent en action... mais surtout, des milliards de Masses remplir l'espaces, comme un nuage d’astéroïde... explosif... Beaucoup de Masses furent détruit par les tir des Tempêtes, mais leur sacrifice protégèrent les Zergs arrivant derrière eux. Le combat sera dur pour les Protoss, les Terrans pour leur part, perdirent espoir, la flotte Zerg après la flotte Protoss, ils y avaient trop d'ennemie pour une si petite flotte. Le vice-amiral en charge de la flotte de défense de Lockius, ordonna le repli de ses vaisseau... Excella apprenant, ordonna aux mères des couvées de se concentrée sur la flotte Tal'darmi et d'envoyé les léviathan au sol. L'invasion de Lockius par les Zergs commença...


L’ascenseur s'ouvrit, révélant un immense couloir, au mur noire parcourue de circuit lumineux luisant puissamment en vert. Quelques Symboles était marqué de temps en temps, sur les murs, ils semblaient indiqué des coordonnées spatiales. Le groupe se mirent en marche sous une discutions plus ou moins passionnée des scientifiques pour savoir si c'était un atlas des planètes Xel'naga dans l'univers ou seulement une liste des vaisseaux mondes Xel'naga ayant participé à la construction de l'arme. Excella sourit, alors qu'elle sentait les Protoss arrivaient à leur rencontre... Excella attendait que le groupe arrive dans la pièce principal, une sorte de grand hall, donnant sur le couloir, d'où il arrivait, qui semblait être une entrée de service (de plusieurs mètre de large et de haut), un autre couloir de la même trempe et à leur droite un couloir immense (vu la taille de l'entrée de service, immense c'est un petit mots... par rapport à la salle.), balayé par un vent froids transportant quelques flocon de neige. Le Hall donnait sur une petite porte, ce que les scientifiques Terrans avaient appelait coffre-fort. La porte n'était gère plus grosse qu'un Ultralisk, soit assez étrangement petite dans ce hall Xel'naga surdimensionnée. Trois cristaux géants l'encadré, un en haut, un à gauche, un à droite. Il brillait d'une faible lueur rouge, des colonnes contenait aussi des cristaux de la même matières et des sortes de lustres pendaient du plafond comme des sortes de décorations futuriste d'un goût étrange pour le gigantisme et les cristaux glauques et pulsant d'énergie... Excella sourit et annonça :

"Il y a 4 Zélotes et 6 traqueurs qui arrivent du couloirs principal, les Tal'darmis on ouvert la porte au pôle Nord !"

Dis secondes après, apparue 6 traqueurs et 4 Zélotes dans le couloirs enneigée, les Traqueurs ouvrit le feu, dans sommations, les Zélotes chargeaient. Excella se plaça derrière les Marines qui commencèrent leur tir. Excella arma son C-141, puis élimina un Zélote, elle fit une roulade se plaçant derrière Alox, évitant un tir de traqueurs. Elle lui souffla :

"Tu devrais envoyé les scientifiques ouvrir cette porte rapidement, car d'autre Tal'darim ne tardera pas arrivait."

Elle tira sur un autre zélote qui venait de tranchée en deux un Marine. Les Traqueurs pour leurs parts subissait les tirs des C-141 que portait les marines... Le combat se finissait déjà, avec des pertes assez lourdes ches les Terranes... la moitiés des marines avait périt...

[Voilà, Alox a toi, donc on n'est enfin arrivée dans le temple... je ne sais pas trop comment les scientifiques vont ouvrir la porte, peut-être on-t-il trouvé la clef ou le code informatique... après pour le combat contre les Tal'darim, Laury et Toi, vous pouvez en racontait peut-être un peu plus, comme vous voulez... après, Tychus à sûrement tué plus que deux petits zélotes...]
Revenir en haut Aller en bas

Alox Walker
Membre Actif
- Terrien -
Membre Actif  - Terrien -

Age : 95
Messages : 374
Date d'inscription : 10/03/2011

Infos supplémentaires
Race préféré: Terran
Niveau dans StarCraft:
Niveau de RP :
10/10  (10/10)
MessageSujet: Re: Le massacre de Lockius. (Act 1 : Chasse au trésor.)
Jeu 27 Mar - 13:05

- Ouais ...

Mais Tychus, enfin Bruce, semblait surtout s'intéresser à la nouvelle venue. Il ne connaissait pas son nom, ni son origine ni même si elle était vraiment une femme. Si ça se trouvait, elle était une sorte de transsexuelle ou un changeling infiltré ou même un Protoss sous image Humaine, qui savait ? On aurait pu penser qu'une telle réflexion était un peu exagérée mais, en même temps, vue dans la situation dans laquelle ils étaient, aucune hypothèse ne pouvait être écartée. Tychus s'intéressait donc à la nouvelle venue et non sans poser son regard là où il ne fallait pas, alors que Alox, ou plutôt Amadeus, ne regardait qu'une seule personne ... Discrètement bien sûr. D'ailleurs il se demandait si son brouilleur était bien actif, ne savait-on jamais ! Il l'activa et le régla sur la plus grande force, pas tellement pour se protéger d'Excella mais plus pour étouffer sa trace au maximum, cela serait dangereux en ces lieux que de se montrer autant.

Walker se demandait vraiment si Excella n'avait d'ailleurs pas reconnu Tychus. Avec sa grosse armure bleue et sa mentalité débordante de perversité, si elle avait le malheur de se pencher ne serait-ce que quelques secondes sur ses pensées, elle le reconnaîtrait tout de suite. Cela l'inquiétait dans la mesure où Findlay avait déjà eu un comportement quelque peu douteux envers Kerrigan, surtout à la fin quand il avait essayé de la tuer. Connaissant sa loyauté pour les Zergs, bien qu'il la déplorait, elle voudrait surement lui rendre la monnaie de sa pièces.

- Ouf !

Soupira-t-il en se disant qu'il avait bien fait d'activer son brouilleur. Si jamais elle lisait dans les pensées d'Alox, le résultat reviendrait au même. Décidément, il était inconscient. Il chassa bien vite ces idées dangereuses et posa son attention sur Laury.

- Hum.

Visiblement, elle ne savait pas de quoi elle parlait et cela l'étonnait fortement. Comment quelqu'un, ou plutôt quelqu'une ne pouvait pas savoir ce qu'étaient les Zergs et pourquoi les gens les craignaient tant ? Elle n'était pas du coin celle là ... Ou alors c'était une prisonnière de très longue date qui venait de sortir de sa cryogénisation. Ou un piège, c'était toujours possible. Cela faisait rire Excella et il y avait de quoi. Elle entreprit de lui répondre avec un certain cynisme, un truc bien propre à elle. Walker pouffa cependant, un Ultralisk, il en avait déjà tué un sur Aiur ... Enfin avec Tychus mais, deux marines contre un Ultralisk, en temps normal, ça ne se fait pas tuer par deux Hommes. Cela dit sa réponse étonna tout le monde, et y comprit les Marines qui se demandaient surement qui pouvait bien être cette bonne femme. En tous cas, elle était bien armée, c'était déjà ça. Il restait cependant à savoir si elle était aussi agile au combat qu'aux commandes d'un Viking. Un rapide coup d'oeil à sa ceinture permettait d'ailleurs de l'identifier comme une mercenaire terrienne. Cela fit sourire Alox, on oubliait pas ses origines même si on était Zerg.

Mais voilà, la bonne dame semblait troublée, quelque chose n'allait pas ? Cela interloqua Walker qui se demandait quelle était la véritable raison de la présence d'Excella ici. L'artéfact c'était certain mais, uniquement l'artéfact ? Tychus pour sa part, vint pincer les fesses de Laury.

- Ca restera entre nous.

Dit-il le ton égrillard avec un clin d'oeil qui l'était tout autant. Finalement, ils arrivèrent à destination et les portes s'ouvrirent sur un immense couloir noir et aux reliures vertes. Des symboles et des écritures que Walker ne comprenait absolument pas. Sauf les scientifiques du groupes, qui se précipitèrent pour les déchiffrer avec une certaine admiration. Mais il fallait avancer et ouvrir l'oeil. Les Marines encerclaient la troupe, et les deux compères étaient au front, juste devant Excella. C'était immense par ici et encore, c'était bien minimaliste comme qualificatif. Ils arrivèrent finalement dans un hall tout aussi démesuré qui donnait sur un gigantesque portique, d'autres couloirs mais aussi une autre porte, bien étroite comparée à la grandeur des lieux. Il y avait aussi de la neige ici et le vent glacial leur fouettait le visage.

La porte était entouré de cristaux et des piliers ainsi qu'un lustre en comportaient aussi. Pourquoi ? Walker n'était malheureusement pas un érudit, juste un soldat et il se désintéressa bien vite la question pour tendre son oreille à Excella. Des Protoss qui débarquaient et qui débarquaient vite ! Ils ouvrirent aussi vite le feu, ne laissant même pas le temps aux Humains de comprendre ce qu'il se passait. Fort heureusement, les Marines réagirent vite et sous ses ordres, ils s'en allèrent se mettre à couvert derrière les piliers et les débris qui gisaient sur le sol. Voilà qui ralentiraient un peu les Protoss.

Tychus et lui même se cachèrent derrière un tronçons de pilier effondré au sol. Ils visaient en priorité les Zelots mais, leurs armes à feu manquaient de puissance face aux traqueurs. Des explosifs, c'est ce qu'il fallait ! Mais Walker n'avait que des IEM ... Cependant, Tychus avait la solution.

- Attend bouge pas !
- ... C'est pas comme si je pouvais bouger de là, connard.

Tychus déchargea son C-14 pour récupérer toutes les balles. Il les ficela ensuite ensemble à l'aide de ...

- Mais qu'est-ce que c'est que ce truc ?!
- Tu te souviens les cheveux que j'avais collecté dans un sachet plastique là ? Bah j'en avais trop, donc une nuit je les noué ensemble pour former une corde ! Il y en a là-dedans !

Disait-il en se désignant le front. Des cheveux ... Pourquoi pas. Il les noua donc en une grosse boule puis la balança sur un traqueur. Elle le cogna, tout au plus mais, n'explosa pas.

- Oui et ensuite ?

Il reprit son C-14 et visa le tas de balles ... Puis se rendit compte qu'il n'avait plus de munition.

- Ah ... J'y avais pas pensé.

Alox soupira et visa l'explosif de fortune. Une seule balle suffit pour le faire exploser aux pieds du traqueurs. Le plus dangereux ne fut pas l'explosion en elle même mais, les balles qui partirent dans tous les sens, un peu à la façon de shrapnels. Ils avaient attiré l'attention sur eux, tant mieux. Excella roula jusqu'à eux et souffla à l'oreille d'Alox.

- C'est une excellente idée ... Mais comment tu sais tout cela, toi ?

Lui répondit-il avant de prendre sa radio et de passer l'ordre. Deux Marines du fond se détachèrent, accompagnant l'équipe jusqu'à la porte tout en essayant de les couvrir, chose qui n'était pas simple vu qu'un Zelots venait d'en couper un en deux. Fort heureusement, Excella l'abattit. Le combat fit rage un bon moment, jusqu'à ce que Tychus et Alox n'en viennent à devoir tuer le dernier Zelot à la main. Mais bon, un coup de C-14 dans la nuque porté par un barbare en armure bleue de 200 kilos, ça fait mal qu'on soit Protoss ou pas.

Le calme revint mais, ce n'était que pour un court instant. Chacun sortit de sa planque et les pertes étaient grandes de leur côté. Plus de la moiti des Marines avaient périt.

- Tout le monde va bien ?

Dit-il en s'adressant à l'ensemble des survivants. Visiblement oui, pas de blessés graves au moins. Il y avait pas mal de neige ici.

- Ty ... Bruce, va enterrer les morts.

Les scientifiques allaient devoir se dépêcher mais, il semblait en bonne voie. Ils avaient réussi à connecter leur ordinateur à un des cristaux et ce dernier semblait réagir d'une façon bizarre face aux instructions qu'ils essayaient de lui donner. Un code électrique à déchiffrer visiblement ... Alox observa Laury, puis Excella.

- On a le temps de souffler un peu. Et j'aimerai bien vous parler un peu, à toutes les deux. Dit-il en les entraînant plus loin. Il s'adressa en premier lieu à Laury. Votre histoire ne tient pas debout, comment ne pouvez vous pas être au courant de ce que sont les Zergs et de pourquoi ils sont un danger pour nous tous ? Vous êtes qui réellement ? Puis il regarda Excella Et toi tes intentions louches. Qu'est-ce que tu prépares encore ? Je tiens à te prévenir que cet artéfact ne sortira pas des mains des scientifiques.
Revenir en haut Aller en bas
http://vindictus.forumactif.org/

Laury
Membre
- Terrienne -
Membre  - Terrienne -

Age : 23
Messages : 44
Date d'inscription : 02/04/2013
Localisation : Lockius
MessageSujet: Re: Le massacre de Lockius. (Act 1 : Chasse au trésor.)
Mar 15 Avr - 2:45

Au début, tout se passait bien pour Laury. Au début, hein, avant que l'autre con , en plus de la reluquer salement, se décide à lui toucher le popotin, genre discrétos. Genre, hein, parce que même elle était certaine que tout le monde l'avait vu faire. A vrai dire, elle n'avait rien en général contre une partie de jambes en l'air à droite à gauche, mais là, pas envie. Déhà ça aide pas quand tu sais même pas où t'es, ensuite un mec comme lui, à le regarder , ça doit pas être la joie niveau odeurs corporelles. Et puis bon, voilà, quoi, elle avait pas envie.

La porte de ce machin s'ouvrit enfin. Sur un truc.. euh, comment dire? Zarbi. Ouais, voilà, zarbinouche. Une sorte de grand couloirs, rempli d'inscriptions verdâtres incompréhensibles. Bon, autant être franche, Laury se fichait de savoir ce qu'il y avait d'écrit : ça brillait grave et peutêtre que si elle volait la roche dans laquelle ça devait être taillé par on-ne-sait quel tour de magie... ça allait lui rapporter pépette la cahouète! Mais bon, avant ça, faudrait sans doute sortir de la masse, pour passer entre les gars armés et pas se faire repérer, ce qui semblait en deux mots : TRES. CHAUD.

Et puis de toute façon, elle n'aurait pas le temps, vu que des machins lumineux leur arrivaient dessus. Bon, elle fit mine de dégainer une arme mais en fait, elle n'avait presque rien sur elle, ce qui la rendait carrément inutile. Bah tant pis, alors; elle dut se planquer lamentablement. Une vraie honte pour une fana de la gachette comme elle. Elle se mit donc en retrait derrière ce qui semblait être un pylone ouvragé destroy par le temps. Quelques pierres bleues y étaient accrochée, avec soin. Et il semblait bien qu'il était temps pour ces petites gemmes de rejoindre la poche de Laury. Elle s'y cassa les doigts et les ongles, mais bon, le principal c'est qu'elle avait de quoi se faire un peu d'argent. Alors bien sûr, c'était pas pour ça précisément qu'elle était venue, mais ça allait ptet bien le faire quand même. Elle fourra les pierres luisantes dans une poche arrière de son short et put enfin contempler ses doigts dans un bruit assourdissant de baston, doigts qui étaient tous rougis par l'effort.
Y'avait plus qu'à espérer que cet artéfact ne soit pas autant une plaie à enlever à ses maîtres.

Au dernier cri de douleurs inhumain, Laury se releva et s'épousseta. C'était poussiéreux dans ce bordel. En plus on voyait pas loin alors vla le bon plan quoi. Enfin, comme d'hab quoi, elle avait sans doute réussi à se foutre dans la merde.


-Tout le monde va bien?
-Impec mon gars! Je me suis jamais sentie aussi fille et inutile, mais impec!

Enfin arrivée à la hauteur du groupe, Laury jeta des regards à droite et à gauche. C'était classe pour un endroit avec des habitants zabri à la peau bleutée et écailleuse. Peut-être des lézards géants ou un autre truc à coucher dehors de science-fiction terrienne du 21eme siècle, le comble du kitch, quoi.

- On a le temps de souffler un peu. Et j'aimerai bien vous parler un peu, à toutes les deux.

Joignant le geste à la parole, le ..meuneur de troupes? Enfin, le type quoi, les emmena dans un coin plus tranquille. Et là, il se tourna vers elle, tandis que ses sens lui hurlaient que c'était la merde assurée et qu'elle allait être passée à tabac.

-Votre histoire ne tient pas debout, comment ne pouvez vous pas être au courant de ce que sont les Zergs et de pourquoi ils sont un danger pour nous tous ? Vous êtes qui réellement ? Et toi tes intentions louches, continua t-il dans sa foulée en jetant un regard à cette femme que Laury connaissait, "Excella". Qu'est-ce que tu prépares encore ? Je tiens à te prévenir que cet artéfact ne sortira pas des mains des scientifiques.

Ah merde. Les scientifiques, va falloir les buter? Mais à qui elle revendrait son truc après? Y'a que les scientifiques pour acheter une merde quarante million de dollars! Bon, pas avoir l'ai déçue, surtout... dire un truc intelligent... euh... ouais mais quoi, la vérité? "Salut, je suis de la Terre, je comprends rien et je sais pas où je suis!" ou bien pondre un gros bobard, genre "j'ai été élevée dans un camp où on entraine les enfants à contrôler leur pouvoirsdelamortquituent"? Le second paraissait être une bonne idée.
Par contre, ça lui cassait les noisettes de savoir qu'Excella voulait la même chose qu'elle; à première vue, c'était pas une branque.

-Ben, voilà, je m'appelle Laury et... comment vous dire ça sans que vous me preniez pour une dingue... J'ais été élevée dans un espèce de centre parce que j'ai des trucs trop spé dans ma tête, en gros je sais faire des trucs et comme j'avais l'air de pas savoir m'en servir assez pour vivre avec les autres ben on m'a confiné, voilà et puis j'ai fait du charme à un gars pour pouvoir venir en mission parce que rester enfermé... ben c'est de la merde, voilà tout.

Allez, le bon dieu, le maître de l'univers, Goldoman, ce que tu veux, fais que ce gars croit un truc pareil!
Revenir en haut Aller en bas
http://turnaboutidentity.forumactif.org/login

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Le massacre de Lockius. (Act 1 : Chasse au trésor.)
Aujourd'hui à 8:49

Revenir en haut Aller en bas

Le massacre de Lockius. (Act 1 : Chasse au trésor.)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
StarCraft RPG :: Secteur Koprulu :: Mondes Terran-
-- Partenaires --

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit