AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionCalendrier



La guerre arrive, avec toute sa gloire... et toutes ses horreurs.



Pourrais-je avoir des frites avec ça ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Alox Walker
Membre Actif
- Terrien -
Membre Actif  - Terrien -

Age : 95
Messages : 374
Date d'inscription : 10/03/2011

Infos supplémentaires
Race préféré: Terran
Niveau dans StarCraft:
Niveau de RP :
10/10  (10/10)
MessageSujet: Pourrais-je avoir des frites avec ça ?
Sam 29 Mar - 15:30

Quelque part sur Kituçé - Repaire des Hard Nuts - 12h30min heure locale

Kituçé, planète aride et désertique dont la circonférence n'est marqué que d'une route à double sens et d'une ligne continu pour interdire les dépassements. Autrefois, le Dominion s'était intéressé à cette planète tout à fait inintéressante, il pensait qu'il y avait du Vespène en sous-sol mais, après avoir construit le route qui n'était que la première pierre d'un gigantesque édifice, ils se sont rendus compte que ... Non. Non il n'y en avait pas. On remballe tout le matériel, les ingénieurs, ouvriers et militaires et on se casse de cette planète de merde tout juste bonne à accueillir quelques Zergs désespérément perdus, bien qu'encore à la recherche de leur petite reine chérie.

- Et son cul ... Mais alors son cul ! Deux petits fesses hautes et fermes ! Deux petits amortisseurs pour éviter de casser le canon qui tirerait des coups à faire trembler tout Koprulu. Je lui aurai bien détruit le derrière moi !
- ...
- Vas y que je te l'aurai déglingué par tous les endroits possibles et imaginables, une vraie poupée de chiffons entre mes mains ! Elle serait tellement démolie qu'elle se serait effondrée sur le sol ! Elle serait obligée de rester en fauteuil roulant pendant une semaine tellement que ma mitrailleuse lourde l'aurait défoncé jusqu'à la ...
- Tu peux me laisser finir Tychus ?
- Excuse, je m'emballe.
- Gros dégueulasse.
- ...

Kituçé, un minuscule planétoïde qui abritait depuis peu une forme de vie assez évoluée. Deux Hommes s'étaient installés ici, dans un vieux salon qui ne payait pas de mine à l'extérieur et encore moins à l'intérieur. Miteux et poussiéreux, il y avait pourtant toute la logistique nécessaire à deux mercenaires en planque. L'informatique, l'armement, les ressources vivrières et même l'alcool, surtout l'alcool. En bref, les deux Hommes cachés ici, et alors recherchés dans tout le secteur autant pour leur efficacité que pour la prime qui était mise sur leur tête, ne manquaient d'absolument rien.

- Enfin si, il manque des babes ! Non parce que madame à cinq doigts ça va bien cinq minutes mais là, je commence à en avoir marre et fantasmer sur le cul de Sarah, ça ne m'aide pas.
- Mais tu penses vraiment qu'avec ta bite, toi !
- Au moins ... Si tu vois ce que je veux dire.
- Non je vois pas, non.
- ... Et avec ta Zerg là, ça se passe comment ?
- Ça te concerne pas, et puis j'ai pas finit.
- Ça veut dire quoi ça ?
- Ça veut dire, ta gueule !

Ou de presque rien. La seule chose qui manquait vraiment, c'était les contrats. Depuis la chute du Dominion et le retrait de Kerrigan, les affaires se portaient mal. Plus de couveuse secrète à infiltrer pour récupérer un génome inédit, plus de prisonniers politiques à libérer par la force, plus d'installation Protoss à faire sauter ... C'était le néant. Tout juste un ou deux assassinats par ci ou par là mais, sans plus, et ce n'était vraiment pas de leur niveau, il fallait plus que ça. Les deux mercenaires étaient un peu au chômage technique, et cela ne leur plaisait guère, le gout du risque et de l'action leur manquait vraiment !

- Non mais oui, ça se passe comment avec l'autre blonde là ? Vous avez consommé ?
- Mais ... Mais non ! Et puis qu'est-ce que tu me chantes toi ? Il y a jamais rien eu entre elle et moi.
- Bah vous étiez pas amoureux, sentiments, culcul la praline et tout ?
- ... Non. Non c'est juste une femme qui j'apprécie beaucoup, c'est tout. Et c'est pas parce qu'elle m'a montré son côté Zerg que ça veut dire qu'il y a un truc entre nous.
- Ah bon ? J'aurai cru pourtant.
- Oui bah tu crois mal. Allez retourne cuver et laisse moi.
- Oh ça va !

Un contrat difficile, dangereux et irréalisable, c'est ça qu'il fallait. Fort heureusement, Alox savait qu'il avait les cartes en mains pour le trouver, ce contrat. Un Tychus censé être mort qui se cache sous une fausse identité après avoir essayé de tuer la reine des lames, des Xel'Naga qui se cachent et oeuvrent pour de sombres objectifs, les Tal'Darim qui semblent sous l'influence d'une entité supérieure ... Il y avait de la matière mine de rien, il ne manquait que les adresses.

- Si tu veux je connais l'adresse d'un bor ...
- Ta gueule !!!

Et les adresses, si on ne pouvait pas les trouver directement, il y avait toujours un moyen détourné. Le copain d'un copain par exemple. Alox projetait d'éplucher son carnet de contact, peut-être qu'à force de liaison, il y aurait quelque chose d'intéressant à gratter.
Revenir en haut Aller en bas
http://vindictus.forumactif.org/

Alox Walker
Membre Actif
- Terrien -
Membre Actif  - Terrien -

Age : 95
Messages : 374
Date d'inscription : 10/03/2011

Infos supplémentaires
Race préféré: Terran
Niveau dans StarCraft:
Niveau de RP :
10/10  (10/10)
MessageSujet: Re: Pourrais-je avoir des frites avec ça ?
Sam 29 Mar - 20:28

- Eeeeh ... Tu fais quoi, du con ?
- Bah je t'emmerde, ça se voit pas ?

Ce genre de tac au tac était le quotidien de nos deux protagonistes, un peu la façon qu'ils avaient de se témoigner leur amitié sans pour autant avoir l'air de deux tapettes. Walker était alors sur l'ordinateur, en train d'éplucher ses contacts et de justement prendre contact avec ces derniers. Mais voilà, les réponses étaient toutes plus décevantes les unes que les autres. Pas d'argent, pas de travail, paie ingrate ou travail tout bonnement ridicule, on ne pouvait pas dire que tout cela s'annonçait bon, et pourtant !

- Du boulot, du boulot ... Tu sais que t'es pas le premier à me le demander, Alox et, comme je l'ai déjà répondu aux autres, j'ai vraiment rien sous la main là, tu m'en vois désolé.
- T'es pas le premier à me répondre ça non plus. Fait un effort !
- Mais les mercenariat a changé, maintenant les clients veulent des hommes de mains pas trop qualifiés, qui ne poseront pas de questions et qui feront le boulot correctement pour une paie sous évaluée. Toi avec ta façon d'agir et tes principes un peu radicaux, tu fais plus peur que tu n'attires.
- Mais j'ai une réputation quand même !
- Eh bien il faut croire que la roue tourne ! J'ai rien je te dis, je peux revérifier si tu veux mais, j'ai rien.
- Revérifie, on sait jamais, au petit bonheur la chance comme on disait sur Terre.
- ... Comme on disait sur Terre ? C'est intéressant ça, parce qu'il y a une offre qui vient tout juste d'être mise en ligne et, c'est pas de la merde à première vue.

Walker avait le sourire grand jusqu'aux oreilles. Ce genre d'expression ne pouvait pas exister "4 da lulz" ! Si elles existaient bel et bien, c'est que quelque part, elles couvraient une réalité et quelle réalité !

- C'est un client anonyme. Il recherche deux mercenaires aguerris pour mettre la main sur un sérum d'évolution programmée. Une sorte de médicament qui aurait vu le jour dans un laboratoire du Dominion suite à des expérimentations sur des Zergs visant à faire évoluer des soldats en des "Humains 2.0". Malheureusement on ne sait pas quel laboratoire, ni quand ni comment.
- Ça sort pas de l'ordinaire tout cela.
- La prime en revanche, si ! 200 000 pépètes pour chacun ! En voilà un qui paye lourd en temps de crise.
- Met moi une option dessus.
- T'es sûr de toi ? Niveau danger et longueur, ça va être chaud.
- Met dessus je te dis.
- Okay, comme tu veux. T'oublieras pas ma commission.
- ... Combien déjà ?
- 15%.
- Rapace.
- Il faut ce qu'il faut.
- Ouais ... Tu m'envoies toutes les infos nécessaires et tu t'arranges avec le client pour nous caser avant les autres.
- Et pourquoi je ferai ça ?
- Comme ça t'aurai 17.5% de commission.
- On vient de me proposer 19.
- 30.
- 30 ?! T'es sérieux ?!
- Oui, pourquoi je ne le serai pas ?
- Héhé ... Oh non moi ça m'arrange ! Va pour 30 ! Je t'envoie tout cela. C'est un plaisir de faire affaire avec toi !

Walker coupa tout simplement la communication. Rapace jusqu'à l'os ces chercheurs de têtes. Il fallait maintenant prévenir Tychus qu'ils allaient enfin pouvoir partir en mission. Findlay avait réussi à quitter son armure depuis le temps. Il la possédait encore mais, pouvait y entrer et en sortir quand bon lui semblait grâce à une automatisation de l'ouverture et de la fermeture. Affalé en slip dans un hamac, en train de cuire sous les 45° de l'atmosphère, il était temps pour lui d'apprendre la nouvelle.

- Bouge toi le cul, gros lard, on a du pain sur la planche.
- Je suis en train de bronzer, tu permets ?

Walker regarda alors le toit, qui ne laissait pas passer les rayons du soleil. Il arqua un sourcil, étonné, puis revint vers Tychus, se demandant si il était con à ce point.

- Mais ... Il y a pas de soleil, connard.
- C'est quoi le rapport avec le soleil ?
- Bah ... Il faut du soleil pour bronzer, enfin je crois.
- Qu'est-ce qu'il me raconte lui, j'ai toujours bronzé sans soleil moi !

Voilà qui devenait de plus en plus problématique.

- Non mais attend, t'as jamais bronzé de ta vie toi !
- Oh bah si ! Rien qu'hier, après la cuite là !
- Hier après la cuite ... Mais ... Mais non.
- Si ! Hier après la cuite, j'ai bronzé !
- ...
- Caca de fête, caca qui fouette.

Il écarquilla les yeux.

- Donc t'es en train de me dire que tu t'apprêtes à chier là ?
- Couler un bronze pour être précis ! Mais avant, faut le mouler si tu veux pas te déchirer le cul, et ça c'est une étape ... Très importante.
- ...

Walker s'attrapa le visage tout en inspirant fortement et nerveusement. Il se mit à marmonner des choses les dents serrées, avant de donner un coup de pied au cul du hamac, et plus précisément au cul de Findlay. Bien que cela ne fut pas suffisant pour le déloger de là, ce fut suffisant pour l'énerver.

- Mais arrête tu vas tout le déformer là !

En réponse à quoi il détacha une extrémité du hamac, laissant Findlay retomber brutalement sur le sol. Il ne manqua d'ailleurs pas de fissurer le plancher. Il se releva en trombe, remuant le popotin tout en râlant.

- Tu n'as aucun respect pour les autres !
- Oui et je t'emmerde. Va chier et ensuite on se barre. Il y a du travail je t'ai dit !
- Merde !
- C'est le cas de le dire !

Tychus s'en alla donc faire sa commission tandis que Alox s'en alla préparer la navette. Un petit bijou de technologie Terrienne, remise à niveau bien évidemment. Acheté à la Spartan Company, Walker était le seul autorisé à conduire cet engin aux commandes si expertes et délicates, rien à voir avec les vieux camions de Tychus. Armes, nourriture, matériel de survie, tout était prêt. Il ne manquait plus que les coordonnées du client que le chercheur ne tarda pas à lui envoyer. Les réceptionnant dans une minuscule carte électronique, il les entra dans l'ordinateur de bord et s'assit ensuite aux commandes, à attendre ... Et observer. En effet, les chiottes se trouvaient à l'extérieur et la navette était parquée juste devant.

- Aaaaaaah ...

Tempête, ouragan, tornade ? Il n'y avait pas vraiment de mot pour qualifier ce mélange de bruits immondes et cette odeur qu'il pénétrait jusqu'à l'intérieur du cockpit.

- Pfff ... Pourquoi est-ce que j'ai quitté l'Hypérion moi, déjà ? Ah oui, à cause de Kerrigan. C'est dommage que le Dominion soit tombé, j'aurai pu y retourner sinon. Ca m'aurait évité d'avoir à supporter ce gros porc !!!

Dit-il en hurlant à la fin, pour qu'il l'entente bien.

- Merde, j'ai plus de PQ !
- C'est pas vrai ...
Revenir en haut Aller en bas
http://vindictus.forumactif.org/

Alox Walker
Membre Actif
- Terrien -
Membre Actif  - Terrien -

Age : 95
Messages : 374
Date d'inscription : 10/03/2011

Infos supplémentaires
Race préféré: Terran
Niveau dans StarCraft:
Niveau de RP :
10/10  (10/10)
MessageSujet: Re: Pourrais-je avoir des frites avec ça ?
Mer 2 Avr - 16:24

Quelque part dans l'espace infini.
En approche du Jarvan IV.
21h32min heure de bord.


Le Jarvan IV, somptueuse station de combat privée abritant la résidence d'un homme à l'identité méconnue, ainsi que sa milice personnelle qui visiblement, n'avait rien à envier aux armées du Dominion en matière d'équipement. Qu'est-ce qui pouvait bien pousser à un homme à vivre reclus dans un pareil bâtiment et surtout, aussi bien armé ? Il craignait quelque chose celui-là mais, quoi donc ? En tous cas, les choses s'éclaircirent un peu pour eux lorsqu'il reconnurent l'écusson d'une célèbres société d'armement de Kropulu, ce vaisseau leur appartenait donc. Peut-être ce fameux client en était-il le PDG ? Cela expliquerait en partie son anonymat, un homme aussi important que lui devait susciter beaucoup d'intérêt. Quoi qu'il en soit, c'était suspect. Pourquoi avoir besoin de deux mercenaires lorsque l'on avait autant de moyens à sa disposition ? Beaucoup de questions qui trouveraient leur réponse bientôt, du moins, c'est ce qu'espéraient nos deux protagonistes.

Après avoir reçu l'autorisation de s'amarrer, ils furent immédiatement pris en charge par une équipe de sécurité. On leur demanda de déposer toutes les armes dans une caisse, caisse qu'on leur remettrait à la fin, puis on les dirigea, ou plutôt, on les escorta jusqu'à une salle fermée munie d'un très grand écran. Une sorte de poste de communication. Des gardes à l'intérieur, pour les surveiller et des gardes à l'extérieur, ne savait-on jamais aussi. Tant de mesures ne faisait que semer davantage le doute, mais qu'est-ce que ce gros poisson avait-il bien à cacher ? Sur l'écran, finalement, apparu une silhouette noire. C'était lui, bien qu'on ne distinguait pas son visage. L'homme les salua rapidement et ne perdit pas son temps, il passa directement aux explications.

- Projet initié sous l'égide de la Confédération pour lutter contre la menace Zerg, il a été entamé dans un laboratoire médicale de Tarsonis, avec l'aide d'une fine équipe. Les recherches sont allées vite mais, le sérum n'a jamais vu le jour entre les mains des confédérés. Les Zergs ayant réduit Tarsonis à l'état de ruines planétaires, le projet avait été brusquement interrompu et il aura fallut attendre l’avènement du Dominion pour que ce dernier ne le relance, après s'être intéressé aux archives de la Confédération et avoir mit la main sur une partie des recherches. Une nouvelle équipe donc, ainsi qu'un nouveau laboratoire. Projet secret, le sérum était muté tout les trimestres dans un autre centre de recherches et l'équipe changeait alors à chaque fois. Inutile de préciser que les anciens membres n'avaient jamais le temps de dire au revoir à leur famille. Enfin presque ! Devant vous, vous avez le dossier civil de Corine Touzier ...
- Prffft.
- ...
- Quelque chose vous fait rire, monsieur Findlay ?
- Non mais Touzier quoi.

Autant Alox ne semblait pas comprendre où voulait en venir Tychus, autant le client ne semblait guère satisfait d'avoir été interrompu pour une connerie pareille. Ni l'un ni l'autre ne dit quoi que ce soit et devant le silence de l'assemblée, Tychus ne put s'empêcher d'en rajouter une couche.

- Bah Touzier. Une touze, un touzier ! Vous connaissez pas le slogan ? Plouz plouz, un petit peu plouez un peu plouz, plouz touz ! Touzier ! Des touzes à plouz quoi ...
- ...
- Excusez le, il fantasme sur les fesses de la reine des lames, il a des excès de testostérone ces temps-ci.
- ... Son dossier civil donc. Cette femme était autrefois Elisa Bowl, une assistante généticienne. Elle était membre d'une des premières équipes du Dominion à avoir travaillé dessus et elle est la seule à s'en être réchappé. Elle avait été suspendu au milieu du trimestre pour cause de surmenage et de profonde dépression. Internée, elle a échappé de peu à la mort quand une autre patiente de l’hôpital, qui portait le même nom, a été euthanasiée à sa place ... Par erreur. Aujourd'hui, elle a changé de vie et d'identité et cherche à oublier son passé. Elle vit dans la peur que le Dominion la retrouve pour la tuer. Votre mission va commencer par là, vous devez la retrouver et la faire parler, pour en savoir davantage sur le projet et surtout, essayer de savoir dans quel laboratoire elle a travaillé, il vous sera plus facile de remonter la piste du sérum ainsi.
- Entendu. Combien sommes-nous payés par jour de mission et quel est notre délai ?
- 350 dollars par jour et par personne, sur un délai de trois mois maximum.
- Bien, on s'en occupe.

L'homme coupa aussitôt la conversation, ne leur laissant même pas le temps de penser à lui poser d'autres questions. Les deux hommes furent aussi vite raccompagnés à leur navette. Ils devaient immédiatement se mettre au travail. Alors que Walker épluchait le dossier, pour savoir où la trouver, Tychus quant à lui, ne pensait qu'à une chose.

- Mais comment ça se fait que tu connais pas le slogan ?
- Tu peux pas être sérieux cinq minutes ?

Alox était déjà exaspéré, surtout que son intervention plus que foireuse avait faillit leur coûter toute l'affaire. En regardant le dossier, il découvrit que les conneries n'étaient pas terminées pour autant.

- Corine Touzier, caissière en grande surface. Travaille au Walmart, sur Korhal, sur la promenade des Empereurs, à la galerie commerçante Saint-Arcturus.
- Euh ... Ca signifie qu'on va devoir aller faire les courses ?
- Non surtout pas, non. Ca signifie qu'on va devoir se trouver des habits de civils et aller la chopper là-bas, discrètement.
- Aaaah ... Et qu'on va devoir faire les courses pour pas paraître suspects.
- ...
- Ca tombe bien, j'avais besoin d'acheter des tomates moi, on en a plus.
- Oh non ...

Oh si. Mais avant cela, il fallait prendre la direction de Korhal !
Revenir en haut Aller en bas
http://vindictus.forumactif.org/

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Pourrais-je avoir des frites avec ça ?
Aujourd'hui à 12:55

Revenir en haut Aller en bas

Pourrais-je avoir des frites avec ça ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
StarCraft RPG :: Secteur Koprulu :: Mondes Non affiliés :: Kituçé-
-- Partenaires --

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit